En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Buzz

Après le bébé dauphin, le cygne tué pour un selfie

Les touristes ont décidément la mauvaise habitude de tuer les animaux pour faire des selfies. Après le dauphin en Argentine, un cygne en Macédoine.

humeur buzz Après le bébé dauphin, le cygne tué pour un selfie Les touristes ont décidément la mauvaise habitude de tuer les animaux pour faire des selfies. Après le dauphin en Argentine, un cygne en Macédoine. cygne, selfie, macédoine, lac ohrid, bébé dauphin

Après l’affaire du bébé dauphin tué par les selfies de touristes en Argentine, voici le cas d’une autre maltraitance envers les animaux.

Près du lac Ohrid, en Macédoine, une touriste a attrapé un cygne pour le tirer hors de l’eau et faire un selfie. L’animal n’a pas survécu à ce traitement infligé par cette jeune femme.

Le cygne étant habitué à la présence humaine ne s’est pas méfié et s’est laissé approcher par la touriste qui n’a pas hésité à se mouiller les jambes pour l’attraper. Une confiance qui lui aura été fatale…



A l'heure actuelle, nous ignorons si la police s'est emparée de l'affaire ou si le cygne était déjà souffrant avant que la touriste n'attrape l'animal.



Consultez aussi

=> Un bébé dauphin tué par les selfies des touristes
=> Melek, le mouton à deux pattes
=> Mais quelle est cette créature marine ?



Réagir sur le Forum Actualités / Humeur

LE PARISIEN
08.03.2016

Retour au dossier Buzz
Buzz : Après le bébé dauphin, le cygne tué pour un selfie
Imprimer

Buzz : consultez aussi...

orientation
Une soirée sauvage dégénère au lycée Henri-IV

Une soirée sauvage dégénère au lycée Henri-IV

Une fête a été organisée illégalement par un ancien élève du lycée Henri-IV, à Paris. Les responsables seront poursuivis pour vol avec dégradations.

Bac 2017 : les meilleurs tweets après l'épreuve de philo !

Bac 2017 : les meilleurs tweets après l'épreuve de philo !

Ce jeudi 15 juin les lycéens et lycéennes ont planché sur la philosophie pendant 4 heures. Les réactions sur Twitter vont dans tous les sens. Voici les plus drôles !

Soutien scolaire - Bonnenote.fr le site polémique qui fait les devoirs à votre place

Soutien scolaire - Bonnenote.fr le site polémique qui fait les devoirs à votre place

A peine lancé, le service Bonnenote ravive la polémique sur ces sites qui proposent de faire les exercices des élèves à leur place, moyennant finances. Explications, éclairage juridique et test du service avec un prof de philo...

Soutient scolaire - Le TEST du site Bonnenote.fr : 25 € la copie, 8/20 à l’arrivée

Soutient scolaire - Le TEST du site Bonnenote.fr : 25 € la copie, 8/20 à l’arrivée

Arnaque patentée ou bon plan un brin immoral ? Notre test du site polémique "Bonnenote.fr" avec une dissertation de philosophie. Un professeur a corrigé pour nous le devoir commandé sur le site.

Les étudiants en médecine adeptes de la microsieste

Les étudiants en médecine adeptes de la microsieste

C’est une première en France. Une Université aménage un lieu dédié à la sieste de ses étudiants !

Comment se taper la honte en révisant à la bibliothèque

Comment se taper la honte en révisant à la bibliothèque

Ça pourrait vous arriver ! Le trio Les inachevés nous montre ce qui arrive en BU (Bibliothèque Universitaire) quand on branche mal ses écouteurs ! Attention les oreilles !

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Kaplan International English
Kaplan International est un organisme de séjours linguistiques, spécialisé...
EMC - Ecole supérieure des métiers de l'image, du son et du multimédia
Visez l’expérience, Vivez l’alternance. Créée en 1989 par Jean-Paul...
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.