En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Formation > APB

APB : quelle stratégie mettre en place pour vos voeux de formation ?

Tout ce que vous devez savoir pour faire vos choix sur APB - ordre des choix, diversité...

Le portail APB (Admission Post Bac) est la porte d’entrée vers les études supérieures de huit étudiants sur dix. Ordre des choix, filières en tension… À chacun de trouver la bonne stratégie.

Pour tous les futurs étudiants, l’année de terminale est décisive, avec en ligne de mire les épreuves du baccalauréat. Mais l’orientation commence bien avant l’obtention du précieux sésame ! Le marathon de l’admission post-bac (APB) a commencé le 20 janvier dernier. Dès le 8 juin, une majorité des élèves auront reçu une proposition d’admission via le portail, soit plus d’une semaine avant les premières épreuves du bac. D’ici là, quelque 680 000 lycéens vont y formuler leurs souhaits parmi plus de 10 000 formations. Près de 80% d’entre eux obtiendront satisfaction par ce biais. Véritable porte d’entrée vers la vie étudiante, le portail fonctionne selon certaines règles, à bien connaître pour s’en servir au mieux.

Mieux vaut formuler le plus de choix possible


Pendant deux mois (jusqu’au 20 mars), les lycéens peuvent formuler jusqu’à 36 vœux sur APB, dont 12 dans la même filière. Premier conseil, pour être certain d’obtenir une formation, mieux vaut formuler le plus de choix possible. À l’université, certaines filières (droit, STAPS, etc.) sont très demandées : il faut alors formuler au moins six vœux dans six universités différentes. À défaut, un algorithme fera passer la candidature automatiquement après les autres. C’est particulièrement vrai pour les universités parisiennes. Si le futur étudiant n’obtient aucun de ses vœux, il devra se rabattre sur une formation hors-APB ou la procédure complémentaire, deux solutions qui n’offrent plus que les places restantes.

Ensuite, comment ordonner ses choix ?


Suivre ses envies. La meilleure solution est de suivre ses envies, sans autre calcul. APB est en effet conçu pour satisfaire les vœux des lycéens dans un ordre décroissant. Lorsqu’un des vœux est accepté, tous ceux qui suivent sont alors bloqués. « Si l’étudiant veut faire une classe prépa mais qu’il demande une licence avant, il aura de bonnes chances d’obtenir satisfaction sur la filière universitaire et la classe prépa ne sera plus accessible », explique Jean Charroin, directeur de l’école de commerce Audencia. Mettre en premier une filière « facile à obtenir » revient à se priver des suivantes. Rien ne sert de se surévaluer non plus. Viser dans ses six premiers choix uniquement les établissements les plus prisés du pays ne donne pas plus de chances de les intégrer. Lorsqu’un vœu est satisfait, le candidat doit répondre dans les trois jours. S’il répond oui, la procédure s’arrête. S’il obtient satisfaction sur son quatrième vœu, il peut aussi choisir le “oui, mais” qui signifie « si je n’ai pas mieux, j’accepte ». L’établissement concerné est obligé de le prendre. Mais il garde la possibilité d’obtenir un choix classé au-dessus, s’il figure sur liste d’attente.

Pas de variable cachée


Le « non mais » est un peu plus risqué : il signifie un refus, sans certitude d’être accepté ailleurs. Quant au « non » il signifie la sortie pure et simple de la procédure.
À proscrire, sauf si l’on a réussi un concours par ailleurs. « L’avantage d’APB ? Rien n’est en variable cachée », explique Michel Bouchaud, proviseur du lycée Louis-le-Grand (Paris, VIe). Les établissements ne savent pas dans quel ordre les étudiants les ont classés. À noter que beaucoup d’écoles, notamment d’ingénieur, ont des concours communs. « Cela permet de candidater à plusieurs établissements avec un seul choix », note Nelly Rouyres, vice- présidente du pôle Léonard de Vinci. Attention à bien consulter l’adresse mail entrée dans APB, où seront envoyées les réponses. En cas de questions, un numéro vert sera ouvert à partir du 16 février 2015 (0800 400 070).

Le conseil :
« Il est aussi important d’apprendre à se situer »


Michel Bouchaud
Proviseur du lycée Louis-le-Grand à Paris


Comment choisir au mieux son orientation post-bac ?
La première étape est de se poser et rassembler ses idées pour savoir ce que l’on veut faire. C’est d’abord un travail de réflexion sur soi-même qui nécessite de bien évaluer ses points forts et la façon dont on aime travailler. Ensuite vient le temps de la prise d’informations.

Quels sont les bons interlocuteurs ?
Le mieux est d’aller aux journées Portes Ouvertes et de se renseigner auprès des professeurs mais aussi des étudiants des formations que l’on espère intégrer. Il est aussi important d’apprendre à se situer. Là, les professeurs sont d’une aide précieuse. Ils savent si un étudiant peut se lancer dans une classe prépa, ou quelles sont, dans leur matière, les différences entre un IUT, un BTS ou une licence.

Y a-t-il une « voie royale » ?
On dit souvent cela des classes prépa. Elles rassemblent des élèves qui ont un bon, voire un très bon niveau. L’université n’offre pas la même puissance de feu au départ. Mais certaines filières comme le droit ou la médecine sont également élitistes. Et un bon élève qui aime l’autonomie réussira très bien à l’université. Certains masters sont extrêmement cotés, tout comme les double-diplômes. Quant aux formations plus professionnalisantes, elles offrent de très bons débouchés sur le marché du travail.


Alice Gardère

APB : consultez aussi :


Dossier spécial APB : tout savoir sur la procédure !
> Les nouveautés d'APB 2016 : voeux groupés, voeu libre...
> S'inscrire à la Fac sur APB
> S'inscrire en Ecoles de Commerce sur APB
> S'inscrire en BTS ou DUT sur APB
> S'inscrire en prépa sur APB
> S'inscrire en médecine ou formations paramédicales
> S'inscrire pour une formation en alternance sur APB
> Frais d'inscription lors de la procédure Admission post bac
> Procédure complémentaire d'APB
> Comment changer d'académie sur Admission-postbac ?


Réagir sur le Forum Admission Post Bac

LE PARISIEN
15.03.2016

Retour au dossier APB
APB : APB : quelle stratégie mettre en place pour vos voeux de formation ?
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

APB : consultez aussi...

orientation
APB - La ministre Frédérique Vidal veut mettre fin au tirage au sort à la fac

APB - La ministre Frédérique Vidal veut mettre fin au tirage au sort à la fac

Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur, a accordé sa première interview au Parisien. L’ancienne présidente de l’université de Nice compte mettre fin dès 2018 à la procédure très décriée de tirage au sort.

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Les jeunes bacheliers qui arrivent à trouver une place à l'université sont confrontés aux aléas de la fac : amphithéâtres bondés, matériel vétuste, manque d'encadrement. Une expérience qui peut vite décourager.

Pourquoi les facs françaises sont saturées

Pourquoi les facs françaises sont saturées

C'est la hantise de ceux qui passent l'épreuve de philosophie du baccalauréat ce jeudi : tous n'auront pas de place dans la fac de leur choix.

APB. Tirage au sort en médecine : plus de 800 étudiants en liste d'attente

APB. Tirage au sort en médecine : plus de 800 étudiants en liste d'attente

857 jeunes remplissant toutes les conditions pour entrer en licence de santé ont pourtant été retoqués, après tirage au sort. Face au tollé, le ministère a promis hier de leur trouver une solution

APB : les 4 réponses possibles aux résultats d'admission

APB : les 4 réponses possibles aux résultats d'admission

8 juin 2017 : les candidats inscrits sur APB peuvent enfin obtenir la réponse à leur voeux d'admission. Voici les conseils pour bien répondre à cette première phase de réponse. Comment y répondre et rester zen.

APB - Une pétition contre le tirage au sort des étudiants

APB - Une pétition contre le tirage au sort des étudiants

Une circulaire parue discrètement fin avril, officialise la méthode de sélection par "tirage au sort" pour l'entrée à l'Université... beaucoup d'étudiants s'en insurgent et une pétition vient d'être lancé pour demander au nouveau gouvernement d'agir.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...
ESMAE - Ecole des professionnels du recrutement et de l’intérim
Devenez acteurs des métiers du recrutement et de l’intérim. Les fonctions...
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.