OrientationFormationAlternance

Alternance. Le défi des première année

Trouver une alternance dès votre entrée dans l’enseignement supérieur, c’est possible. Tout dépend des missions visées. Explications.

Trouver une alternance dès votre entrée dans l’enseignement supérieur, c’est possible. Tout dépend des missions visées. Explications.

Aujourd’hui, l’alternance dans l’enseignement paraît parfois réservée aux années de master (bac +4/5) ou de fin de licence (bac +2/3). En première année d’études, elle est rare, perçue comme compliquée à trouver pour les étudiants et peu intéressante pour les entreprises. Pourtant, cela n’est pas le cas, selon Olivier Sercq, directeur des écoles ESG Paris, qui compte plusieurs entités (ESG Finance, ESG RH, Immobilier, ESG Sport, etc.) : « Arrêtons de croire que les apprentis post-bac n’intéressent pas les entreprises. À l’origine, c’est à un jeune public que le modèle s’adresse », rappelle-t-il.

Le malentendu viendrait de la cohérence entre le niveau d’études et la fonction visée. Par exemple, un étudiant ingénieur acceptera rarement de commencer au bas de l’échelle industrielle. C’était pourtant le cas avec les stages ouvrier auparavant. Les écoles attendent donc que son socle de connaissances soit assez solide pour prétendre à une mission d’assistant ingénieur.
Ainsi, l’alternance n’est plus vue comme une entrée dans la formation, mais une transition de sortie.

Formations courtes : pas de problème


Si l’ESG a choisi d’ouvrir l’apprentissage à la première année, c’est dès le départ en sélectionnant les bons cursus : « On n'en fait pas avant la troisième année dans notre Programme Grande école car cela ne sert à rien. En revanche, pour des formations courtes comme les BTS, l’alternance c'est l'idéal », souligne Olivier Sercq. N’a-t-elle d’ailleurs pas fait ses preuves depuis longtemps ? Le BTS Banque est connu de tous les réseaux bancaires, le BTS Immobilier fournit la main d’œuvre des agences depuis des décennies, quand le BTS Tourisme demeure le point de départ de bien des professionnels du secteur.
L’avantage des formations en deux ou trois ans est que celles-ci sont concrètes. « En quelques semaines, un étudiant peut être opérationnel sur une fonction de base : commercial, relations clients, etc. Des besoins que les entreprises ont en permanence », pointe Olivier Sercq.
La montée de l’apprentissage dans les formations de top niveau a peut-être fait évoluer son image, mais pas effacé ces besoins, partage Erwan Poiraud, directeur de PPA Business School : « Nous maintenons que l’alternance est possible et souhaitable dès le post-bac. Dans une école de commerce, il se trouve que cela commence par la vente. »
Or, la fonction de « vendeur » ou de « commercial » n’a plus vraiment la cote auprès des étudiants d’écoles de management, même quand elle prend le nom de « business developer », un artifice sémantique qui a pu les leurrer durant un temps, mais ne fonctionne plus.
Ce manque d’attractivité pour les « petits » métiers est précisément à la base des difficultés rencontrées par des première ou deuxième année s’imaginant déjà un peu plus élevés dans la hiérarchie.

Accompagnement serré


Cela dit, pas de mystère, avec peu ou pas d’expérience professionnelle et encore aucun diplôme validé, il est plus difficile de trouver un emploi qu’avec plusieurs stages et cinq années d’études. « En alternance, c’est la même chose. C’est pourquoi nous accompagnons beaucoup plus nos étudiants de première année », précise Erwan Poiraud. Attention, être aidé ne veut pas dire attendre qu’une mission tombera du ciel !
« Je peux vous assurer qu’il n’est pas juste question d’un petit coup de fil agréable pour savoir si tout va bien. Nos étudiants sont dans un challenge permanent, avertit Olivier Sercq. Apprendre à faire son CV, se présenter, suivre des conférences et webinaires, participer à des ateliers sur les réseaux sociaux, sans parler d’un suivi au jour le jour des candidatures : Combien en avez-vous envoyé ? À qui ? Quels retours avez-vous reçus ? Qu’avez-vous répondu ? Quand ? Nous ne les lâchons pas jusqu’à ce qu’ils signent », sourit le directeur des écoles ESG Paris.
Malgré ce coaching de tous les instants, il peut arriver qu’un étudiant ne trouve pas de mission et soit réorienté, soit vers des stages alternés (même principe, mais sans le statut d’apprenti ni la gratuité de la formation), ou vers une autre filière.
« Il faut néanmoins dire aux lycéens que s’ils sont motivés pour faire de l’alternance, c’est tout à fait possible. Le terrain les attend ! », insiste Olivier Sercq. Place aux plus motivés. N.C.

Le chiffre
34 % c’est la hausse du nombre d’offres d’alternance dans le commerce de gros en un an, suivi de près par le commerce de détail (+22 %) Source : Adecco Group, 2021

Parcoursup, des retours positifs


Les lycéens de terminale sont plus satisfaits du fonctionnement de Parcoursup que leurs prédécesseurs. Selon le baromètre confiance en l’avenir conduit par L’Étudiant-BVA et le groupe Orange :

• 76 % des élèves de terminale trouvent que la plate-forme fournit des informations utiles.
• 62 % la jugent efficace.
• 66 % mettent en avant sa clarté et sa lisibilité.

Les polémiques liées à l’égalité d’accès continuent cependant de peser sur la perception qu’ils ont de Parcoursup. Ainsi, seulement 37% des élèves interrogés estiment que la plate-forme garantit un accès équitable à l’enseignement supérieur.

Le contexte de crise sanitaire rend néanmoins les choix d’orientation (encore) plus compliqués qu’auparavant. Beaucoup d’élèves estiment qu'elle aura un impact négatif sur leurs choix d’études (40 %), leur budget pour les financer (37 %) et remettent en question leur souhait de partir à l’international (54 %).


Guide spécial Alternance - Avril 2021


> Tendances. Aides prolongées... Vers un nouveau record de contrat ?
> Place aux apprentis. des milliers de nouvelles places... ce rythme peut-il se poursuivre ?
> Les secteurs et entreprises qui recrutent en avril 2021
> Le secteur de la communication est conquise
> 5 clés pour vous aider à décrocher votre contrat
> Quelles solutions si je n'ai pas encore trouvé de contrat ?
> Stage ou alternance en télétravail : 4 conseils et témoignages pour apprendre à gérer
> Témoignage. Alternance à distance. « On m'a très bien accompagnée, mise à l'aise, tout expliqué »
> Trouver une alternance dès votre première année dans l’enseignement supérieur, c’est possible.
> Témoignages de 3 étudiants en alternance entre contraintes sanitaires et rythme intense.

Mais aussi :
> Alternance : les étapes pour trouver un contrat, calendrier, rémunération...
> Olivier Faron, Administrateur général du CNAM, analyse le boom de l’alternance en cette période de crise sanitaire.
> Ecole. L'alternance résiste et s'accroit face à la Crise Covid-19
> Secteur bancaire. « Nos alternants sont accompagnés au quotidien dans cette période difficile »
> Recherche d'un contrat en Alternance : les 8 clés d'une candidature réussie
> Les dernières offres d'alternance proposées par les entreprises

Nicolas

Nicolas
13.04.2021

Retour au dossier Alternance
Alternance : Alternance. Le défi des première année

Alternance : consultez aussi...

Alternance. Les secteurs et entreprises qui recrutent pour septembre 2021

Alternance. Les secteurs et entreprises qui recrutent pour septembre 2021

Vers quelles entreprises vous tourner pour décrocher votre mission ? Tour d’horizon des secteurs qui recrutent pour septembre prochain.

Alternance. Participez à l'organisation des Jeux de Paris 2024

Alternance. Participez à l'organisation des Jeux de Paris 2024

Le Comité d’Organisation des Jeux de Paris 2024 lance le "Tournoi qualificatif pour l’alternance" : 60 postes à pourvoir à la clé !

L'alternance résiste et s'accroit face à la Crise Covid-19

L'alternance résiste et s'accroit face à la Crise Covid-19

Comment Ascencia Business School s’adapte à la crise et quels outils ont été mis en place au sein de l'école pour garantir aux étudiants un contrat en alternance ?

« Nos alternants sont accompagnés au quotidien dans cette période difficile »

« Nos alternants sont accompagnés au quotidien dans cette période difficile »

Quelle sont les conséquences de la crise sanitaire pour les alternants du secteur bancaire ?

L'apprentissage, sécurisation du parcours

L'apprentissage, sécurisation du parcours

Olivier Faron, Administrateur général du CNAM, analyse le boom de l’alternance en cette période de crise sanitaire.

Alternance. Témoignages de 3 étudiants entre contraintes sanitaires et rythme intense.

Alternance. Témoignages de 3 étudiants entre contraintes sanitaires et rythme intense.

Entre contraintes sanitaires et rythme intense, trois alternants progressent à grande vitesse. Rencontres.


Ecoles à la Une

EDC Paris Business School
EDC Paris Business School est une grande école de commerce et management...
Sup de Vente
Sup de Vente, le sens des affaires Sup de Vente est depuis 30 ans, une école...
Le Village De l'Emploi
Avec une méthode éprouvée depuis 1998 et déjà plus de 5400 carrières...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation



Dernières Offres publiées

Les dernières offres d'alternance

offre Alternance Vendeur 46 H/F

Vendeur 46 H/F

Alternance
Entreprise : Point P (Cahors - 46)
offre Alternance Technicien Soudage H/F

Technicien Soudage H/F

Alternance
Entreprise : Bureau Veritas (Valenciennes - 59)
offre Alternance Master Ressources Humaines H/F

Master Ressources Humaines H/F

Alternance
Entreprise : ORT Lyon (Chassieu - 69)
offre Alternance Assistant Chef de Projet SEO et Contenus H/F

Assistant Chef de Projet SEO et Contenus H/F

Alternance
Entreprise : Bouygues Telecom (Meudon - 92)
offre Alternance Alt - Manager Opérationnel Transport Logistique Valence H/F

Alt - Manager Opérationnel Transport Logistique Valence H/F

Alternance
Entreprise : Chronopost (Valence - 26)

Toutes les offres : stages, alternance, cdd, cdi...