Le Parisien Etudiant   Imprimer cette page
Argent. Les 5 règles d'or d’un budget étudiant bien ficelé !
Faire son budget, c’est le premier pas pour prévoir, ajuster et corriger les éventuels dépassements !
C’est souvent l’une des meilleures manières d’avoir une idée claire, simple et pratique de ce que sont ses ressources et ses dépenses.

Faire son budget : comment procéder ?


C’est plutôt facile. Tout d’abord, il convient de :

• Recenser ses ressources (entrées d'argent) : elles sont plus simples à repérer que les dépenses, tout particulièrement si vous disposez d’une pension alimentaire de vos parents, d’un salaire, d’une prestation sociale (RSA, allocation logement...), d’une bourse scolaire universitaire, par exemple.

• Identifier ses dépenses : elles sont identifiables en les classant par grands postes : logement (loyer, électricité, assurance…), transport (automobile, vélo, transport public…), alimentation, frais universitaires, santé, frais bancaires (compte courant, crédits…), loisirs.

Cependant, les dépenses n’ont pas toutes le même degré d’obligation. On peut ainsi évoquer les dépenses :

• Fixes ou contraintes : ce type de dépenses a un aspect obligatoire du fait de la loi (impôt, assurance..) ou des contrats (loyer, remboursement de crédits, abonnement internet ou téléphone…). Elles doivent être réglées en temps et en heure sous peine de payer des pénalités ou de voir se rompre le contrat en question.

• Courantes : il s’agit des charges de la vie quotidienne (alimentation, hygiène, entretien courant du logement). Ce sont des dépenses indispensables qu’il est parfois difficile de réduire. Sans que cela soit impossible !

• Occasionnelles : ce sont des dépenses plus irrégulières et de montants variables. Il peut être question des dépenses d’habillement, de loisirs, de vacances …. Elles sont plus facilement reportables.

Selon les mois, votre budget peut évoluer et être modifié. Certaines dépenses devront être réduites ou reportées.

Les 5 règles d’or d’un budget bien ficelé !


Quelques conseils pratiques pour gérer son budget sans grand écart.

1. Prévoir. Mettez de côté les sommes nécessaires à vos charges fixes dès le début du mois.

2. Contrôlez vos dépenses. Faites vos comptes le plus régulièrement possible en vérifiant chaque ligne de dépense (pour détecter piratage ou erreurs). Utilisez l’application de votre banque ; c’est facile et immédiat ! Vous pouvez vous programmer des alertes dès que le solde de votre compte atteint un certain plafond.

3. Essayez de réduire les achats « coup de cœur » qui sont le plus souvent source de déséquilibre budgétaire. Dépensez donc mieux en profitant des promotions et des soldes.

4. Optez pour la mensualisation. Cela vous permet d’échelonner vos dépenses (assurance logement, voiture…). Plus d’oubli possible, et vous pouvez à tout moment interrompre ce mode de paiement.

5. Epargnez. En mettant chaque mois, un peu d’argent de côté sur un livret d’épargne réglementée, vous pourrez ainsi mettre en place de nouveaux projets et faire face avec sérénité à d’éventuels coups durs.



Que faire lorsqu’on est dans le rouge ?!


Si les voyants de votre budget sont au rouge, rien n’est perdu pour autant ! Il existe des moyens pour redresser la barre….

1. N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre conseiller bancaire. Il pourra vous proposer des solutions adéquates afin de « limiter la casse ». Il existe des offres dédiées aux étudiants avec des forfaits moins chers.

2. Faites le tour de vos droits sociaux et aides spécifiques auprès de la Caf, de votre commune, de votre mutuelle, de votre assurance, du CROUS ou de votre établissement universitaire, par exemple. Rencontrez une assistante sociale si nécessaire.

3. Contactez vos créanciers pour trouver une solution. Des procédures d’échelonnement des dettes sont souvent possibles. Il est également possible de saisir le service clientèle ou le médiateur de l’entreprise en question en cas de contentieux afin de trouver une solution amiable.

Article proposé par La Finance pour tous : site pédagogique sur l'argent et la finance.
Retour au dossier Argent / Prêt

Par LE PARISIEN - Le 16.01.2020