En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Formations

33000 recrutements dans la fonction publique d'Etat

Après l'Education nationale, l'armée est le deuxième employeur d'Etat

DEPUIS 2007, la fonction publique d'Etat a entamé une cure d'austérité, initiée lors du lancement de la révision générale des politiques publiques. L'objectif affiché : la modernisation de l'administration et la réduction des dépenses publiques qui se traduit par des coupes claires dans les recrutements, dénoncées par les syndicats. Ainsi, en 2010, plus de la moitié des 78 000 fonctionnaires partant à la retraite ne sera pas remplacée. Malgré cette baisse continue des effectifs, la seule fonction publique d'Etat, dans laquelle travaillent environ 2,5 millions de personnes, recrutera cette année 33 000 personnes environ. Poids lourd du secteur public, l'Education nationale, qui emploie à elle seule plus d'un million d'agents, représente plus de la moitié des embauches, dont environ 6 000 enseignants du secondaire, 6 500 professeurs des écoles et 250 conseillers principaux d'éducation (CPE). Deuxième employeur de l'Etat, la Défense voit en revanche fondre les effectifs de son personnel civil mais se rattrape sur les militaires. « L'armée de terre recrutera 15 000 personnes cette année, dont 12 000 soldats, avec des profils très divers allant des jeunes sans qualifications aux bacs + 5 », explique ainsi le général Pontiès, sous-directeur du recrutement pour l'armée de terre. De son côté, la Justice a ouvert près de 1 500 postes de surveillant de l'administration pénitentiaire et 102 pour les éducateurs de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ)? Mais attention, outre les restrictions d'effectifs, les inscriptions pour la plupart des concours, et en particulier pour ceux qui offrent le plus de postes, sont closes pour 2010. Reste alors aux candidats la possibilité de surveiller attentivement les emplois proposés sous contrat classique. Ou encore de s'orienter vers la fonction publique territoriale qui, elle, organise de nombreux concours tout au long de l'année. A défaut, ils pourront d'ores et déjà préparer les épreuves de l'année prochaine, car le volume des recrutements allant en diminuant, la sélectivité a tendance, elle, à augmenter ! A l'heure de la rationalisation budgétaire, et de la recherche permanente d'économies, difficile de prévoir en revanche combien de fonctionnaires seront recrutés en 2011. Ce qui est sûr, c'est que la réorganisation des services de l'Etat, qui se traduit par une refonte des processus de gestion, aura un impact sur les compétences les plus recherchées par les administrations. Les profils « finance » (responsables budgétaires, contrôleurs de gestion?) ont le vent en poupe, tout comme les spécialistes de l'informatique, des ressources humaines, de la communication et de la gestion de projet. Mais ce sont les concours pour les fonctions classiques ? enseignants, gardiens de la paix, inspecteurs des impôts ou surveillants de l'administration pénitentiaire ? qui continueront à offrir le plus de places. JEAN-MARC ENGELHARD Article paru dans L'Eco LeParisien du Lundi 15 Mars 2010


Réagir sur le Forum Orientation

LE PARISIEN
11.06.2010

Retour au dossier Formations
Formations : 33000 recrutements dans la fonction publique d'Etat
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Formations : consultez aussi...

orientation
International. Découvrir et s'enrichir des cultures des autres continents

International. Découvrir et s'enrichir des cultures des autres continents

En échange universitaire, sur un campus à l’étranger ou en stage en entreprise, les possibilités d’acquérir une expérience multiculturelle sont variées.

Écoles. Les business schools misent sur l'alternance

Écoles. Les business schools misent sur l'alternance

La formule a trouvé sa place dans les écoles de commerce. Pour les étudiants, c’est avoir un pied dans l’entreprise et pouvoir mettre en application les apprentissages théoriques.

Pourquoi les plus prestigieuses business schools sont-elles américaines ?

Pourquoi les plus prestigieuses business schools sont-elles américaines ?

L'invité - Rick Levin : ancien président de l’Université Yale et directeur général de Coursera. Faut-il être riche pour entrer dans les meilleures business schools ?

APB - Une pétition contre le tirage au sort des étudiants

APB - Une pétition contre le tirage au sort des étudiants

Une circulaire parue discrètement fin avril, officialise la méthode de sélection par "tirage au sort" pour l'entrée à l'Université... beaucoup d'étudiants s'en insurgent et une pétition vient d'être lancé pour demander au nouveau gouvernement d'agir.

APB : Nos conseils pour ordonner vos voeux d'orientation

APB : Nos conseils pour ordonner vos voeux d'orientation

Vous avez jusqu'au 31 mai minuit pour modifier l’ordre de leurs vœux dans le logiciel d’orientation post-bac APB. Un moment stratégique pour les élèves. Les solutions pour s’en sortir.

Alternance. Une mauvaise image auprès des familles

Alternance. Une mauvaise image auprès des familles

François Hollande avait fixé l’objectif de 500 000 apprentis. Mais en 2016, seuls 405 000 élèves ont signé un contrat leur permettant de suivre une formation tout en travaillant dans leur domaine.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ESRA - Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle
Le groupe ESRA est une école de cinéma (Paris, Rennes, Nice) proposant des...
Sup de Vente, l'école supérieure de vente de la CCI Paris Ile-de-France
Forte d’une expérience de plus de 25 ans, Sup de Vente est aujourd’hui...
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.