En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Universités

Attentats : Trois personnes touchées, émotion à l'université de Cergy

Deux étudiants et une employée administrative de l'UCP ont été blessés dans les attentats de Paris.

« Ce qui est vraiment important aujourd’hui, c’est l’unité ! » Alors que la jeunesse a été touchée en plein cœur vendredi lors des attentats, les étudiants de l’université de Cergy-Pontoise (UCP) ont manifesté leur solidarité hier. Car au sein même de la fac, trois personnes ont été dans la ligne de mire des terroristes au Bataclan.

Une employée administrative de l’UFR économie-gestion a été grièvement blessée aux jambes. Elle a été opérée et serait aujourd’hui hors de danger. Il s’agit de Marie-Do, la femme de Richard Rammant, ce fan de rock de 53 ans qui, lui, n’a pas survécu.

Jamais ! Putain, plus jamais ça


Deux jeunes hommes liés à l’UCP se trouvaient également au concert vendredi. Ils s’en sont sortis avec des blessures, mais plus légères. Nils G., ancien étudiant, était resté bénévole de la 33 Tour, la salle de spectacles de l’université. Il aurait reçu une balle dans le bras. Enfin, Thomas S. est actuellement étudiant à l'Ecole supérieure du professorat et de l’éducation (ESPE). Ce futur professeur, fan de musique, a réussi à prendre la fuite. Il se serait cassé un doigt dans la course. Sur sa page Facebook, Thomas a publié dès samedi une photo de sa place de concert, sur laquelle il a écrit en rouge « Jamais ! Putain, plus jamais ça ».

A midi, la minute de silence a rassemblé des milliers de jeunes, répartis sur chaque site de l’UCP dans l’agglomération. Aux Chênes, près de Cergy-préfecture, l’amphithéâtre Larousse était d’ailleurs bien trop petit pour accueillir toute l’assemblée d’étudiants émus. « C’est important de participer à ce genre d’initiative. D’abord pour soutenir les familles des victimes, mais aussi pour montrer qu’on est présent, que la jeunesse est là ! » considèrent Safana et Lauryn, en première année de LEA anglais-japonais. Sur l’estrade, François Germinet, le président de l’UCP, encourage les étudiants à « dépasser la haine » et à « apporter leur pierre à une société plus éclairée ».

Université de Cergy-Pontoise, le 16/11/2015, à 17 heures., Plusieurs centaines d’étudiants ont exprimé leur émotion en se rassemblant sur le parvis pour dessiner le mot « unis » avec des bougies et des fleurs.

En fin d’après-midi, les associations étudiantes, qui sont plus d’une cinquantaine à Cergy, ont organisé leur propre manifestation post-attentats. Sans avoir recours aux réseaux sociaux (les autorités ne l’autorisant pas), elles ont réussi à mobiliser plusieurs centaines de jeunes simplement via le bouche-à-oreille. A 17 heures, munis de bougies et de fleurs, les étudiants ont formé le mot « unis » sur le parvis du site des Chênes. « Nous essayons d’envoyer un message fort en disant que l’on ne s’arrête pas de vivre », explique Pierre Jubault, vice-président étudiant de l’UCP.

Les cours ont repris... la sécurité en plus


Les cours ont effectivement repris. Mais l’accès aux sites de la faculté a été considérablement restreint. Des affiches, arborant le signe « peace and love » et la tour Eiffel, ainsi que le hashtag #universitedebout, ont été posés sur toutes les portes désormais fermées. « Les entrées sont filtrées », souligne le président François Germinet. « On demande aux gens leur carte d’étudiant, et il y a un regard sur l’intérieur des sacs. »

Une trentaine d’agents d’une société de sécurité privée renforcent le personnel de l’université. Les jeunes se plient volontiers aux contrôles. « Dans des moments comme cela, c’est normal », estime Safana de Cergy. « C’est même mieux de se sentir protégé. »

Marie Persidat


Consultez aussi

> Attentats à Paris : les étudiants musulmans partagent leur émotion dans une vidéo
> Attentats à Paris : l'hommage du monde étudiant
> Attentats à Paris : les étudiants très mobilisés pour la minute de silence


Réagir sur le Forum Universités

LE PARISIEN
23.11.2015

Retour au dossier Universités
Universités : Attentats : Trois personnes touchées, émotion à l'université de Cergy
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Universités : consultez aussi...

orientation
Sélection à l'université. Des prérequis qui fâchent...

Sélection à l'université. Des prérequis qui fâchent...

Pour mettre fin au tirage au sort à l'entrée de l’université... les prérequis sont ils la bonne solution ?

Débat. Faut-il instaurer une sélection à la fac ?

Débat. Faut-il instaurer une sélection à la fac ?

Voix Express du Parisien : à votre avis, faut-il instaurer une sélection à l'entrée à l'université ? 5 avis / témoignage... propos recueillis par Margaux Dussaud.

Examen du concours de médecine : incidents à répétition sur les sujets

Examen du concours de médecine : incidents à répétition sur les sujets

Les couacs à répétition ne concernent pas que le bac. Près de 9 000 étudiants en 6 e année de médecine ont été contraints de repasser, hier, deux épreuves d’internat initialement programmées lundi et mercredi.

APB - La ministre Frédérique Vidal veut mettre fin au tirage au sort à la fac

APB - La ministre Frédérique Vidal veut mettre fin au tirage au sort à la fac

Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur, a accordé sa première interview au Parisien. L’ancienne présidente de l’université de Nice compte mettre fin dès 2018 à la procédure très décriée de tirage au sort.

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Les jeunes bacheliers qui arrivent à trouver une place à l'université sont confrontés aux aléas de la fac : amphithéâtres bondés, matériel vétuste, manque d'encadrement. Une expérience qui peut vite décourager.

Pourquoi les facs françaises sont saturées

Pourquoi les facs françaises sont saturées

C'est la hantise de ceux qui passent l'épreuve de philosophie du baccalauréat ce jeudi : tous n'auront pas de place dans la fac de leur choix.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Audencia Business School
Audencia Business School : Innovative leaders for a responsible...
Ifa A. Chauvin
l'Institut de Formation par Alternance Adolphe Chauvin, implanté à Osny dans...
ESRA - Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle
Le groupe ESRA est une école de cinéma (Paris, Rennes, Nice) proposant des...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.