En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Mieux-travailler > 4L Trophy 2017

4L Trophy - Troisième jour : la traversée de Erg Chebbi

Une journée de piste totale au milieu de décors exceptionnels

Jérôme, notre reporter suit tous les jours le 4L Trophy sur place et nous fait vivre l'aventure des Trophistes

Aujourd'hui, mardi 24 février, les Trophistes entament leur troisième jour de course. Ils sont cette fois divisés en deux groupes et seront répartis sur deux boucles. Nous choisissons avec mon équipe de couvrir la boucle numéro 1 : la traversée d'Erg Chebbi. Retour sur cette journée !

Dès 9h ce matin, les équipages du groupe des blancs se lancent sur la traversée de Erg Chebbi, un tracé de 93 kilomètres. Cette étape comprend quelques passages sablonneux, la traversée d'un antique village en ruine du désert, beaucoup de dromadaires et bien d'autres surprises. Nous prenons la route en suivant les premières voitures lancées.

Après quelques bornes de route, nous nous engageons sur la piste de l'oued. Ma première surprise fut d'admirer un tapis de fleurs jaunes, roses ou blanches sur cette terre réputée aride. Un membre chevronné de l'organisation m'explique qu'il n'avait jamais vu ça et que cette éclosion de végétation provient des pluies abondantes de ces dernières semaines. Nous nous arrêtons quelques instants pour admirer ce sublime paysage.

Nous poursuivons notre route et traversons un village du désert abandonné. A notre approche quelques personnes sortent des habitations en ruine. J'avoue ma surprise en constatant que certains continuent donc à vivre dans ce village aux allures de ville fantôme. Quelques kilomètres plus loin, nous nous arrêtons à hauteur d'un équipage stoppé aux abords de la piste. Aurélien et Loïc (équipage 17) viennent de tomber en panne. Le problème proviendrait de leur pompe à eau. Ils s'apprêtent à la changer. Nous apprendrons plus tard que la panne était tout autre.


Le départ est lancé !



Un des checks points où les équipages vont recevoir des indications avant d'aller dans les "bacs à sable"


Bacs de sable, Oasis et hélicoptère


Redoutés des participants, les premiers "bacs à sable" apparaissent. Ces profonds amoncellements de sable sur la piste sont difficiles d'accès pour les 4L. Des membres de l'organisation sont placés aux abords de ces "petites épreuves" et donnent des conseils techniques aux Trophistes. A côté d'un de ces "bacs à sable" poussent une végétation luxuriante. Palmiers, arbustes et petites fleurs au sol. J'apprends qu'une source d'eau souterraine est située ici, juste sous nos pieds.
Une petite oasis … Nous nous arrêtons non loin pour nous restaurer. Sous l'ombre d'un "Arbre à Dromadaire" nous prenons quelques instants de fraicheur pour manger et admirer les dunes alentours surplombant une "mer" de petites fleurs blanches. En ce début d'après-midi, le soleil est à son zénith et la voiture annonce 24 degrés. A l'extérieur nous avons l'impression que la température atteint au moins 30 à 35 degrés. Souvenez vous ; à Boulajoul, dimanche, il y a trois jours, il faisait 5 degrés.


Hamid, le conducteur de l'hélicoptère du 4L Trophy


Un peu plus tard, l'hélicoptère du 4L Trophy se pose non loin de nous. Je le rejoins alors et rencontre Hamid, le renommé pilote. On m'avait beaucoup parlé de lui ces derniers jours pour sa grande dextérité à bord de son hélicoptère de type "Ecureuil". Cet ancien pilote de la gendarmerie marocaine couvre le 4L Trophy depuis maintenant 9 ans. Il m'explique qu'avec Jean Jacques Rey, l'organisateur de l'événement, ils volent toute la journée pour contrôler le bon déroulement de la course. En de rares occasions il sert également de rapatriement d'urgence pour des blessures survenues lors d'accidents. Les hôpitaux les plus proches sont à Ouarzazate au Sud ou à Errachidia au Nord. Il faut être alors très rapide.


Une 4L tente de passer dans un lit de rivière


Je rejoins mon équipe et nous continuons jusqu'à un petit lit de rivière. La présence de cette eau est exceptionnelle. Elle est due, encore une fois, aux nombreuses précipitions des dernières semaines. Les 4L doivent passer ce fin court d'eau pour continuer leur course et entamer les derniers kilomètres de l'étape. Nous ne mettrons que très peu de temps pour rejoindre l'arrivée de la course. Pour les 4L déjà présentes, c'est la fin des pistes d'Erg Chebbi et la récompense d'être arrivé au terme de cette étape.

Demain ce même groupe se lancera cette fois sur la boucle numéro 2 nommée : Oued Ziz et vivra, encore une fois, une très belle aventure. Le soir, tous les participants se retrouveront en haut de la plus haute des dunes de Merzouga pour admirer l'étonnant et magnifique couché de soleil. La route continue.

Jérôme Fourcade (texte et photos)

Le suivi du 4L Trophy jour après jour


Raid 4L Trophy 2015 - JT n°6 : Bacs à sable à... par 4ltrophy_officiel


Réagir sur le Forum Actualités / Humeur

Le Parisien
25.02.2015

Retour au dossier 4L Trophy 2017
4L Trophy 2017 : 4L Trophy - Troisième jour : la traversée de Erg Chebbi : Imprimer
Derniers articles "4L Trophy 2017"

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

4L Trophy 2017 : consultez aussi...

orientation
4L Trophy 2017 : bien arrivé au Maroc, bienvenue à Boulajoul !

4L Trophy 2017 : bien arrivé au Maroc, bienvenue à Boulajoul !

Samedi 18 et dimanche 19 février 2017 : fin de la liaison libre vers Algéciras et traversée du détroit de Gibraltar…direction Boulajoul !

4l Trophy : l'imagination débordante des étudiants pour se démarquer

4l Trophy : l'imagination débordante des étudiants pour se démarquer

Regardez-nous, nous sommes les plus jolies du 4L Trophy ! Pour sortir du lot des 1450 véhicules et attirer les sponsors il faut avoir du style... focus sur 2 équipages très stylés.

4L Trophy 2017 : le grand départ de la 20ème édition !

4L Trophy 2017 : le grand départ de la 20ème édition !

Jeudi 16 février 2017 : à la halle d’Iraty à Biarritz, village départ du 4L Trophy, les voitures sont alignées, les vérifications sont terminées et l’ambiance est à son apogée ! Attention au départ des 1450 voitures...

4L Trophy : "Nous sommes débrouillard, cela ne nous fait pas peur."

4L Trophy : "Nous sommes débrouillard, cela ne nous fait pas peur."

Saint-Leu : ces étudiants de l'IPAG, partent à l’assaut du 4L Trophy. Pour la bonne cause. Thomas Brunet et Corentin Varlot, 21 ans, participent à la 20e édition du raid étudiant 4L Trophy, qui s’élancera ce jeudi de Biarritz.

4L Trophy 2017 : les étudiants font le spectacle au Parisien avant le grand départ

4L Trophy 2017 : les étudiants font le spectacle au Parisien avant le grand départ

En route pour le Maroc ! Ce samedi, une cinquantaine de 4L de toute l’Ile-de-France se sont retrouvées à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), sur le parking du Parisien-Aujourd’hui en France, partenaire du 4L Trophy.

4l Trophy 2017 : Des guerrières en 4L sur la route du désert

4l Trophy 2017 : Des guerrières en 4L sur la route du désert

Reportage sur un équipage 100% féminin : des guerrières du désert ! Leur parcours, leur budget... leur préparation pour participer à ce grand rallye solidaire.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Ecole EGO
« La grande illusion du monde des affaires est de croire que l’on peut...
EISTI - Ecole Internationale des Sciences du Traitement de l'Information
L’EISTI est une école d’Ingénieurs en Informatique et en Mathématiques...
ESMAE - Ecole des professionnels du recrutement et de l’intérim
Devenez acteurs des métiers du recrutement et de l’intérim. Les fonctions...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.