Accueil > Orientation > Mieux-travailler > 4L Trophy 2019

4L Trophy 2019 : bac à sable géant, apéro et golf sur la piste

Ce mercredi 27 février, j’ai suivi les trophystes à travers la boucle 2, une boucle de 90km faite de pistes de graviers et sable...

Ce mercredi 27 février, j’ai suivi les trophystes à travers la boucle 2, une boucle de 90km faite de pistes de graviers et de sable où j'ai pu rencontrer de nombreux équipages pour les interviewer. Au retour au bivouac je suis passé par le pôle mécanique pour rencontrer des trophystes plus ou moins dans la galère.

Thomas, étudiant en école d'ingénieur, a remporté notre grand jeu concours pour devenir notre reporter sur le 4L Trophy, Il suit avec nous les 1100 équipages au Maroc pour nous faire vivre l'aventure des aventuriers "Trophystes".

Une clé à molette contre des conseils de pilotage berbère


Aujourd’hui j’ai suivi les trophystes avec Eve une cameraman de 31:22 au 4L, après quelques images filmées lors du départ nous avons eu l’opportunité d’interviewer 3 trophystes de 3 équipages différents, chacun avec leurs anecdotes.
Nous commençons avec deux cousins, Paul Louis et Axel de l’équipage 43 originaires de Loire-Atlantique. Paul Louis nous précise qu’il met « un point d’orgue à réussir la navigation » alors qu’Axel fier détenteur de la 4L prend soin de sa voiture en tant que pilote. Au point même d’avoir des frayeurs lorsqu’ils traversent des herbes à chameau en s’exclamant « ma peinture ! ma peinture ! ». Ils nous racontent que lors d’une étape, ils se sont arrêtés au milieu de nulle part, c’est alors qu’un berbère a surgit pour leur demander une clé pour réparer sa mobylette contre des conseils avisés pour conduire dans le sable. Échanges de bons procédés... où chacun est reparti gagnant ! Nous les laissons repartir, Paul Louis au volant le temps d’une photo.

L’absence de pénalité permet elle un bon placement ?


Après quelques autres kilomètres, nous tombons sur l'équipage de Raphaël et Marie May, tous les deux étudiants à l’école polytech Tours. Lorsque Raphaël nous rejoins dans le 4x4 le temps qu’Eve réalise l’interview dans la 4L, sa première réaction est : « ça fait aucun bruit c’est incroyable ». Puis il nous précise que du fait de son expérience (c’est la 3ème fois qu’il vient au Maroc) il trouve plus évident d’utiliser le roadbook sur les pistes qu’en Espagne. Avant de le quitter, il nous précise qu’il espère faire un bon classement à l’issu de l’étape d’hier (mardi) car ils ont seulement rallongé le parcours de 6km et qu’ils n’ont toujours pas de pénalité contrairement à leurs amis qui en ont déjà deux pour cause de remorquage et de phares non allumés.



Cette édition est la bonne pour cet équipage suisse


Au loin, nous repérons une voiture verte et un drapeau suisse, ils seront nos prochains interviewés. Nous accueillons Nathan qui est en fait français en école à l’EPFL, l’école polytechnique féminine de Lausanne, qui concourt avec Jaime. Pour eux la préparation a été difficile, en effet celle ci a duré au final deux ans du fait que pendant l’édition de l’année dernière, ils avaient cassé leur moteur avant Biarritz. Ils ont donc eu un an pour remplacer leur moteur par un moteur GTL sur leur TL leur faisant gagner de précieux chevaux. Cette année ils sont sur les pistes marocaines et mis à part un problème de démarreur tout se passe pour le mieux.



Du golf dans le désert ! Cherchez l'erreur...


A l’heure de midi, nous nous laissons attirer par un pique nique géant de trophystes, ils nous racontent que rien n’était prévu et que petit à petit une vingtaine de participants se sont rassemblés autour de quelques tables au milieu du désert. Au menu, riz au thon, pâte bolognaise et un mix de pâté et madeleine pour un équipage à court de provisions. Pour digérer et se dégourdir les jambes, rien de mieux qu’une partie de golf, en effet à quelques pas de nous , un étudiant avait sorti son club de golf pour tirer quelques cailloux au loin. Nous en profitons pour pique niquer avant de rejoindre la partie difficile de la boucle, un bac à sable impitoyable.



L’épreuve du jour : un bac à sable impitoyable


Effectivement en arrivant au bac à sable, une cinquantaine de voitures sont en file indienne, le flux régulé par l’organisation pour éviter toute collision dans ce piège du désert. Nous restons là une quinzaine de minutes le temps de voir une plus d’une dizaine de voitures rester ensablées. Les équipages se relaient pour aider les prochains, et c’est un bel élan de solidarité qui se fait tout naturellement ici, quand la difficulté se fait sentir.







Après le désert, réparations au stand méca


De retour au bivouac de Merzouga, je passe par le pôle mécanique pour visualiser les dégâts du désert sur les voitures. Je croise un équipage franco-britannique composé de Ludo et Fredo en train de démonter certaines parties de leur moteur afin d’accéder à l’embrayage qu’ils ont cassé ce matin, deux kilomètres à peine après avoir débuté l’étape 4. Je leur souhaite bon courage avant de les quitter car ils en ont encore pour 5 heures de travail...

Demain se sera l’heure de l’étape marathon, une étape sur 2 jours où les trophystes doivent bivouaquer par leurs propres moyens à la nuit tombée.

Texte et photos par Thomas Leborgne



4L Trophy 2019 : jour après jour

J-3 : A Alès, derniers préparatifs avant le grand départ !
Jeudi 21 février : c'est parti pour les 1 100 équipages d'étudiants !
Dimanche 24 : après l'Espagne, les équipages sont arrivés au Maroc
Lundi 25 : fini les routes goudronnées, place aux pistes marocaines !
Mardi 26 : premières boucles pour certains, journée 100% solidaire pour d'autres.
Mercredi 27 : bac à sable géant, apéro et golf sur la piste
Jeudi 28 : première journée de l'étape Marathon
Vendredi 1er mars : arrivée à Marrakech.
Samedi 2 mars : visite de la ville de Marrakech et soirée de clôture.

JT #4 - 4L Trophy 2019 - Journée piste & solidarité



Réagir sur le Forum Actualités / Humeur
Le Parisien

Le Parisien
27.02.2019

Retour au dossier 4L Trophy 2019
4L Trophy 2019 : 4L Trophy 2019 : bac à sable géant, apéro et golf sur la piste
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

4L Trophy 2019 : consultez aussi...

4L Trophy 2019 : retour sur un rallye de 6 000 km

4L Trophy 2019 : retour sur un rallye de 6 000 km

Succès pour ce rallye étudiant qui s’est achevé, le 2 mars. Après quelques rudes épreuves et une mission solidarité largement remplie, les deux gagnants de la course sont tout sourire !

4L Trophy 2019 : Visite de Marrakech, soirée de clôture et annonce des vainqueurs

4L Trophy 2019 : Visite de Marrakech, soirée de clôture et annonce des vainqueurs

Comme chaque année, le 4L Trophy se termine à Marrakech, par une visite libre de la ville et une grande soirée conviviale et festive.

4L Trophy : l’aventure prend fin à Marrakeck

4L Trophy : l’aventure prend fin à Marrakeck

20h30 - La nuit est tombée sur Marrakech. Ce soir, c’est soirée libre entre Trophistes ou avec les proches. Pour certains, ce sont encore les derniers kilomètres à parcourir pour rallier Marrakech.

4L Trophy 2019 : hécatombe d'équipages ensablés pendant l'étape marathon

4L Trophy 2019 : hécatombe d'équipages ensablés pendant l'étape marathon

Pendant 2 jours les équipages sont livrés à eux-mêmes pour se restaurer et trouver où dormir... parfois à l'auberge, parfois à la belle étoile. Voici le récit de la première journée de l'étape : jeudi 28 février.

4L Trophy 2019 : Premières boucles pour certains, journée 100% solidaire pour d'autres.

4L Trophy 2019 : Premières boucles pour certains, journée 100% solidaire pour d'autres.

Ce mardi 26 février, après une première nuit sur le bivouac de Merzouga, les trophystes se séparent. 2 groupes feront des boucles autour des dunes, 40 étudiants ambassadeurs iront proposer des ateliers aux enfants au sein d'écoles.

4L Trophy 2019 : fini les routes goudronnées, place aux pistes marocaines !

4L Trophy 2019 : fini les routes goudronnées, place aux pistes marocaines !

Ce lundi 25 février les trophystes se sont lancés à l’assaut des portes du Sahara en reliant Boulajoul à Merzouga.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
IMIS
Depuis 1987 l’IMIS propose une spécialisation « Management et Marketing »...
CFA d'Alembert
Le CFA d'Alembert est l'une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui...
IMSI - Paris - Institut du Management des Services Immobiliers
L’IMSI propose une offre de formation complète, du BTS au Cycle Mastère...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements