En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Formation > Alternance

Alternance / contrat d'apprentissage : en 14 questions

Contrats en alternance, un premier pas dans la vie active

Parce qu'elle permet d'acquérir des diplômes, de l'expérience et même des revenus l'alternance revient en force. Voici tout ce que vous devez savoir sur ces contrats.

CONTRAT D'APPRENTISSAGE

Quelles sont les formations concernées ?
L'apprentissage prépare à des diplômes de tous niveaux : CAP, BEP, bac pro, brevet professionnel mais aussi BTS, DUT, licence professionnelle, master, diplôme d'ingénieur, d'école supérieure de commerce ou encore certification professionnelle enregistrée au RNCP (répertoire national des certifications professionnelles). Si l'apprentissage donne traditionnellement accès aux emplois de l'alimentation, du bâtiment et des travaux publics, désormais plus d'un apprenti sur deux se forme aux métiers des services.

A qui ce contrat est-il destiné ?
Tout jeune âgé de 16 à 25 ans.

A quelles entreprises peut-on s'adresser ?
Ces contrats sont possibles dans toutes les entreprises privées ou publiques et dans la fonction publique.

Comment cela fonctionne-t-il ?
La partie générale et théorique de l'apprentissage a lieu dans un centre de formation d'apprentis (CFA), et la partie pratique en entreprise. Attention, c'est à vous de trouver le CFA et l'employeur (voir interview), anticipez. Le temps de formation est de 400 heures minimum (2/3 d'enseignement général, technique et sport, 1/3 d'enseignement pratique en atelier). En entreprise, vous êtes sous la responsabilité d'un maître d'apprentissage qui vous transmet son savoir-faire.

Quel est le statut de l'étudiant en alternance ?
Vous êtes salarié de l'entreprise, sous contrat de travail à durée déterminée de 1 à 3 ans selon la profession et le niveau de qualification visés.

Quel salaire peut-on attendre ?
Vous percevez entre 25 et 78 % du Smic selon votre âge et la progression dans la formation. Ces salaires sont exonérés d'impôt sur le revenu dans la limite du montant annuel du Smic. Y compris, si vous êtes rattaché au foyer fiscal de vos parents.

Et après, que se passe-t-il ?
Tout est possible : être embauché par l'entreprise, chercher un boulot ailleurs, reprendre ses études, conclure un autre contrat en alternance. Pourquoi pas un contrat de professionnalisation ?

Quelles sont les formations concernées ?
En signant un contrat de professionnalisation, vous accédez à une qualification professionnelle soit inscrite au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP), soit reconnue dans les classifications d'une convention collective de branche, soit figurant sur une liste établie par la commission paritaire national de l'emploi (CPNE) d'une branche professionnelle. Aujourd'hui, plus de 80 branches professionnelles proposent ce type de contrats.

A qui ce contrat est-il destiné ?
Les jeunes de 16 à 25 ans sans qualification professionnelle ou qui souhaitent compléter leur formation initiale pour accéder à un métier ainsi qu'aux demandeurs d'emploi âgés de 26 ans et plus.

A quelles entreprises peut-on s'adresser ?
Partout à l'exception de l'Etat, des collectivités territoriales et des établissements publics.

Comment cela fonctionne-t-il ?
La seule démarche à entreprendre est la recherche d'une entreprise proposant un contrat de professionnalisation. Cet employeur doit avoir établi une convention avec un organisme de formation pour construire un parcours de formation adapté au poste proposé. Ensuite, vous alternez les périodes de formation et de professionnalisation. Les actions d'évaluation, d'accompagnement et les enseignements généraux, professionnels et technologiques se déroulent pendant les heures de travail. Elles durent entre 15 et 25 % de la durée totale du contrat (au moins 150 heures)

Quel est le statut de l'étudiant en alternance ?
Vous êtes salarié de l'entreprise, recruté en CDD ou CDI assorti d'une période de professionnalisation variant de 6 mois à 1 an. Possibilité de temps partiel.

Quel salaire peut-on attendre ?
Selon votre âge et votre niveau de formation, vous percevez entre 55 % et 80% du Smic. Le salaire des jeunes de moins de 21 ans ne peut être inférieur à 55 % du SMIC, à 70 % pour les 21 ans et plus. Si vous êtes titulaire d'un bac pro (ou diplôme équivalent), vous touchez entre 65 et 80 % du Smic selon votre âge.

Et après, que se passe-t-il ?
S'il s'agit d'un CDD, le contrat de professionnalisation peut être renouvelé une fois si vous n'avez pu obtenir la qualification recherchée.

EN CHIFFRES
418 000 jeunes étaient en contrat d'apprentissage fin 2008 et 170 000 jeunes en contrat de professionnalisation. 60 % des apprentis trouvent un travail dans les 6 mois qui suivent l'obtention de leur diplôme. Ce chiffre grimpe à 75% après un contrat de professionnalisation.
(Source : Haut Commissariat à la jeunesse)
CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION


Réagir sur le Forum Alternance

Contact
11.06.2010

Retour au dossier Alternance
Alternance : Alternance / contrat d'apprentissage : en 14 questions : Imprimer
Derniers articles "Alternance"

Commentaires / Réactions

 

Alternance : consultez aussi...

orientation
Alternance - Les 5 compétences clés des apprentis aux yeux des recruteurs

Alternance - Les 5 compétences clés des apprentis aux yeux des recruteurs

Si l’immersion en entreprise permet de développer le savoir-faire propre au métier, elle enrichit aussi l’étudiant dans son savoir-être professionnel : des aptitudes comportementales essentielles aux yeux des recruteurs.

L'alternance, une clé pour favoriser l'emploi des jeunes

L'alternance, une clé pour favoriser l'emploi des jeunes

Alternance : les tendances, conseils pratiques et atouts de ce mode de formation de plus en plus privilégié. Cahier spécial Le Parisien Etudiant à retrouver ce mardi 12 avril en kiosque et sur notre site internet

Alternance - Tout savoir pour trouver son entreprise

Alternance - Tout savoir pour trouver son entreprise

La recherche d’un contrat d’alternance n'est pas à prendre à la légère. Candidatures spontanées et ciblées, recours au réseau personnel, forums emploi : les démarches à entreprendre pour multiplier les chances de succès.

Alternance - Comment choisir sa formation en alternance ?

Alternance - Comment choisir sa formation en alternance ?

Pour réussir ses études, la même attention doit être portée à la recherche d’un établissement d’enseignement et d’une entreprise d’accueil. Les 3 points à surveiller dans le choix.

Alternance - Les régions en première ligne

Alternance - Les régions en première ligne

L’apprentissage relève de la responsabilité des conseils régionaux, qui multiplient les initiatives pour le développer l’entrée des jeunes sur le marché de l’emploi. Illustration avec la région Île-de-France...

Bricoman : bilan positif pour l’École des métiers

Bricoman : bilan positif pour l’École des métiers

L'enseigne bricoman, spécialisée dans les produits et matériels de bricolage, a créé sa propre école pour former les étudiants aux métiers de la vente.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ESMAE - Ecole formation ressources humaines, métiers de l'emploi
Devenez acteurs des métiers de l’intérim et du recrutement. Les fonctions...
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...
ISIS - Institut Supérieur de l'Image et du Son
L’institut Supérieur de l’Image et du Son, implanté dans le quartier du...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.