En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Mieux-travailler > 4L Trophy

4L Trophy - Pour vaincre les bacs à sable, ensemble c'est tout !

Mercredi 25 février - 4eme jour au Maroc - la traversée de l'Oued Ziz et ses fameux bacs à sable (les dunes !)

Jérôme, notre reporter suit tous les jours le 4L Trophy sur place et nous fait vivre l'aventure des Trophistes

Aujourd'hui, mercredi 25 février, les 4L se remettent en route pour leur quatrième jour d'aventure. Comme la vielle, je suis le groupe des voitures portant un numéro blanc. Cette fois c'est la boucle numéro 2, les dunes de l'Oued Ziz que les Trophystes vont devoir braver. Retour sur cette journée endiablée !

L'Oued Ziz … 113 kilomètres, encore beaucoup de pistes mais des dunes bien plus redoutable qu'auparavant. La journée s'annonce donc "sportive". Comme d'habitude, le départ est lancé à 9h ce matin. Après quelques kilomètres nous rentrons dans le tracé de l'Oued Ziz. Le paysage annonce directement l'ambiance de la journée. Sur cette boucle, les beaux champs de fleurs et les lits de rivières d'hier laissent place à un désert de pierres noires arides. Balayés par les vents du désert c'est dans ce paysage lunaire que les premiers participants entament leur journée.
Après quelques kilomètres nous nous arrêtons. Des enfants du désert viennent alors à notre rencontre. Ils n'ont qu'entre six et douze ans et la plupart marchent pieds nus sur la roche brulante. Ils sont venus admirer ces légendaires voitures traversant le désert. J'essaye d'engager la discussion mais le dialogue est difficile.



Les épreuves du désert !


Notre route continue et nous ne tardons pas à apercevoir les tant redoutés "bacs à sable" de l'étape. Réputés les plus difficiles de l'aventure c'est non sans mal que les participants se lancent. Une équipe de l'organisation est toujours présente pour leur donner des conseils afin de braver ces obstacles. Chacun à sa technique. On fonce tout droit et advienne que pourra ! D'autres sont plus prudents mais manquent bien souvent de s'enliser. C'est ce qui arrive à beaucoup d'entre eux.



On appelle alors cela, se "tanker". Les roues patinent dans le sable et la voiture ne peut plus avancer. Je vois alors se développer une véritable solidarité entre les participants. Beaucoup s'arrêtent sur le côté, prenant le risque de rester bloqués à leur tour, afin d'aider les malheureux équipages. On sort alors pelles, plaques en métal et sangles afin d'extirper les voitures ensablées. D'autre participants restent sur le bord de la route afin d'indiquer aux Trophistes suivants de ne pas emprunter cette voie. Des locaux marocains venus pour l'occasion viennent également aider les participants. Ils ont l'habitude et promulguent de précieux conseils aux conducteurs des 4L. Malgré la difficulté, tous arrivent à se sortir de cette mauvaise passe et reprennent en hâte leur route. Une centaine de voitures resteront tout de même bloquées dans ces "bacs à sable". Un membre chevronné de l'organisation m'explique que ces épreuves ont été "facilitées" par rapport à avant : "Sur cette étape, certains participants restaient bloqués jusqu'à 22h le soir. C'était très difficile". Je n'ose imaginer la difficulté des années précédentes.


On tire sur la sangle pour dégager une 4L



L'équipage 1117 reprenant la route, pot d'échappement à la main.


Nous croisons quelques kilomètres plus loin l'équipage 1117 pour qui cette épreuve fut éprouvante. En effet leur pot d'échappement vient de tomber au sol. Le temps que ce dernier refroidisse, ils reprennent la route, pot d'échappement à la main, afin de rejoindre au plus vite une équipe de réparation mécanique. Pour certains, la compétition passe avant tout. Le plus dur est passé et la course continue sur quelques kilomètres de pistes avant de retrouver les routes goudronnées. Avant de rejoindre le bivouac des dunes de Merzouga, les Trophistes effectuent un arrêt dans une station essence prévue pour l'occasion. En effet demain, jeudi 26 février, l'aventure reprendra dès six heure du matin pour la journée marathon où les participants passeront une nuit en autonomie totale en plein milieu du désert. En attentant, cette journée restera, sans nul doute, gravée dans les mémoires de beaucoup de participants.



La route continue ...

Jérôme Fourcade (texte et photos)

Le suivi du 4L Trophy jour après jour


Raid 4L Trophy 2015 - JT n°6 : Bacs à sable à... par 4ltrophy_officiel


Réagir sur le Forum Actualités / Humeur

Contact
26.02.2015

Retour au dossier 4L Trophy
4L Trophy : 4L Trophy - Pour vaincre les bacs à sable, ensemble c'est tout ! : Imprimer
Derniers articles "4L Trophy"

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

4L Trophy : consultez aussi...

orientation
Le Parisien Etudiant partenaire du 4L Trophy 2017 : découvrez le teaser vidéo !

Le Parisien Etudiant partenaire du 4L Trophy 2017 : découvrez le teaser vidéo !

Le célèbre 4L Trophy fêtera ses 20 ans en 2017 ! Et Le Parisien Etudiant sera une nouvelle fois partenaire média de l'événement ! Découvrez le film de présentation de cette nouvelle édition.

4L Trophy : le best of des moments les plus décalés de l'édition 2016

4L Trophy : le best of des moments les plus décalés de l'édition 2016

En plein milieu du désert, ou enfermé dans une 4L... un étudiant ne reste pas sérieux pendant 6000 km... et tant mieux ! Voici les meilleurs tweets, photos ou vidéos repérés sur le web.

4L Trophy : La remise des prix 2016

4L Trophy : La remise des prix 2016

Samedi 27 février - Soirée de clôture : la course est terminée, l’heure est à présent au repos, à la détente et à la visite

4L Trophy 2016 : la grande arrivée à Marrakech

4L Trophy 2016 : la grande arrivée à Marrakech

Deuxième jour de l’étape marathon et dernière journée de course ce vendredi 26 février, entre Tazarine et Marrakech. Dès le lever de soleil, les Trophystes reprennent la route de là où ils ont bivouaqué... 

4L Trophy : bivouac en autonomie, comme un grand tu te débrouilleras !

4L Trophy : bivouac en autonomie, comme un grand tu te débrouilleras !

Jeudi 25 février - Etape 5 : premier jour de l’étape marathon qui doit relier Merzouga à Tazarine, avant la grande arrivée à Marrakech, place Bab el Jdid.

4L Trophy : détente, bosses et mécanique

4L Trophy : détente, bosses et mécanique

Deuxième jour de l’étape des boucles ce mercredi 24 février. On inverse cette fois-ci les rôles. Le « groupe blanc », hier sur la boucle 1 de l’Erg Chebbi, s’attaque à la boucle 2 de l’Oued Ziz et vice versa pour le « groupe jaune ».

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ESSYM - Ecole Supérieure des Systèmes de Management
L’ESSYM est l’une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui forment...
EMC - Ecole supérieure des métiers de l'image, du son et du multimédia
Visez l’expérience, Vivez l’alternance. Créée en 1989 par Jean-Paul...
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.