OrientationMétiers

Attentats : « Aux armes citoyens »… beaucoup disent oui !

Partout en France, les centres de recrutement de l'armée connaissent un afflux de volontaires d'une ampleur inédite.

orientation metiers Attentats : « Aux armes citoyens »… beaucoup disent oui ! Partout en France, les centres de recrutement de l'armée connaissent un afflux de volontaires d'une ampleur inédite. attentats, attentats paris, armée, recrutement armée, volontaire, volontaire armée, service civique

Limoges (Haute-Vienne), hier. Nicolas (à droite) est venu au centre de recrutement de l’armée de terre pour intégrer la réserve militaire en réponse aux attentats.

Consultez aussi :

Nicolas, 17 ans, a poussé hier après-midi les portes du centre de recrutement de l’armée de terre de Limoges (Haute-Vienne). Parce qu’il a été « choqué par les attentats de Paris », cet étudiant en première année de médecine a décidé de franchir le pas pour intégrer la réserve militaire. « J’étais devant ma télé à regarder les informations. C’est là que je me suis dit : tu dois faire quelque chose », résume le jeune homme pour qui les paroles de « la Marseillaise », « Aux armes citoyens, formez vos bataillons » n’ont jamais eu autant de sens.

« Ce n’est pas le défilé, mais quand même, note le major Patrick D. Habituellement, cinq à six personnes viennent se renseigner chaque jour. Là, en quatre jours, on en a vu débarquer vingt de plus. Et on ne parle pas des mails et des coups de téléphone. Nous avons constaté une hausse de 25 à 30 % des demandes de renseignements. »

15 000 postes à pourvoir


Depuis les événements tragiques du vendredi 13 novembre, des milliers de volontaires ont effectué la même démarche partout en France. « Nous avons enregistré chaque jour entre 1 500 et 1 700 candidatures sur tout le territoire, alors qu’habituellement on tourne autour de 500 », reconnaît une capitaine de la sous-direction du recrutement. Cette année, l’armée ouvre 15 000 postes, et elle en proposera autant en 2016. Au final, en 2015, entre 150 000 et 160 000 personnes vont se porter candidats. André, 33 ans, employé chez l’équipementier électrique Legrand, n’a plus l’âge pour faire carrière mais il peut encore devenir réserviste, un « devoir citoyen », dit-il. « Après les attentats, j’ai décidé qu’il fallait agir. Nous ne sommes peut-être pas des guerriers surentraînés, mais nous pouvons chacun aider à notre manière. »

Depuis samedi, des profils atypiques se présentent dans les centres de recrutement. Telle cette personne de 55 ans qui, « dès 8 heures du matin, se trouvait devant les portes pour nous demander en quoi elle pouvait être utile », témoigne, étonné, le major Patrick D. « En fait, nous n’avions jamais connu un tel afflux. Il faut dire que nous n’avions jamais subi non plus une telle attaque. »

Franck Lagier

Tenté par le service civique ?


Une autre version de l'engagement pour la Nation => Le CIDJ à Paris organise le forum de recrutement service civique ce samedi 28 novembre. Ce forum va permettre la rencontre entre des jeunes désireux de réaliser un service civique et des associations. L’objectif est d’éviter les méthodes de recrutement classiques avec lettre de motivation et CV et permettre l’accessibilité des missions à tous. Seul un critère compte : la motivation des jeunes de 16 à 25 ans !
+ d' infos => Forum de recrutement service civique

Métiers liés : Gardien de la paix (policier), Militaire, Officier de l'armée de terre, Commissaire des armées,

Retour au dossier Métiers
Métiers : Attentats : « Aux armes citoyens »… beaucoup disent oui !
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Métiers : consultez aussi...

Orientation. Les métiers de la communication en podcasts

Orientation. Les métiers de la communication en podcasts

3 questions à Julien Casiro, Président de Braaxe, agence de communication, et fondateur de Beyond Talent, une série de podcasts pour découvrir en détails les métiers de la publicité et de la création

Les métiers du management doivent s'adapter et intégrer les intelligences artificielles

Les métiers du management doivent s'adapter et intégrer les intelligences artificielles

Rencontre avec Charles Perez, responsable du MSc Data Management à PSB (Paris School of Business)

Formations, métiers... passez en mode numérique

Formations, métiers... passez en mode numérique

Dossier spécial du Parisien Etudiant, à retrouver ce mardi 15 octobre au sein du Parisien / Aujourd'hui en France et sur notre site.

Digital : 3 métiers en pleine expansion

Digital : 3 métiers en pleine expansion

Développeur, Spécialistes de la Data, UX/UI. Nouvelles ou non, certaines spécialités prennent de l’ampleur. Le point sur les compétences phares du moment.

Digital : des candidats très convoités par les entreprises

Digital : des candidats très convoités par les entreprises

Pour prendre le virage du numérique, les entreprises ont un défi majeur à relever : attirer des profils que tous les secteurs convoitent.

Emploi. Les nouvelles attentes du secteur du numérique

Emploi. Les nouvelles attentes du secteur du numérique

Quelles sont les nouvelles attentes du secteur du numérique en termes de profils recrutés ? 3 questions à Frédéric Meunier Directeur de l’EFREI

Ecoles à la Une

L'Ecole Multimedia
Les métiers du multimédia / digital sont au cœur des formations de L'École...
EMC - Ecole supérieure des Métiers de l'Image, du son et de la création 2D.3D
• L'EMC est spécialisée dans les formations artistiques en alternance et...
EDC Paris Business School
EDC Paris Business School est une grande école de commerce et management...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation




Newsletter

L'actu du Parisien Etudiant, examens, bons plans, soirées, orientation... *

Inscription réussie - Merci.


* En complétant votre adresse électronique, vous validez les Conditions Générales d’Utilisation et acceptez que Le Parisien, responsable de traitement, traite vos données pour vous permettre de recevoir les actualités Le Parisien Etudiant. Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de protection de vos données personnelles : Politique de confidentialité.