Accueil > Jobs / Stages > Etudiant entrepreneur > Avec le « tutorat inversé », les jeunes...

Jobs/Stages

Avec le « tutorat inversé », les jeunes inspirent leurs aînés

Le « reverse mentoring » bouscule les codes et permet aux différentes générations de s’apporter mutuellement des outils et des points de vue.

stages-jobs etudiant-entrepreneur Avec le « tutorat inversé », les jeunes inspirent leurs aînés Le « reverse mentoring » bouscule les codes et permet aux différentes générations de s’apporter mutuellement des outils et des points de vue. Tutorat inversé, Junior, Connaissance

Les juniors aussi peuvent faire découvrir des méthodes et des façons de voir utiles aux salariés chevronnés. CULTURA CREATIVE/DANIEL INGOLD

Consultez aussi :

L’époque où les générations ne se comprenaient pas serait-elle révolue ? « Après avoir longtemps déploré le fossé entre les seniors et leurs cadets, l’entreprise commence à comprendre l’intérêt de les faire travailler ensemble », se réjouit Julien Pouget, consultant chez JP & Associés et spécialiste du management intergénérationnel. « On connaît le principe : quand un jeune travaille en alternance, il apprend de ses aînés. Mais de plus en plus d’entreprises développent le « tutorat inversé », où un jeune éclaire un senior sur l’utilisation de certains outils informatiques ou l’enrichit de son point de vue sur une question par exemple. »

Si l’on comprend l’intérêt des aînés pour cet échange, les jeunes cadres concernés ont également beaucoup à y gagner. « Le Groupe Adecco a ainsi développé le tutorat inversé en donnant concrètement la parole aux jeunes talents de l’entreprise », témoigne Antonin Decosse, directeur chez Badenoch & Clark France, l’une des entités du groupe.

« C’est stimulant intellectuellement »



Concrètement, ce trentenaire a même été invité à siéger pendant un an au « Shadow Comex » du groupe, sorte de comité exécutif virtuel. But du jeu : demander à des profils juniors d’examiner les mêmes problématiques que leurs aînés en comité de direction.

« J’ai ainsi pu être sollicité sur des projets transversaux comme des priorités d’investissement, la direction des systèmes d’information ou encore l’amélioration du quotidien des services », détaille-t-il. Avec un bilan largement positif pour lui. « Non seulement c’est stimulant intellectuellement, mais aussi un facteur d’engagement dans l’entreprise car on se sent entendu. Je pense aussi avoir apporté des choses pendant cette expérience. »

Preuve que le concept fait recette, il dépasse même maintenant le cadre de l’entreprise. « Aujourd’hui, un dirigeant senior peut même s’inspirer des méthodes de jeunes fondateurs de start-up par exemple », explique Julien Masson, cofondateur de Whyers. Cette agence a eu l’idée de se spécialiser dans le tutorat inversé à l’échelle des dirigeants en organisant des rencontres et réunions de travail entre ces différents profils.

« Un profil junior sait pivoter par exemple, c’est-à-dire qu’il est capable de revoir une offre en 48 heures. Il peut transmettre son agilité à des profils plus seniors qui apprécient cette façon de voir très orientée vers le client. »

L’échange fonctionne là aussi dans les deux sens. « Chacun a quelque chose à y gagner. Les plus jeunes apprennent aussi de l’expérience des aînés et élargissent leur réseau… »


Céline Chaudeau

Métiers liés : Knowledge manager,


Réagir sur le Forum Job étudiant / stage / emploi
Le Parisien

Le Parisien
23.10.2017

Retour au dossier Etudiant entrepreneur
Etudiant entrepreneur : Avec le « tutorat inversé », les jeunes inspirent leurs aînés
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Etudiant entrepreneur : consultez aussi...

Ecoles de commerce : terres de start-up, les naissances se multiplient.

Ecoles de commerce : terres de start-up, les naissances se multiplient.

Entreprenariat. Ils n’ont pas attendu pour lancer leur projet. Dans les Business Schools, les naissances se multiplient.

Incubateur au sein d'école. Encore étudiants, ils sont déjà patrons

Incubateur au sein d'école. Encore étudiants, ils sont déjà patrons

Pourquoi attendre pour monter sa boîte, quand on peut profiter de conseils, d’un réseau et de l’incubateur de son école ?

Entreprenariat : 80 étudiants passent la nuit à innover

Entreprenariat : 80 étudiants passent la nuit à innover

Résultat du concours « Une nuit pour entreprendre » de l'École nationale des Ponts et chaussées (ENPC) à Champs-sur-Marne

Etudiant entrepreneur. Témoignage de Guillaume Fourdinier

Etudiant entrepreneur. Témoignage de Guillaume Fourdinier

Guillaume Fourdinier, ancien élève à l'Iéseg et fondateur de Agricool

Ecoles de commerce : déjà patrons, les étudiants à fond dans la création d'entreprise

Ecoles de commerce : déjà patrons, les étudiants à fond dans la création d'entreprise

Ils terminent leurs études ou sont tout juste diplômés et ont un point commun : ils n’ont pas résisté à l’envie de monter leur boîte.

Classement des Ecoles de Commerce : le Top 10 relations entreprises

Classement des Ecoles de Commerce : le Top 10 relations entreprises

Palmarès des Ecoles de Commerce du Parisien : le top 10 des écoles de commerce en terme de relations entreprises (alternants, entreprenariat...)

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, école publique la CCI Paris Île-de-France, forme plus de 1400...
IPI - Lyon - Ecole d'informatique
IPI Lyon vous accueille au sein du CAMPUS HEP Lyon – René Cassin, situé à...
Web School Factory
Découvrez La Web School Factory, l'école d'un genre nouveau dans des métiers...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements