En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou traceurs pour améliorer et personnaliser votre expérience, réaliser des statistiques d’audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d’intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux. En savoir plus

Accueil > Orientation > écoles

Audencia. « Nous poursuivrons l'internationalisation du programme »

Rencontre avec Nicolas Arnaud, directeur du programme grande école d’Audencia Business School

orientation ecoles Audencia. « Nous poursuivrons l'internationalisation du programme » Rencontre avec Nicolas Arnaud, directeur du programme grande école d’Audencia Business School audencia

Recruté en 2009, Nicolas Arnaud prend aujourd’hui la tête du programme grande école d’Audencia Business School. Un véritable challenge à la mesure de ce docteur en management stratégique, aussi titulaire d’une Habilitation à Diriger des Recherches.

Nicolas Arnaud a toujours eu à cœur de rapprocher les mondes de l’enseignement et du travail. Sa ligne directrice est claire : créer des parcours étudiants pensés selon les besoins des entreprises et résolument tournés vers l’international !

Pouvez-vous présenter votre parcours ?


Mon premier fait d’armes est un doctorat autour des relations clients/fournisseurs dans le secteur de la logistique. Cette expertise m’a amené à enseigner à l’Université de Nantes, à Sciences Po Rennes, ainsi qu’à Centrale Nantes et aux Mines de Nantes.
En 2009, j’ai été recruté par Audencia Business School, à la fois pour enseigner mais aussi pour restructurer la majeure RH. Trois ans plus tard, je suis devenu directeur adjoint du programme grande école.
Au-delà du développement des partenariats entreprises, j’ai créé deux nouvelles majeures :
Achats et Supply Chain, puis Management of Digital Business and Internet Technologies (MDBIT) co-conçue avec Centrale Nantes. J’ai également reformaté le semestre en management des politiques publiques avec Sciences Po Lille et lancé des cours d’option qui permettent aux étudiants d’être mieux armés sur le plan professionnel avant leur année de césure.

Robotisation, personnalité, collaboratif… l’humain semble de plus en plus important dans le monde du travail. Votre background RH devrait donc être un atout ?


Effectivement, le monde du travail évolue… et il évolue particulièrement vite. Dans ce contexte, les entreprises doivent pouvoir s’appuyer sur des salariés et des manageurs compétents, agiles, curieux et productifs. Ce sont des sujets sur lesquels je travaille depuis longtemps. En 2007, mon doctorat portait sur la question des compétences collectives, à savoir comment tirer le meilleur parti d’un groupe et créer de la valeur ! En 2010, j’ai lancé avec Thibaut Bardon, professeur à Audencia, une chaire sur les innovations managériales. Si nous voulons que nos étudiants fassent de belles carrières, nous devons les aider à développer leur personnalité.

Êtes-vous dans une logique de continuité ou de rupture ?


En fait, vous me posez la question : pourquoi m’a-t-on proposé le job ? C’est simple. Mon parcours montre une polyvalence dans les différentes dimensions du métier d’enseignant-chercheur dans une business school d’excellence et une expertise en management de programmes. Évidemment, je ne compte pas tout bouleverser !
Je souhaite m’inscrire dans la continuité du travail de mes prédécesseurs qui ont contribué à faire du parcours grande école une formation d’excellence (doubles compétences, internationalisation, diversité…) tout en imposant ma propre vision !



Quels sont vos objectifs ?


Chez Audencia Business School, notre principal enjeu est de recruter les meilleurs étudiants et de les préparer au mieux aux réalités du marché du travail. Dans cette optique, nous poursuivrons notamment l’internationalisation du programme. L’idée est d’amener nos étudiants à évoluer dans un environnement global. En septembre 2017, nous lançons l’English track permettant aux étudiants français et étrangers de suivre la totalité du cursus en anglais. Nos trois autres grands enjeux portent sur la professionnalisation, la diversité des cours et parcours, et la proximité avec nos étudiants.

Comptez-vous faire évoluer la pédagogie ?


Entre le digital et les nouveaux modes de fonctionnement dans l’entreprise (collaboratif, responsabilisation, innovation…), nous pensons qu’il est nécessaire de faire évoluer nos pratiques pédagogiques. C’est pourquoi nous allons accélérer sur le blended learning, le design thinking, le management de projets collaboratifs, les enseignements sur le leadership… Nous partons du constat que, si les aptitudes techniques sont indispensables, les compétences comportementales (argumenter, écouter, interagir, communiquer, collaborer, co-construire…) sont celles qui font la différence.

La double-compétence est une marque distinctive chez Audencia, comme votre alliance avec Centrale Nantes (école d’ingénieurs) et l’Ensa (école d’architecture). Comment s’articule cette alliance au sein du programme ?


Notre positionnement est bâti autour de cette hybridation des compétences. Ce sont les profils multicompétences que les entreprises recherchent, car ils incarnent les métiers de demain. Dès la 1re année, les étudiants de nos trois écoles collaborent à des projets aux interfaces des trois disciplines lors de hackathons ou bootcamps. Et ça marche !
La meilleure preuve est que nos étudiants se retrouvent ensemble pour des soirées et des afterworks en dehors de leurs cours, et pour créer des événements ! Évidemment les doubles-diplômes que nous avons mis en place, il y a longtemps, permettent de valider académiquement les savoir-faire qu’ils acquièrent : ingénieur-manageur, ingénieur-architecte, manageur-architecte et la majeure MDBIT.

Un petit mot sur la vie étudiante à Audencia et donc à Nantes ?


Audencia est finalement assez similaire à sa “ville natale” ! La culture, l’entrepreneuriat, et l’international font partie de son ADN. Et puis vivre à Nantes, c’est une qualité de vie unique dans une ville très verte, avec la mer à quelques dizaines de kilomètres seulement. Beaucoup veulent s’y installer, et peu veulent en partir ! Nous tenons à soutenir nos étudiants dans leurs projets. Presque tous les élèves de première année font partie d’une association dont ils tiennent les rênes et dont ils ont l’entière responsabilité. C’est la pratique en parallèle de la théorie, et c’est ce qui forge l’esprit de promo si unique à Audencia !

Quelques chiffres-clés Audencia :
• Triplement accréditée EQUIS, AACSB, AMBA
• Plus de 4 700 étudiants
• Plus de 23 000 diplômés
• 107 professeurs permanents
• 269 partenaires internationaux

Bon à savoir
Le concours Audencia est celui qui attire le plus grand nombre de candidats : 8 170 en 2017

-- Grand Angle -- par Romain G.

Palmarès 2017 des Grandes Ecoles de Commerce
du Parisien Etudiant


Classement 2017 des Ecoles de Commerce de Grade Master : Notre classement annuel pour s'y retrouver.
Comment choisir son école :
L'accès aux grandes écoles : avec ou sans prépa ? Le face-à-face entre deux acteurs majeurs qui vous donnent leur vision pour orienter votre choix.
« Apprendre à oser » : rencontre avec Peter Todd, directeur général de HEC Paris
La spécialisation en fin de cursus, un critère majeur pour bien choisir son école de commerce.
Les innovations pédagogiques des écoles :
Initiatives 2017 : campus, spécialisation, international, digital... les nouveautés dans les écoles de commerce.
Quand le digital sert l’apprentissage : l’art d’enseigner autrement, pour apprendre mieux et plus durablement.
Le plus d'une école de commerce sur son CV
→ Les business schools misent sur l’alternance : développer l'autonomie et la maturité des étudiants.
Le point de vue d'un recruteur, Lidl, « Les diplômés d’écoles de commerce ont une grande soif d’entreprendre »
Les doubles ou triples diplômes ont le vent en poupe : Manager-ingénieur, manager-architecte, manager-juriste, manager-designer…un must aux yeux des recruteurs
La vie associative, un pied dans le monde professionnel : une tradition pour les écoles de commerce, un énorme plus sur le CV.
→ Ils ont la fibre entrepreneuriale : 3 témoignages d'étudiants qui ont créé leur start-up

Palmarès des Ecoles de Commerce : consultez l'intégralité du sommaire ici


Réagir sur le Forum Ecoles
Le Parisien

Le Parisien
23.05.2017

Retour au dossier écoles
écoles : Audencia. « Nous poursuivrons l'internationalisation du programme »
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

écoles : consultez aussi...

L’école d'ingénieurs privée EISTI va devenir publique

L’école d'ingénieurs privée EISTI va devenir publique

L’an prochain, l’EISTI fera partie, avec l’Université de Cergy-Pontoise et l’Essec, d’un Grand Etablissement tourné vers l’international et la recherche.

Les meilleures universités francaises selon le classement du Times Higher Education 2019

Les meilleures universités francaises selon le classement du Times Higher Education 2019

Les résultats du classement annuel du Times Higher Education 2019 des meilleures universités et écoles à travers le monde.

Classement des meilleures associations étudiantes de France en 2018

Classement des meilleures associations étudiantes de France en 2018

Quelles sont les associations étudiantes qui se bougent le plus en France : notoriété, impact, innovation... 7e édition du Palmarès Le Classement

Examen zéro papier : le concours Passerelle devient 100% digital en 2019

Examen zéro papier : le concours Passerelle devient 100% digital en 2019

Le concours Passerelle passe au 100% digital en 2019, quelles conséquences pour les étudiants ? Par Robin Morth, directeur opérationnel de PGE-PGO

Classement des associations étudiantes 2018 : les 6 grandes finalistes en course

Classement des associations étudiantes 2018 : les 6 grandes finalistes en course

Le Parisien Etudiant est partenaire de la 7e édition du Classement des Associations Etudiantes 2018 organisé par Anéo. Découvrez les 6 finalistes de la grande finale qui aura lieu ce vendredi 16 novembre.

Ecole d'ingénieurs : les étudiants de l'Estaca présentent leurs bolides à l'autodrome

Ecole d'ingénieurs : les étudiants de l'Estaca présentent leurs bolides à l'autodrome

Etudiants à l'Estaca, grande école d’ingénieurs, ces jeunes passionnés ont investi le circuit de l’Utac Ceram avec leurs projets à 2 ou 4 roues.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
EMC - Ecole supérieure des Métiers de l'Image, du son et de la création 2D.3D
• L'EMC est spécialisée dans les formations artistiques en alternance et...
ICD - International Business School Toulouse
L’ICD forme ses étudiants à devenir des experts internationaux du...
IGS-RH - Lyon - l'école des Ressources Humaines
IGS RH l’école des Ressources Humaines forme depuis 40 ans des responsables...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements