En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Formation > APB

APB 2017 : encore 17 000 candidats mécontents sans propositions

Suite à la deuxième phase de réponses d'APB. De nombreux étudiants n’ont pas toujours trouvé de place dans différentes filières saturées.

Plutôt que de se taper la tête contre les murs, Redouane, 17 ans, s’est fait une raison. A la rentrée, cet élève de terminale S, originaire de la région parisienne, va s’inscrire à la fac non pas dans une filière qui l’intéresse, mais dans « celle qui aura une place » à lui proposer. « Qui sait, peut-être que ça me plaira  ? espère-t-il. Sinon, tant pis, je trouverai un boulot et je retenterai ma chance dans un an. »

Comme lui, 17 000 jeunes n’ont encore pas trouvé leur place dans l’enseignement supérieur pour la rentrée, à l’issue de la deuxième phase des admissions post-bac (APB), qui s’est close hier. Le système universitaire, à bout de souffle, est incapable de faire face à l’augmentation pourtant prévisible des demandes — quelque 40 000 nouveaux étudiants devraient grossir les rangs des universités en 2017-2018.

Le jeune homme avait formulé neuf vœux, en science politique, sociologie et histoire, à la Sorbonne, à Nanterre ou encore à Saint-Denis : il est sur liste d’attente partout, y compris dans trois filières pastille verte, où les lycéens sont normalement certains d’avoir une place.

Sous tension


Selon les chiffres annoncés hier par le ministère de l’Enseignement supérieur, 115 formations, dont 19 pastilles vertes, restent « sous tension » à l’échelle nationale. C’est en région parisienne que le système est le plus saturé, ainsi que dans la filière de sports (Staps). Mais d’autres voies prennent également le bouillon, comme les sciences de l’éducation (qui mènent aux métiers de l’enseignement), la psychologie, le droit, et l’information-communication.

A la Fage, la première fédération étudiante, le téléphone a beaucoup sonné hier, de la part de « parents inquiets », explique Jimmy Losfeld, son porte-parole. « Il ne faut pas se décourager, il y a toujours moyen de trouver une place quelque part, quitte à partir dans une autre région, quand on peut se le permettre, ou trouver une voie proche de la filière souhaitée », conseille-t-il. En médecine, où le tirage au sort a été appliqué au premier tour d’APB, le 8 juin, pour départager les demandes d’inscription trop nombreuses, le ministère de l’Enseignement supérieur a finalement trouvé une solution pour tous les candidats.

« Nous avons traité 9 000 cas en quinze jours, il nous en reste 17 000, je pense qu’on y arrivera », assurait, hier soir au micro de RTL, la ministre Frédérique Vidal. Le troisième tour d’APB aura lieu après les résultats du bac, le 14 juillet.

Christel Brigaudeau

Consultez aussi :

Le Guide APB 2017 : en route vers le supérieur !
APB - Les secrets de l'algorithme d'Admission post-bac dévoilés
Inscriptions post bac : les formations qui recrutent hors APB
Procédure complémentaire d'APB
Forum spécial APB 2017 : questions / réponses
APB - Comment sont sélectionnés les futurs étudiants ?


Réagir sur le Forum Admission Post Bac

LE PARISIEN
27.06.2017

Retour au dossier APB
APB : APB 2017 : encore 17 000 candidats mécontents sans propositions
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

APB : consultez aussi...

orientation
Sélection à l'université. Des prérequis qui fâchent...

Sélection à l'université. Des prérequis qui fâchent...

Pour mettre fin au tirage au sort à l'entrée de l’université... les prérequis sont ils la bonne solution ?

APB - Procédure complémentaire d'Admission Post Bac

APB - Procédure complémentaire d'Admission Post Bac

Pour les candidats indécis ou déçus, il existe une procédure complémentaire au système des Admissions Post Bac. Elle permet de mettre en relation les étudiants sans formation et les établissements offrant des places.

Orientation. Dans quelles écoles s'inscrire après le bac ?

Orientation. Dans quelles écoles s'inscrire après le bac ?

Vos voeux APB n’ont pas été satisfaits ou vous êtes encore hésitant sur vos choix d’orientation pour la rentrée prochaine ? Pas de panique, il n’est pas trop tard : de nombreux établissements accueillent encore les candidats en juillet et au-delà.

Que faire après le Bac ? Notre guide spécial orientation, argent, job...

Que faire après le Bac ? Notre guide spécial orientation, argent, job...

Résultats du Bac 2017. Inscriptions, jobs, année sabbatique... il y a toute une vie à prévoir après le Bac ! A la veille des résultats du Bac : consultez notre cahier spécial Le Parisien Etudiant ce mardi 4 juillet en kiosque et sur notre site internet.

APB : les 4 réponses possibles aux résultats d'admission

APB : les 4 réponses possibles aux résultats d'admission

26 juin 2017 : 2e phase d'admission. Les candidats inscrits sur APB peuvent obtenir la réponse à leurs voeux d'admission. Voici les conseils pour bien répondre à cette première phase de réponse. Comment y répondre et rester zen.

APB - La ministre Frédérique Vidal veut mettre fin au tirage au sort à la fac

APB - La ministre Frédérique Vidal veut mettre fin au tirage au sort à la fac

Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur, a accordé sa première interview au Parisien. L’ancienne présidente de l’université de Nice compte mettre fin dès 2018 à la procédure très décriée de tirage au sort.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Atelier Prép'art
Le projet de Prép’Art est de délivrer un enseignement culturel et...
Ifa A. Chauvin
l'Institut de Formation par Alternance Adolphe Chauvin, implanté à Osny dans...
ESRA - Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle
Le groupe ESRA est une école de cinéma (Paris, Rennes, Nice) proposant des...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.