En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Buzz

Après le bébé dauphin, le cygne tué pour un selfie

Les touristes ont décidément la mauvaise habitude de tuer les animaux pour faire des selfies. Après le dauphin en Argentine, un cygne en Macédoine.

humeur buzz Après le bébé dauphin, le cygne tué pour un selfie Les touristes ont décidément la mauvaise habitude de tuer les animaux pour faire des selfies. Après le dauphin en Argentine, un cygne en Macédoine. cygne, selfie, macédoine, lac ohrid, bébé dauphin

Après l’affaire du bébé dauphin tué par les selfies de touristes en Argentine, voici le cas d’une autre maltraitance envers les animaux.

Près du lac Ohrid, en Macédoine, une touriste a attrapé un cygne pour le tirer hors de l’eau et faire un selfie. L’animal n’a pas survécu à ce traitement infligé par cette jeune femme.

Le cygne étant habitué à la présence humaine ne s’est pas méfié et s’est laissé approcher par la touriste qui n’a pas hésité à se mouiller les jambes pour l’attraper. Une confiance qui lui aura été fatale…



A l'heure actuelle, nous ignorons si la police s'est emparée de l'affaire ou si le cygne était déjà souffrant avant que la touriste n'attrape l'animal.



Consultez aussi

=> Un bébé dauphin tué par les selfies des touristes
=> Melek, le mouton à deux pattes
=> Mais quelle est cette créature marine ?



Réagir sur le Forum Actualités / Humeur

Contact
08.03.2016

Retour au dossier Buzz
Buzz : Après le bébé dauphin, le cygne tué pour un selfie : Imprimer
Derniers articles "Buzz"

Buzz : consultez aussi...

orientation
#Brevet 2016 : le meilleur du pire sur Twitter après l'Histoire-Géo

#Brevet 2016 : le meilleur du pire sur Twitter après l'Histoire-Géo

Ce vendredi matin, les collégiens ont passé leur dernière épreuve de Brevet. Le sujet en a réjoui plus d'un ! Les élèves partent en vacances l'esprit léger...

Brevet 2016 : une pluie de tweets contre Maurice Genevoix

Brevet 2016 : une pluie de tweets contre Maurice Genevoix

Cette année, près de 838 000 collégiens passent le brevet. Au programme ce matin : l'épreuve de français qui en a fait suer plus d'un ! Le meilleur du pire des Tweets #Brevet2016

Brevet 2016 : les meilleurs tweets après les maths

Brevet 2016 : les meilleurs tweets après les maths

En ce jeudi après-midi, collégiens et collégiennes ont fait chauffer leurs calculatrices lors de l'épreuve du Brevet de maths. Aperçu des meilleures réactions ! #Brevet2016 : le meilleur du pire...

Bac de littérature 2016 : Mme Bovary a de nouveau frappé, Twitter s'indigne

Bac de littérature 2016 : Mme Bovary a de nouveau frappé, Twitter s'indigne

Après un dimanche ensoleillé, les lycéens, rechargés en vitamine D, se sont penchés ce matin sur l'épreuve de littérature. Mme Bovary était de la partie...

Bac Français 2016 : les lycéens font de la prose sur Twitter

Bac Français 2016 : les lycéens font de la prose sur Twitter

Ce vendredi matin c'était au tour des élèves de première de plancher sur l'épreuve de Français. Voici un aperçu des meilleurs tweets !

Elle ajoute « s'il vous plaît » et « merci » dans ses requêtes Google

Elle ajoute « s'il vous plaît » et « merci » dans ses requêtes Google

« La politesse se perd ». Une phrase qu'on entend de plus en plus souvent mais qui ne concerne, heureusement, pas tout le monde !

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, l'école du i-management de la CCI Paris Ile-de-France, forme chaque...
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.