En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Mieux-travailler > Argent / Prêt

Auto-partage, auto-école… les étudiants traquent les bons plans

Les associations d'étudiants permettent de se regrouper pour négocier des prix attractifs, comme ici sur le campus de Versailles.

mieux-travailler argent-prets Auto-partage, auto-école… les étudiants traquent les bons plans Les associations d'étudiants permettent de se regrouper pour négocier des prix attractifs, comme ici sur le campus de Versailles. bon plan étudiant auto ecole, auto partage, versailles, argent negociation assoc etudiant

Emilie Laurencelle-Bonsant (à gauche), responsable de Deways, espère séduireles étudiants comme Pauline Hurtrel (à droite) avec son entreprise d’auto-partage.

Consultez aussi :

Ils n'ont pas trop d’argent mais veulent consommer. Les étudiants de l’université Versailles Saint-Quentin (UVSQ), dans les Yvelines, cherchent donc des combines pour profiter de services peu onéreux.

Pour ce faire, l’association Rassemblement d’étudiants de Versailles en sciences (Rêves) cherche à nouer des partenariats avec des entreprises qui veulent bien consentir des réductions. L’association a communiqué il y a quelques jours aux étudiants le résultat de ses démarches lors d’une journée de présentation des services à l’entrée du campus versaillais.

« A nôtre âge, ce qui est important, c’est d'obtenir des prix », explique Pauline Hurtrel, 20 ans, présidente de Reves. L’association, qui comptait 250 adhérents l’an dernier, demande 4 € pour une adhésion annuelle. Cette année, des réductions ont été décrochées par l’association dans des auto-écoles versaillaises, notamment.

Une heure de conduite gratuite


Djamel Saidane est l’un des partenaires de l’association. Dans ses deux auto-écoles, il a accordé une heure de conduite gratuite et un accès à Internet pour apprendre le code. Son implantation, proche de deux lycées et sur la ligne de bus entre l’université et le centre-ville, a sans doute joué. « J’ai accepté de les aider pour leur rendre service mais aussi parce que j’ai des enfants qui étudient à l’université. En fait, je n’attends rien en retour. Ils savent que chez moi, ils paieront un certain prix mais auront une bonne formation », explique-t-il.

La société Deways, nouvellement installée à Versailles, en profite aussi. Cette entreprise d’auto-partage sur Internet, déjà bien connue sur la Toile, veut créer dans la ville une communauté d’étudiants prêts à louer leurs voitures entre particuliers. « Cela nous permet de créer une confiance mutuelle, essentielle lorsqu’on échange sa voiture », précise Emilie Laurencelle-Bonsant, la responsable de l’entreprise dans la ville du Roi-Soleil. D’une certaine façon, un retour aux sources pour Deways, créée à l’origine par des étudiants de l’Essec.

Ce service peut-il séduire les étudiants ? « Oui, s’il n’est pas trop cher », estime Pauline Hurtrel. « 15 € à 19 € par jour pour une location, ce n’est pas trop mal, je crois », répond Emilie Laurencelle-Bonsant.

Consultez aussi => Les bons plans gratuits (ou presque) pour les étudiants !

Laurent Mauron


Réagir sur le Forum Orientation

Contact
06.10.2014

Retour au dossier Argent / Prêt
Argent / Prêt : Auto-partage, auto-école… les étudiants traquent les bons plans : Imprimer
Derniers articles "Argent / Prêt"

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Argent / Prêt : consultez aussi...

orientation
Jobs étudiants : l'embarras du choix

Jobs étudiants : l'embarras du choix

De plus en plus d’entreprises et de secteurs d’activité s’intéressent aux 18-25 ans et à leurs disponibilités atypiques – soirées, week-ends et vacances. Des recrutements qui privilégient la personnalité à l’expérience.

Argent. 3 bons plans que vous offrent certaines banques !

Argent. 3 bons plans que vous offrent certaines banques !

Crédits à taux réduit, frais bancaires à prix cassés, les banques multiplient les offres pour les jeunes. Conseils pour trouver les offres les plus intéressantes.

Fournitures scolaires : 5 astuces pour dépenser moins

Fournitures scolaires : 5 astuces pour dépenser moins

Entre les souhaits des enfants, les exigences des profs et la recherche des meilleurs prix, l’achat des fournitures scolaires tient du casse-tête. Nos conseils.

Résultats du Bac : pourquoi et comment les banques draguent les bacheliers

Résultats du Bac : pourquoi et comment les banques draguent les bacheliers

Baccalauréat option cadeaux - Les résultats sont à peine tombés que les banques s’arrachent les néodiplômés à coup d’offres promotionnelles, de primes à la mention ou de jeux...

Résultats du Bac : une mention peut vous rapporter gros !

Résultats du Bac : une mention peut vous rapporter gros !

En plus de remplir votre CV, votre Bac remplit votre porte-monnaie. Les banques vous courtisent en vous faisant ouvrir un compte mais aussi les collectivités (mairie et conseils régionaux) qui veulent pousser à l'exemplarité ! Profitez en !

Témoignages - Job étudiant : Ma vie d’étudiant et de salarié

Témoignages - Job étudiant : Ma vie d’étudiant et de salarié

Près d’un jeune sur deux jongle entre études supérieures et job à temps partiel. Comment réussir à concilier cette double activité sans pénaliser ses résultats académiques ? Éléments de réponse avec Alice et Julien.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...
Ifa A. Chauvin
l'Institut de Formation par Alternance Adolphe Chauvin, implanté à Osny dans...
ESSYM - Ecole Supérieure des Systèmes de Management
L’ESSYM est l’une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui forment...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.