Accueil > Orientation > Formation > Alternance

Alternance / contrat d'apprentissage : en 14 questions

Contrats en alternance, un premier pas dans la vie active

Parce qu'elle permet d'acquérir des diplômes, de l'expérience et même des revenus l'alternance revient en force. Voici tout ce que vous devez savoir sur ces contrats.

CONTRAT D'APPRENTISSAGE

Quelles sont les formations concernées ?
L'apprentissage prépare à des diplômes de tous niveaux : CAP, BEP, bac pro, brevet professionnel mais aussi BTS, DUT, licence professionnelle, master, diplôme d'ingénieur, d'école supérieure de commerce ou encore certification professionnelle enregistrée au RNCP (répertoire national des certifications professionnelles). Si l'apprentissage donne traditionnellement accès aux emplois de l'alimentation, du bâtiment et des travaux publics, désormais plus d'un apprenti sur deux se forme aux métiers des services.

A qui ce contrat est-il destiné ?
Tout jeune âgé de 16 à 25 ans.

A quelles entreprises peut-on s'adresser ?
Ces contrats sont possibles dans toutes les entreprises privées ou publiques et dans la fonction publique.

Comment cela fonctionne-t-il ?
La partie générale et théorique de l'apprentissage a lieu dans un centre de formation d'apprentis (CFA), et la partie pratique en entreprise. Attention, c'est à vous de trouver le CFA et l'employeur (voir interview), anticipez. Le temps de formation est de 400 heures minimum (2/3 d'enseignement général, technique et sport, 1/3 d'enseignement pratique en atelier). En entreprise, vous êtes sous la responsabilité d'un maître d'apprentissage qui vous transmet son savoir-faire.

Quel est le statut de l'étudiant en alternance ?
Vous êtes salarié de l'entreprise, sous contrat de travail à durée déterminée de 1 à 3 ans selon la profession et le niveau de qualification visés.

Quel salaire peut-on attendre ?
Vous percevez entre 25 et 78 % du Smic selon votre âge et la progression dans la formation. Ces salaires sont exonérés d'impôt sur le revenu dans la limite du montant annuel du Smic. Y compris, si vous êtes rattaché au foyer fiscal de vos parents.

Et après, que se passe-t-il ?
Tout est possible : être embauché par l'entreprise, chercher un boulot ailleurs, reprendre ses études, conclure un autre contrat en alternance. Pourquoi pas un contrat de professionnalisation ?

Quelles sont les formations concernées ?
En signant un contrat de professionnalisation, vous accédez à une qualification professionnelle soit inscrite au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP), soit reconnue dans les classifications d'une convention collective de branche, soit figurant sur une liste établie par la commission paritaire national de l'emploi (CPNE) d'une branche professionnelle. Aujourd'hui, plus de 80 branches professionnelles proposent ce type de contrats.

A qui ce contrat est-il destiné ?
Les jeunes de 16 à 25 ans sans qualification professionnelle ou qui souhaitent compléter leur formation initiale pour accéder à un métier ainsi qu'aux demandeurs d'emploi âgés de 26 ans et plus.

A quelles entreprises peut-on s'adresser ?
Partout à l'exception de l'Etat, des collectivités territoriales et des établissements publics.

Comment cela fonctionne-t-il ?
La seule démarche à entreprendre est la recherche d'une entreprise proposant un contrat de professionnalisation. Cet employeur doit avoir établi une convention avec un organisme de formation pour construire un parcours de formation adapté au poste proposé. Ensuite, vous alternez les périodes de formation et de professionnalisation. Les actions d'évaluation, d'accompagnement et les enseignements généraux, professionnels et technologiques se déroulent pendant les heures de travail. Elles durent entre 15 et 25 % de la durée totale du contrat (au moins 150 heures)

Quel est le statut de l'étudiant en alternance ?
Vous êtes salarié de l'entreprise, recruté en CDD ou CDI assorti d'une période de professionnalisation variant de 6 mois à 1 an. Possibilité de temps partiel.

Quel salaire peut-on attendre ?
Selon votre âge et votre niveau de formation, vous percevez entre 55 % et 80% du Smic. Le salaire des jeunes de moins de 21 ans ne peut être inférieur à 55 % du SMIC, à 70 % pour les 21 ans et plus. Si vous êtes titulaire d'un bac pro (ou diplôme équivalent), vous touchez entre 65 et 80 % du Smic selon votre âge.

Et après, que se passe-t-il ?
S'il s'agit d'un CDD, le contrat de professionnalisation peut être renouvelé une fois si vous n'avez pu obtenir la qualification recherchée.

EN CHIFFRES
418 000 jeunes étaient en contrat d'apprentissage fin 2008 et 170 000 jeunes en contrat de professionnalisation. 60 % des apprentis trouvent un travail dans les 6 mois qui suivent l'obtention de leur diplôme. Ce chiffre grimpe à 75% après un contrat de professionnalisation.
(Source : Haut Commissariat à la jeunesse)
CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Réagir sur le Forum Alternance

Contact
11.06.2010

Retour au dossier Alternance
Alternance : Alternance / contrat d'apprentissage : en 14 questions : Imprimer
Derniers articles "Alternance"

Commentaires / Réactions

 

Alternance : consultez aussi...

orientation
Alternance : quand les entreprises s'engagent

Alternance : quand les entreprises s'engagent

EMPLOI. L’intégration d’un(e) apprenti(e) s’impose aujourd’hui comme un moyen privilégié pour repérer les futurs collaborateurs. Le 28 mai, la Fête de l’alternance est l'occasion d’un vaste tour d’horizon.

Alternance : comment s'organise l'apprentissage

Alternance : comment s'organise l'apprentissage

L’une des clés du succès de l’alternance, côté étudiant comme entreprise, est l’accompagnement de l’école ou du CFA (centre de formation d’apprentis).

Le Medef mise sur l'apprentissage

Le Medef mise sur l'apprentissage

EMPLOI. Les contrats d’alternance permettent de s’insérer facilement dans la vie active. C’est donc un formidable avantage concurrentiel pour les jeunes qui choisissent de s’y engager.

Devenir ingénieur grâce à l'alternance

Devenir ingénieur grâce à l'alternance

Certaines formations d’ingénieurs sont accessibles par l’apprentissage, comme celles proposées par le CEFIPA à Nanterre. Rencontre avec Christophe Richer, responsable recrutement et relations entreprises.

Vis ma vie d'apprenti(e) - 3 retours d'expériences d'étudiants

Vis ma vie d'apprenti(e) - 3 retours d'expériences d'étudiants

Témoignages sur l'alternance : Quentin, Emmanuella, Michaël, quels sont leurs motivations, la réalité de leur vie d'étudiant en alternance, et la poursuite de leur cursus...

Alternance : les conditions de la réussite

Alternance : les conditions de la réussite

Avis d’expert : François-Xavier Théry, directeur du développement et des entreprises à Montpellier Business School nous décrit les conditions pour qu'une expérience en alternance se déroule bien

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Sup de V, l'école supérieure de vente
Ecole dédiée à la vente depuis plus de 20 ans et reconnue par l'état,...
EISTI - Ecole Internationale des Sciences du Traitement de l'Information
L'EISTI conjugue sciences de l'information, mathématiques, physique,...
ECV Atlantique - École de Communication Visuelle
L'ECV - Ecole de Communication Visuelle a été créée en 1984 à Paris,...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.

Sites du Groupe Amaury

France Football L'equipe ASO Velo magazine Journal du Golf