En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Formation > Alternance

Alternance. Les entreprises créent leurs classes dédiées

Pour dénicher les talents et maintenir leur niveau d'excellence, certaines entreprises vont jusqu'à co-construire des modules d'enseignement adaptés

formation alternance Alternance. Les entreprises créent leurs classes dédiées Pour dénicher les talents et maintenir leur niveau d'excellence, certaines entreprises vont jusqu'à co-construire des modules d'enseignement adaptés Formation entreprise, diplome entreprise, alternance, formation en alternance

Fabrice Vigreux, directeur du développement, Ascencia Business School

Pour former ses futurs auditeurs, le cabinet Deloitte fait appel à l’École supérieure de gestion et d’expertise comptable (ENGDE) à Paris, depuis la rentrée 2014. Douze élèves sur treize, de la première promo, sont aujourd’hui en CDI au sein de la société. « Nous voulions diversifier les profils que nous recrutons. C’est la raison pour laquelle nous avons embauché des titulaires du diplôme de comptabilité et gestion (DCG) pour les accompagner pendant deux ans vers l’obtention du diplôme supérieur de comptabilité et gestion (DSCG) », explique Stéphane Ménard, associé Audit et responsable du Parcours diplômant Deloitte.

Être en phase avec l’activité


Pour la firme, l’intérêt de créer une classe dédiée en partenariat avec l’ENGDE était aussi de pouvoir caler le rythme de l’alternance sur celui du cabinet.« Dans l’audit, le pic se situe entre décembre et mars. Pendant cette phase, l’immersion en entreprise est essentielle pour la progression des étudiants et leur compréhension du métier. Un rythme de trois jours en entreprise, deux jours à l’école ou inversement ne convient pas à notre activité », précise-t-il.

Se caler sur le recrutement


Le Groupe La Poste dispense également des cursus en alternance permettant d’obtenir un diplôme d’État ou un titre professionnel homologué, en partenariat avec différents établissements d’enseignement. Mais, depuis peu, il privilégie le niveau bac +3. Car, à la différence d’un BTS qui se déroule obligatoirement de septembre à juin, il offre plus de souplesse à l’entreprise qui peut démarrer ses formations en fonction de ses périodes de recrutement. L’idée est d’éviter toute rupture entre la fin de l’alternance et le CDI. Environ 150 futurs conseillers financiers recrutés à bac +2 sont ainsi formés par an. « Notre objectif est de proposer un contrat à 80 % d’entre eux », affirme Pascal Picault, directeur des Formaposte d’Ile-de-France et de Midi-Atlantique, les CFA dédiés aux métiers de La Poste. Pour 2018, le Groupe envisage d’étendre sa filière bancaire en alternance jusqu’au niveau bac +5 et de former ainsi ses conseillers en patrimoine.

66 % des apprentis sont des garçons et 34 % des filles
. (Source : Dares 2015)

Interview


Fabrice Vigreux,
Directeur du développement, Ascencia Business School

« Notre objectif est d’accompagner nos élèves vers un métier »

Ascencia axe sa pédagogie sur l’alternance. Pourquoi ce choix ?
En effet, toutes nos formations sont accessibles en alternance, de la première année post-bac à bac +5. Cela permet aux étudiants d’acquérir une maturité professionnelle et facilite leur insertion dans le monde du travail. Notre objectif est de les accompagner vers un métier. Nous proposons plusieurs filières classiques d’école de commerce, tel que le management, la stratégie d’entreprise, les ressources humaines ou encore le marketing. Plus de 80 % de nos étudiants sont en poste dans les six mois qui suivent l’obtention du diplôme.

Comment cet accompagnement se réalise-t-il ?
Dès février, nous organisons des séminaires afin d’aider les élèves à formuler leur projet, trouver le secteur et l’entreprise qui leur conviennent le mieux. Nous travaillons comme des chargés en recrutement, au cas par cas.

Comment assurez-vous le lien avec les entreprises ?
Nous réalisons un point tous les deux ou trois mois avec elles pour suivre l’évolution de nos alternants. Par ailleurs, nous organisons des entretiens individuels réguliers avec ces derniers pour s’assurer qu’ils remplissent bien leurs objectifs et les aider à s’améliorer si besoin.


Point de vue
Jonathan Azoulay, président du réseau des Grandes écoles spécialisées (GES)

« Le principe des classes dédiées est parfaitement adapté lorsqu’il s’agit de former des demandeurs en reconversion professionnelle ou des jeunes que l’on veut préparer à des métiers très spécifiques et rares afin de répondre à un besoin concret à un instant T.
En revanche, ce n’est pas un service à rendre à des jeunes diplômés bac +3/+5 qui se destinent à être managers. Ils seront amenés à évoluer et à changer d’entreprise Alors, ne leur donner qu’une seule coloration d’entreprise, aussi belle qu’elle soit est un risque, celui de les bloquer dans la construction de leur parcours. »


Nathalie Tran

Cahier spécial Alternance : consultez aussi


Etudiant-salarié, un statut à part
Mode d’emploi pour signer un contrat avec l’entreprise
Une méthode de plus en plus convoitée par les bac + 4/5
Interview : Pourquoi l’apprentissage faiblit-il en France ?
Ingénieur-apprenti, pour les classes prépa aussi
Le secteur tertiaire, grand amateur d’apprentis
École-entreprise : un duo gagnant pour l’emploi
Témoignages d'apprentis : ils l’ont fait et ne regrettent rien
Alternance - Faire ses gammes à Londres ou Berlin
Les entreprises créent leurs classes : adaptées à leurs besoins.
→ Bons plans avec la FFBDE : musique, sorties, high-Tech...
Bilan des 20 ans du 4L Trophy : « Une générosité débordante ! »


Réagir sur le Forum Alternance

LE PARISIEN
19.04.2017

Retour au dossier Alternance
Alternance : Alternance. Les entreprises créent leurs classes dédiées
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Alternance : consultez aussi...

orientation
Erasmus. Etudier en alternance à l'étranger... c'est possible !

Erasmus. Etudier en alternance à l'étranger... c'est possible !

Erasmus est encore trop réservé aux étudiants et pas assez aux apprentis. La ministre du Travail Muriel Pénicaud souhaite que davantage d’apprentis fassent des séjours à l'étranger.

Alternance : comment trouver un contrat pour la rentrée ?

Alternance : comment trouver un contrat pour la rentrée ?

Pour suivre une formation en alternance, il faut une école et une entreprise qui vous accueille en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. Sinon vous risquez de devoir abandonner votre projet.

Écoles. Les business schools misent sur l'alternance

Écoles. Les business schools misent sur l'alternance

La formule a trouvé sa place dans les écoles de commerce. Pour les étudiants, c’est avoir un pied dans l’entreprise et pouvoir mettre en application les apprentissages théoriques.

Alternance. Une mauvaise image auprès des familles

Alternance. Une mauvaise image auprès des familles

François Hollande avait fixé l’objectif de 500 000 apprentis. Mais en 2016, seuls 405 000 élèves ont signé un contrat leur permettant de suivre une formation tout en travaillant dans leur domaine.

Alternance. La recherche d'un contrat : ce n'est pas si simple

Alternance. La recherche d'un contrat : ce n'est pas si simple

Nous avons suivi hier Arnaud et Antoine, des jumeaux en recherche d’un contrat de professionnalisation, au forum de l'alternance.

Alternance. Témoignages d'apprentis : ils l'ont fait et ne regrettent rien

Alternance. Témoignages d'apprentis : ils l'ont fait et ne regrettent rien

Anthony, Yasmine et Emma ont fait le choix de l'alternance pour donner un sens à leur apprentissage théorique en gérant des projets concrets

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Euridis Business School - Paris Lyon Toulouse
Euridis Business School est la grande école de commerce spécialisée dans la...
ISIS - Institut Supérieur de l'Image et du Son
L’institut Supérieur de l’Image et du Son, implanté dans le quartier du...
CIFACOM - L'école du graphisme, du multimédia et de l'audiovisuel
Passionné par le graphisme, le multimédia ou l'audiovisuel ? Une de nos...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.