En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Formation > APB

APB 2017 - « Le plus dur, savoir ce que l'on veut faire »

Les inscriptions sur le portail d’admission dans l’enseignement supérieur ouvrent aujourd’hui ce 20 janvier. Nos conseils pour vous inscrire !

formation apb-admission-postbac APB 2017 - « Le plus dur, savoir ce que l'on veut faire » Les inscriptions sur le portail d’admission dans l’enseignement supérieur ouvrent aujourd’hui ce 20 janvier. Nos conseils pour vous inscrire ! apb 2017, inscription post bac, orientation, choix orientation apb

BTS ? Prépa ? Fac ? Prisca Grosdemouge (à gauche), conseillère d’orientation conseille Léa, en terminale L,pour s’inscrire sur le portail APB.

Consultez aussi :

Beaucoup de lycéens de terminale ont des doutes sur leur choix. Nos conseils pour les lever, profil par profil.

APB. Ce ne sont que trois lettres, mais elles génèrent beaucoup de questions, voire de stress. C’est aujourd’hui que s’ouvrent les inscriptions de la procédure admission post-bac, la fameuse APB. En grande partie informatisé et automatisé, ce système va décider du sort d’environ 800 000 élèves dans l’enseignement supérieur.

Quelle stratégie adopter pour être sûr d’avoir ce que l’on souhaite ? Comment naviguer sur ce portail national qui recense plus de 12 000 formations ? La plupart des futurs bacheliers — ou étudiants souhaitant se réorienter à l’issue de la première année  — devront en passer par là. Mais, contrairement à ce que beaucoup de parents pensent, ce n’est pas le plus difficile.

« Le plus dur, c’est de savoir ce l’on veut faire », martèle Cédric Montpion. Mercredi, ce conseiller d’orientation de l’ouest de Paris recevait pour la deuxième fois Marine, en terminale S à Jean-Baptiste-Say, un lycée coté du XVI e arrondissement. « Il y a plein de choses qui m’intéressent : architecte, journaliste… » énumère cette bonne élève qui n’a que l’embarras du choix. Cédric Montpion va lui faire passer un test, l’IRMR3, utilisé dans les ressources humaines. « Cela permet de balayer un maximum de métiers, de dégager un intérêt pour certaines professions et d’amorcer, à la lumière des résultats, une discussion avec la famille, les amis. Bref, de mûrir son projet. »

Pendant ce temps, à l’étage de ce centre d’information et d’orientation (CIO) accessible à tous, sa collègue Prisca Grosdemouge est en entretien avec Léa, en terminale L. Elle aussi est un peu perdue. Un BTS ? Une classe prépa ? Une fac ? Elle ne sait pas du tout.

En 2016 : 63  % des élèves ont obtenu leur premier choix à l’issue d’APB



Après plus d’une heure d’entretien, l’adolescente quittera le CIO de Paris-Ouest avec une idée plus précise : elle va sans doute s’inscrire en licence de droit à Assas, une formation non sélective mais dont les capacités sont limitées (un peu moins de 1 000 places). « Si elle le met en tête de ses vœux, elle sera presque sûre de l’avoir », pronostique Cédric Montpion. L’an dernier, 63  % des élèves ont obtenu leur premier choix à l’issue d’APB. Les lycéens ont cette année jusqu’au 2 avril pour finaliser leur orientation, puis encore deux mois pour classer leurs vœux (lire ci-dessous). Leurs desiderata seront ensuite passés à la moulinette d’un algorithme, avant les premières réponses en juin.

Un processus qui a essuyé de nombreuses critiques pour son caractère parfois aléatoire, la machine pouvant aller jusqu’à tirer au sort les candidats pour les départager.

« Il faut se souvenir qu’avant APB le principe, c’était : premier arrivé, premier servi, balaie Bruno Magliulo, inspecteur d’académie honoraire. C’était très sauvage. On voyait des familles faire le pied de grue devant les facs pour être sûres d’avoir une place. Et puis, il fallait multiplier ces démarches dans tous les établissements visés. Désormais, tout est centralisé. »

Licences « à pastille verte » et sous-vœux dans les filières en forte tension



En place depuis 2008, le portail, à force d’ajustements, a permis de réduire considérablement le nombre d’élèves sans fac. Selon le ministère, seuls 2 700 bacheliers sont restés l’an dernier sur le carreau contre 7 500 un an plus tôt.

Dans la voie générale, le nombre de sans-fac est même devenu quasi inexistant : il est tombé à 17. Peu étonnant, en fait : depuis 2016, il est désormais obligatoire, en ES, S et L, de sélectionner, parmi les 24 vœux possibles, au moins une licence « à pastille verte », c’est-à-dire non sélective et sans limite de capacité. Et donc qu’on décrochera à coup sûr. Autre nouvelle règle, le ministère a introduit les « sous-vœux » dans les quatre filières en forte tension : droit, première année commune aux études de santé (Paces), sciences et techniques des activités physiques et sportives (Staps) et psychologie.

L’objectif, louable, est là encore d’essayer de satisfaire au maximum les futurs étudiants, en les dirigeant si besoin vers d’autres établissements proposant le même cursus.

Nouveauté 2017 : des notifications via mobile


« Tout cela peut paraître compliqué, mais les élèves sont accompagnés tout au long de la procédure. L’outil informatique est, par ailleurs, très bien fait. Cette année, il y a même des notifications sur les téléphones pour rappeler les phases importantes », rassure Sylvie Boudrillet, conseillère d’orientation-psychologue et ex-chargée de mission APB.

>> APB - 3 grands profils existent... quel candidat êtes-vous ?

Joffrey Vovos

Dossier spécial : APB - Admission Post Bac

> Les étapes clés de la procédure / calendrier et formations concernées
> Les nouveautés d'APB depuis 2016 : voeux groupés, voeu libre...
> Nos conseils pour vous inscrire sur APB et saisir vos voeux
> S'inscrire à la Fac sur APB
> S'inscrire en Ecoles de Commerce sur APB
> S'inscrire en BTS ou DUT sur APB
> S'inscrire en prépa sur APB
> S'inscrire en médecine ou formations paramédicales
> S'inscrire pour une formation en alternance sur APB
> Frais d'inscription lors de la procédure Admission post bac
> Procédure complémentaire d'APB


Réagir sur le Forum Admission Post Bac

LE PARISIEN
20.01.2017

Retour au dossier APB
APB : APB 2017 - « Le plus dur, savoir ce que l'on veut faire »
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

APB : consultez aussi...

orientation
APB : les 4 réponses possibles aux résultats d'admission

APB : les 4 réponses possibles aux résultats d'admission

26 juin 2017 : 2e phase d'admission. Les candidats inscrits sur APB peuvent obtenir la réponse à leurs voeux d'admission. Voici les conseils pour bien répondre à cette première phase de réponse. Comment y répondre et rester zen.

APB - La ministre Frédérique Vidal veut mettre fin au tirage au sort à la fac

APB - La ministre Frédérique Vidal veut mettre fin au tirage au sort à la fac

Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur, a accordé sa première interview au Parisien. L’ancienne présidente de l’université de Nice compte mettre fin dès 2018 à la procédure très décriée de tirage au sort.

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Les jeunes bacheliers qui arrivent à trouver une place à l'université sont confrontés aux aléas de la fac : amphithéâtres bondés, matériel vétuste, manque d'encadrement. Une expérience qui peut vite décourager.

Pourquoi les facs françaises sont saturées

Pourquoi les facs françaises sont saturées

C'est la hantise de ceux qui passent l'épreuve de philosophie du baccalauréat ce jeudi : tous n'auront pas de place dans la fac de leur choix.

APB. Tirage au sort en médecine : plus de 800 étudiants en liste d'attente

APB. Tirage au sort en médecine : plus de 800 étudiants en liste d'attente

857 jeunes remplissant toutes les conditions pour entrer en licence de santé ont pourtant été retoqués, après tirage au sort. Face au tollé, le ministère a promis hier de leur trouver une solution

APB - Une pétition contre le tirage au sort des étudiants

APB - Une pétition contre le tirage au sort des étudiants

Une circulaire parue discrètement fin avril, officialise la méthode de sélection par "tirage au sort" pour l'entrée à l'Université... beaucoup d'étudiants s'en insurgent et une pétition vient d'être lancé pour demander au nouveau gouvernement d'agir.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
EMC - Ecole supérieure des métiers de l'image, du son et du multimédia
Visez l’expérience, Vivez l’alternance. Créée en 1989 par Jean-Paul...
ENGDE - Ecole supérieure de gestion et expertise comptable
Etablissement d'enseignement supérieur privé spécialisé depuis 1965 dans...
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.