En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Mieux-travailler > 4L Trophy 2017

4L Trophy : Les choses sérieuses commencent

Lundi 22 février - Etape 2 : Après une première étape de mise en jambes la course commence enfin pour les 1 200 équipages du 4L Trophy

Robin, notre reporter suit tous les jours le 4L Trophy sur place et nous fait vivre l'aventure des Trophystes

Au programme de ce lundi 22 février : Midelt-Merzouga pour certains et Rabat-Merzouga pour d’autres. Avec en ligne de mire, les premiers kilomètres de piste et la cérémonie de remise des dons.

Que la Halle d’Iraty à Biarritz parait déjà loin ! Après une traversée du sud de la France et de l’Espagne, perturbée par une météo capricieuse, le rallye-raid s’est bel et bien lancé dimanche 21 février, avec pour certains une étape de liaison entre le port de Tanger Med et la commune montagneuse de Midelt, dans le Moyen-Atlas. Pour les derniers équipages arrivés au Maroc, un arrêt nocturne à l’Université Internationale de Rabat a précédé le grand départ vers le bivouac de Merzouga le lendemain. Finies les routes bien damées d’Europe, bienvenue en Afrique et bienvenue au Maroc ! Et à en croire la tête de certains au réveil du deuxième jour de course, lundi 22 février, l’arrivée sur le sol marocain a réservé son lot de surprises.

Première nuit au bivouac


Sept heures du matin ; deux degrés sur le bivouac de Midelt. Les mines sont tirées, la nuit a été courte et fraîche. À cause d’une météo capricieuse et d’une forte houle la veille, les ferrys ont eu à Gibraltar plusieurs heures de retard, obligeant certains équipages à s’installer sur le campement à l’aube. D’autres ont eu leurs premiers pépins mécaniques et ont passé une partie de la nuit à réparer leur 4L. Mais ces quelques déconvenues ont vite été effacées par le décor sublime qu’offraient les sommets enneigés du Moyen-Atlas au lever du soleil et par l’enjeu de la journée : la grande arrivée sur les pistes.


Bivouac de Midelt au réveil

Pendant que les 4L attendent leur tour pour partir, j’aperçois (déjà) deux véhicules garés sur le bas-côté, quelques mètres à peine après la ligne de départ. « On devait passer la ligne de départ dans les premiers mais on a cassé un ventilo hier en arrivant sur le bivouac, du coup on essaie de faire notre maximum pour le réparer. Mais on est confiants pour la suite, ça va aller ! », me confie Simon qui compose avec Sim l’équipage n°678 « En voiture Simones ». Plus loin, un drapeau méconnu sur le Trophy attire mon attention. C’est alors que je fais la connaissance d’Andrej et Jure, équipage n°641, tous deux Slovènes. Ils ont connu la course grâce à la copine du second et m’expliquent avoir trimé pour trouver des sponsors dans leur pays. « Etant donné que la course n’est pas célèbre en Slovénie, on a dû expliquer en détails le principe aux entreprises, qui néanmoins, ont dit non à 95% », commente Andrej. « Mais on peut se reposer sur un certain Jan Mlinar, inconditionnel des 4L en Slovénie qui nous a vendu une voiture en super bon état », ajoute Jure.


Sim et Simon de l’équipage n°678 « En voiture Simones »

Paysages à couper le souffle et premiers kilomètres de piste


Le départ pour le désert est donc lancé et doit relier en 265 km pour les meilleurs, Midelt à Merzouga, en passant par Errachidia et Erfoud. La force de cette étape, c’est son paysage éclectique et irréel d’une part, où vallées et canyons à la terre rouge côtoient palmeraies et dunes de sable ; et d’autre part les premiers kilomètres de piste, où les Trophystes ont dû démontrer leur qualité de pilote et pu tester la robustesse de leur 4L.

Evidemment, il y a eu des ensablements, ce qui en soit ne constitue jamais longtemps un problème au 4L Trophy, grâce aux locaux et aux autres participants qui n’hésitent pas à mettre la main à la patte pour pousser la voiture. Et évidemment il y a eu des dégâts. « On a peut-être passé un peu vite la première dune, résultat un amortisseur de cassé », me racontent Brady et Martin, membres de l’équipage n°912.



L’arrivée des premières 4L sur le bivouac de Merzouga s’est elle, faite aux environs de 14h, le temps pour les équipages de profiter du cadre idyllique qu’on à offrir les dunes du Sahara et de participer aux activités ludiques prévues avec les enfants du désert : football, tir à la corde, course en sac, etc. Et ce, avant la cérémonie de remise des dons de fournitures scolaires et sportives : un moment phare de l’aventure plein d’émotion. Demain, la solidarité sera encore de la partie à l’occasion de la première des deux journées des ambassadeurs, où vingt équipages triés sur le volet iront à la rencontre des enfants du désert, dans les écoles qu’ont permis de financer les dons pécuniaires recueillis depuis 2012 par le 4L Trophy.

Robin Dussenne (texte et photos)

JT#5 : Première journée à Merzouga & remise des dons



JT n°5 : Première journée à Merzouga & remise... par 4ltrophy_officiel


Réagir sur le Forum Actualités / Humeur

Le Parisien
24.02.2016

Retour au dossier 4L Trophy 2017
4L Trophy 2017 : 4L Trophy : Les choses sérieuses commencent : Imprimer
Derniers articles "4L Trophy 2017"

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

4L Trophy 2017 : consultez aussi...

orientation
4L Trophy 2017 : les voitures sont maintenant géolocalisables

4L Trophy 2017 : les voitures sont maintenant géolocalisables

Mercredi 22 février 2017 : les équipages inversent les parcours pour cette quatrième journée de compétition ! C’est déjà bientôt la fin du rallye, il faut profiter à tout prix !

4L Trophy 2017 : l'heure des « bacs à sable » a sonné !

4L Trophy 2017 : l'heure des « bacs à sable » a sonné !

Mardi 21 février : les Trophistes avaient bac aujourd’hui. Pas philo ni chimie… mais sable. Le road-book indiquait 104km au programme d’une étape intitulée Erg Chebbi, du nom des montagnes de sables qui bordent le bivouac.

4L Trophy 2017 : road-book et boussole, c’est parti pour la piste...

4L Trophy 2017 : road-book et boussole, c’est parti pour la piste...

Lundi 20 février : Cette fois, le road-book et la boussole, c’est pour de vrai. Et la piste aussi. des rencontres émouvantes et une cérémonie de remise des dons impressionnante pour cette première journée de compétition !

4L Trophy 2017 : bien arrivé au Maroc, bienvenue à Boulajoul !

4L Trophy 2017 : bien arrivé au Maroc, bienvenue à Boulajoul !

Samedi 18 et dimanche 19 février 2017 : fin de la liaison libre vers Algéciras et traversée du détroit de Gibraltar…direction Boulajoul !

4l Trophy : l'imagination débordante des étudiants pour se démarquer

4l Trophy : l'imagination débordante des étudiants pour se démarquer

Regardez-nous, nous sommes les plus jolies du 4L Trophy ! Pour sortir du lot des 1450 véhicules et attirer les sponsors il faut avoir du style... focus sur 2 équipages très stylés.

4L Trophy 2017 : le grand départ de la 20ème édition !

4L Trophy 2017 : le grand départ de la 20ème édition !

Jeudi 16 février 2017 : à la halle d’Iraty à Biarritz, village départ du 4L Trophy, les voitures sont alignées, les vérifications sont terminées et l’ambiance est à son apogée ! Attention au départ des 1450 voitures...

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...
IPAG Business School
Située dans l'un des plus beaux quartiers de l'une des plus belles villes du...
CIFACOM - L'école du graphisme, du multimédia et de l'audiovisuel
Passionné par le graphisme, le multimédia ou l'audiovisuel ? Une de nos...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.