En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Formation > APB

APB : ce qui change en 2016

Les voeux groupés, l'obligation de choisir une filière libre... toutes les nouveautés de cette année.

Chaque année, ce sont plus de 800 000 candidats qui s’inscrivent sur le site www.admission-postbac.fr. On retrouve les bacheliers mais aussi des étudiants en réorientation et des candidats basés à l’étranger. Ce qu’on attend d’eux ? De saisir leurs voeux d’orientation sur le portail et de faire acte de candidature pour les formations qu’ils souhaitent. La procédure est d’ailleurs obligatoire dans la plupart des formations de l’enseignement supérieur accessibles après le bac.

Deux schémas possibles : d’une part, les étudiants postulent pour des licences, ou filières dites « libres », pour lesquelles l’algorithme du site APB va réaliser un classement des candidats ; d’autre part, ils choisissent des formations sélectives et ce sont alors les établissements qui vont les classer et accéder (ou pas) à leurs voeux.

Quelles formules ?


Une des principales innovations de la procédure APB 2016 concerne la mise en place de voeux groupés pour les filières les plus demandées : études de santé (paces), le droit, les sciences et techniques les activités physiques et sportives (Staps) et la psychologie. Le principe est plutôt simple : lorsqu’un candidat choisit une de ces formations dans son académie, le système APB lui demande de classer par ordre de préférence les établissements dans le secteur géographique dont il dépend. « Cela constitue un véritable changement », explique Céline Combette, maitre de conférences et directrice de la Mission Orientation Emploi Paris II. « Avant, les jeunes raisonnaient formation par formation. Maintenant, un étudiant choisit d’abord une formation plutôt qu’un cadre où il fait ses études ». Pour les pouvoirs publics, l’objectif est de montrer qu’il y a davantage de places disponibles, notamment en Île-de-France où les étudiants ont tendance à postuler en priorité pour des formations dans Paris intramuros. « On se prépare à une rentrée comportant plusieurs incertitudes. La difficulté est que l’étudiant disposera d’une place mais pas forcément où il veut, donc il sera nécessaire que celui-ci adhère à ce qui lui sera proposé » observe Christophe Bréchet, vice-président délégué à la Formation initiale et à l’innovation pédagogique à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense.

Autre modification, l’obligation de choisir une filière libre, à savoir une licence dans laquelle existent suffisamment de places pour les candidats qui le souhaitent. À noter, cette obligation s’adresse aux bacheliers généraux néo-entrants mais pas aux bacheliers des filières technologiques ou professionnelles. De plus, est introduit un droit de regard des enseignants sur les voeux. Pour mieux accompagner les élèves dans leurs démarches, les professeurs auront accès aux voeux formulés par ces derniers et seront en mesure d’intervenir s’ils se sont trompés dans leur choix ou ont tout simplement oublié d’exprimer des voeux. Enfin, une commission d’orientation sera expérimentée sur cinq académies (Amiens, Dijon, Nancy-Metz, Nantes et Toulouse) dont le rôle sera complémentaire à celui d’APB : si un élève de terminale a des difficultés à choisir son orientation, il pourra se voir proposer des offres de formations adaptées à son profil. Pour autant, le candidat reste maître de ses choix.

Les filières sélectives, c'est quoi ?


En marge des licences classiques, les autres filières de l’enseignement supérieur sont sélectives. On retrouve :
• Les écoles spécialisées post-bac.
• Les BTS (brevets de technicien supérieur) et DUT (diplômes universitaires
de technologie).
• Les licences professionnelles (après un bac + 2).
• Les masters 2 (après un bac + 4).
• Les Grandes écoles (de commerce, d’ingénieurs, IEP, etc.).


APB, vraiment incontournable ?


Si certains jeunes ou parents la trouvent compliquée ou incertaine, la procédure APB s’est largement imposée dans le paysage post-bac. « C’est une plateforme incontournable en matière de candidature à l’enseignement supérieur, pour les candidats comme pour les écoles. Cela nous permet de disposer, au coeur d’un ensemble unique, d’un système qui gère les voeux du candidat et les voeux des établissements supérieurs », souligne Jérôme Lebrun, directeur de l’ESITC Caen (École supérieure d’ingénieurs des travaux de la construction de Caen).
Une impression confirmée par Sophie de Branche, directrice du Corep (Centre d’orientations et d’examens psychologiques) : « Certes, le site APB peut stresser parents et candidats du fait des nombreux choix mais il permet de rationnaliser l’orientation. »
Pour sa part, Clémentine Soucroune, étudiante en psychologie, se souvient que « la procédure était assez fastidieuse, voire même chronophage. Il fallait rédiger une lettre de motivation pour chaque établissement et réaliser de nombreux envois postaux. »
Ce système n’a pas découragé, loin de là, les responsables du programme Bachelor de l’Idrac, école de commerce et de Management. En effet, celui-ci intègre pour la première fois le système APB. « Nous avons décidé de valoriser notre montée en gamme académique par l’entrée dans APB. Il s’agit d’une logique d’institutionnalisation et de marque de reconnaissance pour ce programme. De fait, nous avons pour ambition de recruter davantage d’étudiants mais tout en restant sélectifs », explique Sébastien Arcos, directeur du bachelor. « L’avantage d’être sur APB est que nous pouvons valoriser notre programme sur tous les campus où il est dispensé. Vis-à-vis des prescripteurs (proviseurs, CIO, parents), c’est la démonstration que l’Idrac mérite d’être dans un schéma normal de poursuite d’études post-bac », précise-t-il.

Les étapes clés : comment ça se passe ?


Première étape : l’inscription sur Internet. Après un enregistrement sur la plateforme pour constituer votre dossier numérique, vous avez jusqu’au 20 mars 18 heures pour saisir l’ensemble de vos demandes et candidatures. Il s’agit alors de dresser une liste ordonnée de voeux (cette liste peut être modifiée jusqu’au 31 mai).
Deuxième étape : les dossiers de candidatures. Pour les formations exigeant un dossier « papier », il vous faut imprimer votre dossier numérique et joindre les pièces demandées en veillant à bien respecter les délais. Lors de cette étape, consultez régulièrement votre messagerie sur le site APB au cas où des pièces manquent à votre candidature. Vous pourrez également vérifier que vos dossiers « papiers » ont bien été réceptionnés par les établissements en question.
La troisième étape est le temps des résultats et des réponses. Lorsqu’une proposition vous est faite, vous devez y répondre dans un certain laps de temps sous peine de ne pas être retenu. Il existe trois phases de propositions d’admission : du 8 Juin 14 heures au 13 Juin 14 heures, du 23 Juin 14 heures au 28 Juin 14 heures et du 14 Juillet 14 heures au 19 Juillet 14 heures.
Enfin, la quatrième et dernière étape est l’inscription définitive.
Lorsque vous adressez un « oui définitif », vous devez vous inscrire dans l’établissement. Si d’aventure, vous n’avez aucune proposition d’admission, vous pourrez alors vous inscrire à la procédure complémentaire.


Romain Giry

Sommaire du Supplément Le Parisien Etudiant spécial APB :

APB : ce qui change en 2016, APB, vraiment incontournable ?
Le calendrier APB 2016
Se faire conseiller pour réussir votre orientation
APB : construire son dossier, CV et lettre de motivation
Université ou écoles : une question de pédagogie ?
Et si mes vœux ne se réalisent pas...


Réagir sur le Forum Admission Post Bac

Contact
09.02.2016

Retour au dossier APB
APB : APB : ce qui change en 2016 : Imprimer
Derniers articles "APB"

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

APB : consultez aussi...

orientation
APB 2017 - Inscriptions dans le supérieur : les étapes clés de la procédure "admissions post bac"

APB 2017 - Inscriptions dans le supérieur : les étapes clés de la procédure "admissions post bac"

Vous êtes en terminale et vous devez vous inscrire dans le supérieur l'année prochaine : les admissions postbac (APB) débutent le 20 Janvier, et se closent le 20 Mars 2017... commencez dès maintenant à vous renseigner sur vos souhaits de formations

APB - Procédure complémentaire d'Admission Post Bac

APB - Procédure complémentaire d'Admission Post Bac

Pour les candidats indécis ou déçus, il existe une procédure complémentaire au système des Admissions Post Bac. Elle permet de mettre en relation les étudiants sans formation et les établissements offrant des places.

Bilan APB 2016 : 56% des étudiants ont eu leur voeu #1 et moins de filières en tension

Bilan APB 2016 : 56% des étudiants ont eu leur voeu #1 et moins de filières en tension

À l’issue de la procédure normale de l’Admission Post-Bac, la ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche fait le bilan de la procédure normale d'APB2016

APB - Les secrets de l'algorithme d'Admission post-bac dévoilés

APB - Les secrets de l'algorithme d'Admission post-bac dévoilés

Les secrets du processus d’Admission post-bac (APB) ont été dévoilés (en partie), hier, par le ministère de l’Education qui a donné quelques détails sur l’algorithme utilisé pour sélectionner les candidats qui intégreront les filières à capacité limitée.

APB 2016 : Nos conseils pour ordonner vos voeux d'orientation

APB 2016 : Nos conseils pour ordonner vos voeux d'orientation

Vous avez jusqu'au 31 mai minuit pour modifier l’ordre de leurs vœux dans le logiciel d’orientation post-bac APB. Un moment stratégique pour les élèves. Les solutions pour s’en sortir.

Inscription - Lettre de motivation pour l'université

Inscription - Lettre de motivation pour l'université

Sur APB, certaines formations demandent une lettre de motivation pour l'université, voici nos conseils et un exemple de lettre de motivation pour constituer votre dossier (Masters, licences qui recrutent sur dossier...)

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
EISTI - Ecole Internationale des Sciences du Traitement de l'Information
L'EISTI conjugue sciences de l'information, mathématiques, physique,...
Ifa A. Chauvin
l'Institut de Formation par Alternance Adolphe Chauvin, implanté à Osny dans...
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.