En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Formation > APB

APB - Bien s'orienter pour affronter la crise

La rentrée marque le début du marathon des inscriptions post-bac pour les terminales. Un casse tête amplifié par la situation économique.

formation apb-admission-postbac APB - Bien s'orienter pour affronter la crise La rentrée marque le début du marathon des inscriptions post-bac pour les terminales. Un casse tête amplifié par la situation économique. orientation, s'orienter en temps crise, inscription post bac, crise et orientation, APB orientation

Des plans sociaux en cascade, des taux de chômage record. Et cette petite phrase lancinante qui revient tout au long de la scolarité : « Si tu ne réussis pas à l’école, tu n’auras pas de travail. » Mais quel métier choisir quand on a 17 ans et les deux pieds encore bien ancrés dans l’enfance ?

Fac, BTS, prépa, DUT, école d’ingénieur ? Quelle filière coucher noir sur blanc sur le site Admission post-bac qui vient d’ouvrir et sur lequel tous les élèves de terminale doivent s’inscrire ? Si la plupart des adolescents se prennent encore à rêver, leurs parents, eux, sont devenus beaucoup plus pragmatiques, sautant sur les guides et les brochures, courant les salons. Mission : accoucher les désirs de son enfant, les conjuguer avec la réalité et mixer le tout pour que le futur étudiant décroche un diplôme qui ne conduise pas à la case Pôle emploi.

"Passe ton bac d’abord !" est une injonction définitivement révolue. En reprenant le chemin des cours en janvier, quelque 600000 lycéens — et leurs parents — savent que s’ouvre un marathon qui va les occuper durant plusieurs semaines, bien avant leurs révisions de philo ou de physique. Celui de l’orientation : à partir du 20 janvier, ils vont devoir commencer à remplir leur liste de vœux pour l’après-bac, se pencher très vite sur le site APB — déjà ouvert si l’on veut consulter les fiches des formations proposées — et qui centralisera leurs souhaits. Choisir des études, une profession, une vie en somme : difficile d’y aider ses propres enfants, quand nombre de métiers qui existent aujourd’hui nous sont inconnus, ou n’existaient même pas, comme le numérique, à l’époque où l’on s’engageait soi-même dans les études.

Les parents de plus en plus présents


Un stress indéniable, conviennent tous les spécialistes de l’orientation. Surtout pour une génération qui a déjà plus d’une fois entendu que diplôme et emploi étaient liés. Et encore : « Je suis frappée d’entendre cette année des étudiants affolés qui se sont endettés et, faute de travail, se demandent comment ils vont rembourser leur prêt », observe Sophie de Tarlé, à « l’Etudiant ».

Chez Studyrama, comme à « l’Etudiant », incontournables organisateurs des dizaines de salons d’orientation qui se tiennent chaque année en France, on observe désormais nettement l’effet conjugué du stress de la réussite scolaire et des peurs de la crise. Moins chez les jeunes que chez leurs parents. De plus en plus présents dans les allées des salons, ceux-ci veulent bien écouter les désirs de leurs enfants, mais rêvent à leur façon de baguette magique antichômage. Ils sont parfois prêts à investir dans une de ces innombrables officines privées, qui fleurissent avec la promesse d’aider leur « petit » à trouver sa voie (lire l’encadré ci-contre). A la chasse aux débouchés, ils sont de plus en plus tentés par ces écoles de commerce ou d’ingénieur privées, avec prépa intégrée, qui leur semble offrir une formation plus professionnelle et garantir l’insertion. Un retour sur investissement.

Claudine proust

Consultez aussi :
Orientation - "Les rêves ont encore leur place, même actuellement"

Dossier spécial : APB - Admission Post Bac
> Les étapes clés de la procédure / calendrier et formations concernées
> Nos conseils pour vous inscrire sur APB et saisir vos voeux
> S'inscrire à la Fac sur APB
> S'inscrire en Ecoles de Commerce sur APB
> S'inscrire en BTS ou DUT sur APB
> S'inscrire en prépa sur APB
> S'inscrire en médecine ou formations paramédicales
> S'inscrire pour une formation en alternance sur APB
> Frais d'inscription lors de la procédure Admission post bac
> Procédure complémentaire d'APB


Réagir sur le Forum Admission Post Bac

LE PARISIEN
10.01.2014

Retour au dossier APB
APB : APB - Bien s'orienter pour affronter la crise
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

APB : consultez aussi...

orientation
APB : avant la rentrée, 6000 bacheliers n'ont toujours pas de place en fac

APB : avant la rentrée, 6000 bacheliers n'ont toujours pas de place en fac

Alexandre, bon élève de 18 ans, fait partie des 6 000 bacheliers à n’avoir encore aucune proposition sur la plate-forme Admission post-bac pour la rentrée. Sa mention bien au bac ES ne lui est d’aucun secours.

Sélection à l'université. Des prérequis qui fâchent...

Sélection à l'université. Des prérequis qui fâchent...

Pour mettre fin au tirage au sort à l'entrée de l’université... les prérequis sont ils la bonne solution ?

APB - Procédure complémentaire d'Admission Post Bac

APB - Procédure complémentaire d'Admission Post Bac

Pour les candidats indécis ou déçus, il existe une procédure complémentaire au système des Admissions Post Bac. Elle permet de mettre en relation les étudiants sans formation et les établissements offrant des places.

Orientation. Dans quelles écoles s'inscrire après le bac ?

Orientation. Dans quelles écoles s'inscrire après le bac ?

Vos voeux APB n’ont pas été satisfaits ou vous êtes encore hésitant sur vos choix d’orientation pour la rentrée prochaine ? Pas de panique, il n’est pas trop tard : de nombreux établissements accueillent encore les candidats en juillet et au-delà.

Que faire après le Bac ? Notre guide spécial orientation, argent, job...

Que faire après le Bac ? Notre guide spécial orientation, argent, job...

Résultats du Bac 2017. Inscriptions, jobs, année sabbatique... il y a toute une vie à prévoir après le Bac ! A la veille des résultats du Bac : consultez notre cahier spécial Le Parisien Etudiant ce mardi 4 juillet en kiosque et sur notre site internet.

APB 2017 : encore 17 000 candidats mécontents sans propositions

APB 2017 : encore 17 000 candidats mécontents sans propositions

Suite à la deuxième phase de réponses d'APB. De nombreux étudiants n’ont pas toujours trouvé de place dans différentes filières saturées.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Ifa A. Chauvin
l'Institut de Formation par Alternance Adolphe Chauvin, implanté à Osny dans...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...
Sup de Vente, l'école supérieure de vente de la CCI Paris Ile-de-France
Forte d’une expérience de plus de 25 ans, Sup de Vente est aujourd’hui...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.