En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Formation > étranger

5 conseils pour partir étudier à l'étranger.

5 conseils pour partir à l’aventure … mais pas trop quand même !

Partir étudier à l’étranger, ça se prépare. Jean-Marc Huissoud, professeur à Grenoble Ecole de Management et co-organisateur du festival de Géopolitique de Grenoble, livre ses 5 conseils pour partir à l’aventure … mais pas trop quand même !

1. Contacter l'ambassade, le consulat de France ou l'alliance française

dans le pays et / ou trouver une personne qui a vécu dans la ville ou le pays pour y réaliser les mêmes études : pour raccourcir le temps d’adaptation et ne pas risquer de perdre son année. Cela permet de connaître les « pièges » et «bizarreries » de l’enseignement sur place.
En chine, par exemple, poser une question ou commenter le sujet du cours est très mal vu. Les professeurs attendent que les étudiants « absorbent » le cours. L’évaluation portera sur le savoir qui a été délivré. Dans les pays anglo-saxons, le cours se prépare en amont pour laisser place à l’interaction avec le professeur.

2. Se renseigner autant que possible sur les codes sociaux

: pour faciliter son intégration. La politesse, les règles vestimentaires, la posture à adopter diffèrent d’un pays à l’autre.
Quelques exemples : En Allemagne ou aux Etats-Unis, les gens ne se font pas la bise et ne se sert pas la main pour se saluer. En Malaisie, les cadeaux doivent être offerts aux chefs de famille. En Kirghizie, refuser l’hospitalité est un manque de respect.

3. Etre en réseau avec les compatriotes expatriés mais ne pas oublier les locaux

: pour que l’expérience soit pertinente. S’expatrier est un apprentissage de l’autre à vivre de l’intérieur.
Attention toutefois à ne pas surestimer son niveau de langue : il est difficile de mener de front apprentissage de la langue et études dans cette nouvelle langue.

4. Connaître les clichés dont on peut faire l’objet :

pour ne pas être surpris, comprendre certaines réactions et savoir rester discret.
Dans beaucoup de pays, être blanc signifie être riche et peut entrainer des sur-sollicitations. Mais aussi, être européen, être français, être une femme… au canada il existe par exemple quelques préjugés et parfois du racisme envers sur les français qui viennent prendre leurs jobs.

5. Surveiller l’actualité du pays, même les faits divers :

pour connaître la nature des risques quotidiens. Il ne faut pas se limiter aux chaînes d’informations de la TNT.
Comme le dit l’adage, l’herbe n’est pas toujours plus verte ailleurs. Voir ce qui se passe dans un autre pays permet d’être moins naïf sur la vision que l’on en a. De plus, savoir ce qui est important pour les locaux peut faciliter l’entrée en conversation.

Pour mieux connaître les pays de l’Eurasie (de la Russie jusqu’au Portugal, en passant par l’Europe, la Turquie et les pays de l’Est), rendez-vous au Festival de Géopolitique et de Géoconomie de Grenoble du 3 au 6 avril 2014 à Grenoble Ecole de Management.


Réagir sur le Forum Orientation

LE PARISIEN
12.03.2014

Retour au dossier étranger
étranger : 5 conseils pour partir étudier à l'étranger.
Imprimer

étranger : consultez aussi...

orientation
Aux États-Unis, il rappe sa thèse à Harvard

Aux États-Unis, il rappe sa thèse à Harvard

Le flow a remplacé la présentation figée. Obasi Shaw, étudiant de la prestigieuse université américaine Harvard, a en effet rendu sa thèse de fin d’études sous la forme d’un album de rap

Erasmus. Etudier en alternance à l'étranger... c'est possible !

Erasmus. Etudier en alternance à l'étranger... c'est possible !

Erasmus est encore trop réservé aux étudiants et pas assez aux apprentis. La ministre du Travail Muriel Pénicaud souhaite que davantage d’apprentis fassent des séjours à l'étranger.

Comment une gap year peut changer votre avenir

Comment une gap year peut changer votre avenir

Non, une année sabbatique n’est pas une année de vacances. Non, elle n’est pas réservée aux aventuriers qui veulent faire le tour du monde, ni aux actifs au bord du burnout. Comment réussir son année de césure : les conseils de Kaplan International.

Partir à l'étranger après le bac : une année sabbatique pour mieux s'orienter

Partir à l'étranger après le bac : une année sabbatique pour mieux s'orienter

Apprendre une langue, aller à la rencontre d’un pays, développer une culture internationale, valoriser son CV… Tous ceux qui ont étudié à l’étranger le disent : c’est une expérience enrichissante. Plusieurs voies sont possibles.

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Les jeunes bacheliers qui arrivent à trouver une place à l'université sont confrontés aux aléas de la fac : amphithéâtres bondés, matériel vétuste, manque d'encadrement. Une expérience qui peut vite décourager.

Ryanair va proposer des vols moins chers aux étudiants Erasmus

Ryanair va proposer des vols moins chers aux étudiants Erasmus

Ryanair a annoncé un partenariat exclusif avec Erasmus Student Network. Dès le mois de septembre, celui-ci permettra aux étudiants Erasmus de bénéficier notamment d'une réduction de 15% sur le prix de leur billet.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...
ENGDE - Ecole supérieure de gestion et expertise comptable
Etablissement d'enseignement supérieur privé spécialisé depuis 1965 dans...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.