En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Universités

A Melun, un diplôme universitaire pour prévenir la radicalisation

Cette formation universitaire commencera en janvier et accueillera trente étudiants. Parmi eux, des imams, mais aussi des élus, des responsables...

orientation universites A Melun, un diplôme universitaire pour prévenir la radicalisation Cette formation universitaire commencera en janvier et accueillera trente étudiants. Parmi eux, des imams, mais aussi des élus, des responsables... melun, diplôme, prévenir, radicalisation

Melun. Frédéric Debove, directeur de l’antenne locale de Paris II-Assas, souhaite choisir des enseignants représentant différents courants

Consultez aussi :

« La lutte contre la radicalisation islamiste est une œuvre collective, résume Frédéric Debove, le directeur de l’Institut de droit et d’économie de l’université Paris II-Assas, à Melun. A chaque citoyen, à chaque administration d’utiliser les outils qui sont les siens. »

C’est ainsi qu’en janvier, sous l’impulsion du ministère de l’Intérieur, suite aux attentats de janvier 2015, l’antenne melunaise accueillera les trente premiers étudiants d’un diplôme universitaire (DU) de prévention de la radicalisation islamiste.

Les étudiants visés par ce Diplôme Universitaire (DU)


Ce seront des imams, mais aussi des personnels des hôpitaux, des prisons, des policiers ou encore des directeurs des ressources humaines de grandes entreprises. « Les aumôniers musulmans devront détenir ce DU pour exercer en prison, dans les hôpitaux et au sein de l’armée, précise Frédéric Debove. Mais nous espérons aussi accueillir des élus. »

Le directeur travaille depuis quatre mois à l’élaboration de ce diplôme, et poursuit encore ses réflexions. « C’est sensible, cela ne peut se faire dans l’urgence », justifie-t-il. « Je vais choisir des enseignants représentant différents courants. Ces cours devront être un espace de dialogue. Il ne faut surtout pas stigmatiser cette religion. »

Des enseignements juridiques, économiques, sociologiques...


Cette formation, la première de ce type en Ile-de-France, comprendra des enseignements juridiques, mais aussi économiques, sociologiques et historiques. « Comme des sociologies des religions ou l’histoire du fait religieux, décrit Frédéric Debove, qui compte sur le carnet d’adresses de Paris-II pour recruter les meilleurs enseignants. Nous parlerons de la religion dans la famille, dans le droit du travail. »

La communication ne sera pas oubliée, apportant un côté pratique indispensable à ce diplôme. « Il y a aura des échanges d’expérience bien sûr, mais aussi l’intervention d’un spécialiste de la communication qui mettra au point des saynètes pour faire vivre des situations concrètes ou décrypter le discours religieux. Il s’agira de parvenir à lutter contre la désinformation dans un discours prosélyte. »

Enfin, le ministère de l’Intérieur garantira l’équilibre financier de la formation, puisque les étudiants ne débourseront que 500 €. « Nous ne servons pas un dessein politique. Les universités restent soucieuses de leur indépendance », conclut le directeur.

Renseignements par courrier adressé à Monsieur le Directeur de l’Institut de droit et d’économie de l’université Paris-II, 19, rue du Château, 77000 Melun.

Faustine Léo


Réagir sur le Forum Universités

LE PARISIEN
06.09.2016

Retour au dossier Universités
Universités : A Melun, un diplôme universitaire pour prévenir la radicalisation
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Universités : consultez aussi...

orientation
Examen du concours de médecine : incidents à répétition sur les sujets

Examen du concours de médecine : incidents à répétition sur les sujets

Les couacs à répétition ne concernent pas que le bac. Près de 9 000 étudiants en 6 e année de médecine ont été contraints de repasser, hier, deux épreuves d’internat initialement programmées lundi et mercredi.

APB - La ministre Frédérique Vidal veut mettre fin au tirage au sort à la fac

APB - La ministre Frédérique Vidal veut mettre fin au tirage au sort à la fac

Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur, a accordé sa première interview au Parisien. L’ancienne présidente de l’université de Nice compte mettre fin dès 2018 à la procédure très décriée de tirage au sort.

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Les jeunes bacheliers qui arrivent à trouver une place à l'université sont confrontés aux aléas de la fac : amphithéâtres bondés, matériel vétuste, manque d'encadrement. Une expérience qui peut vite décourager.

Pourquoi les facs françaises sont saturées

Pourquoi les facs françaises sont saturées

C'est la hantise de ceux qui passent l'épreuve de philosophie du baccalauréat ce jeudi : tous n'auront pas de place dans la fac de leur choix.

APB. Tirage au sort en médecine : plus de 800 étudiants en liste d'attente

APB. Tirage au sort en médecine : plus de 800 étudiants en liste d'attente

857 jeunes remplissant toutes les conditions pour entrer en licence de santé ont pourtant été retoqués, après tirage au sort. Face au tollé, le ministère a promis hier de leur trouver une solution

Soigner son orthographe fait aussi progresser en maths

Soigner son orthographe fait aussi progresser en maths

Une étude montre que l'entraînement à la grammaire et à la syntaxe aide à réduire l'échec universitaire.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Sup de Vente, l'école supérieure de vente de la CCI Paris Ile-de-France
Forte d’une expérience de plus de 25 ans, Sup de Vente est aujourd’hui...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...
IPAG Business School
Située dans l'un des plus beaux quartiers de l'une des plus belles villes du...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.