En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Formation > étranger

Alternance et international, rare mais possible !

Alternance et international ne sont pas des mots couramment associés : pourtant c'est possible... la preuve !

Il est rare de combiner une formation en apprentissage avec une expérience à l’étranger.
Certaines entreprises permettent à leurs alternants d’effectuer une mission à l'international. Autre possibilité : les études à l’étranger et le travail en France.


Comme l’explique la directrice des études d’Audencia Nantes, Claude Lombard, cela fait partie des choses « possibles ». Pourtant, la situation est peu fréquente. « Durant une période d’apprentissage, l’entreprise peut décider d’envoyer un alternant à l’étranger comme n’importe quel salarié. Cela suppose cependant que l’étudiant soit très bien intégré professionnellement car il va bénéficier de la prise en charge supplémentaire des frais liés à son internationalisation». Les opportunités sont donc minces. Pourtant, un établissement comme l’ICAM (Institut catholique d’arts et métiers) permet par exemple à ses étudiants d’effectuer un stage de onze semaines dans une entreprise française possédant un site à l’étranger.

Se former à l’étranger, travailler en France


C’est en abordant le sujet sous l’angle inverse que la combinaison alternance/ international a peut-être un avenir. L’institut PPA1 propose à ses étudiants en marketing, communication ou International Business, de suivre à partir de la 4e année leurs études à Londres et de réaliser leur immersion pratique dans une entreprise parisienne. « L’étudiant passe une semaine à Londres, puis deux semaines à Paris. Nous limitons cette option à Londres pour des questions
pratiques. Cela pourrait être intéressant de développer la formule à Madrid ou à Berlin, mais les
contraintes logistiques restent trop importantes », souligne Jonathan Azoulay, directeur de PPA.

Ils l’ont fait…


Ludovic Guérin est sous contrat d’alternance français. Son entreprise, Snop, lui a fourni une lettre de mise à disposition pour effectuer sa mission en Angleterre. Son rythme ? Une semaine en formation, 3 semaines en entreprise. Son boulot ? La mise en place de l’administration des ventes et de la relation clients dans le cadre de l’ouverture d’un nouveau site de production à Sunderland. « En logistique, c’est quasiment incontournable d’avoir une expérience dans un pays anglo-saxon. Nos métiers supposent la maîtrise de l’anglais et la connaissance de leur culture business »observe-t-il. Et de préciser : « À la fin de l’année, je saurai manager une équipe internationale. Ce que j’apprends ici en 6 mois aurait pu en d’autres circonstances me prendre beaucoup plus de temps ! »

Autre alternant, autre expérience internationale, celle-là au bout du monde puisque Morgan Le Bars, jeune diplômé de l’ISEN, est parti en Nouvelle-Zélande dans le cadre de son diplôme d’ingénieur. Ses motivations au départ étaient claires : « je devais parfaire mon anglais et découvrir des méthodes de travail différentes ».

Comment a-t-il réussi à convaincre son employeur de lui accorder cette opportunité ? « Philips est un groupe international et mes très bonnes relations avec mes managers m’ont permis de négocier la fin de mon contrat (6 mois) à l’étranger ». Désormais revenu dans l’hexagone, il est extrêmement satisfait de la formule. « Les bénéfices de cette expérience sont énormes. D’un point de vue professionnel, j’ai découvert de nouveaux softwares et travaillé sur des projets très valorisants. D’un point de vue personnel, j’ai rencontré des pur(e)s kiwi(e)s et des personnes venant des quatre coins du monde. C’était extrêmement enrichissant ! »


Réagir sur le Forum Orientation

Contact
07.02.2014

Retour au dossier étranger
étranger : Alternance et international, rare mais possible ! : Imprimer
Derniers articles "étranger"

étranger : consultez aussi...

orientation
Le Canada : nouvel eldorado pour les étudiants français ?

Le Canada : nouvel eldorado pour les étudiants français ?

On connaît tous nos cousins francophones du Québec, mais le Canada ne se limite pas à cette province. Malgré sa superficie de 9,97 millions de km², le pays est relativement peu peuplé. Pour autant, le pourcentage d’étudiants au Canada est en augmentation.

CV - Bien indiquer son niveau de langue pour les recruteurs

CV - Bien indiquer son niveau de langue pour les recruteurs

Le niveau de langue et principalement d’anglais est aujourd’hui une évaluation fondamentale pour les recruteurs. Voici nos conseils pour vous évaluer et bien indiquer votre niveau sur votre CV

PVT Canada 2017 : les inscriptions sont ouvertes

PVT Canada 2017 : les inscriptions sont ouvertes

Pour partir voyager et travailler au Canada : le PVT représente un sésame très prisé par les étudiants pour obtenir une expérience au Canada, mais les places sont très limités.

Fille / Garçon, qui part le plus étudier à l'étranger ?

Fille / Garçon, qui part le plus étudier à l'étranger ?

Étude réalisée auprès des étudiants, présentant une description intéressante et étonnante sur les freins ainsi que motivations relatifs à la mobilité internationale des Français.

Alban, le prof d'anglais qui cartonne sur le Web

Alban, le prof d'anglais qui cartonne sur le Web

Alban dispense toutes les semaines des cours d’anglais gratuits et en vidéo sur Internet. Il réunit des milliers d’élèves de tous âges et de toute la France.

Green card : comment participer à la loterie pour vivre et travailler aux Etats-Unis.

Green card : comment participer à la loterie pour vivre et travailler aux Etats-Unis.

Obtenir une carte de résidence permanente pour les Etats-Unis ? C’est possible et c’est gratuit ! La loterie ouvre le 4 octobre 2016 à 19h et se termine le 11 novembre 2016 à 19h (EST time).

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
EMC - Ecole supérieure des métiers de l'image, du son et du multimédia
Visez l’expérience, Vivez l’alternance. Créée en 1989 par Jean-Paul...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, l'école du i-management de la CCI Paris Ile-de-France, forme chaque...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.