En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Pratique

Bac 2016 : les pronos et avis des profs sur les sujets qui peuvent tomber

EXAMEN. Des révisions aux résultats, nous suivons le quotidien d’Abdoulaye, Maxence, Salim et Sabera, en terminale au lycée Mozart du Blanc-Mesnil.

Leurs pronostics sont faits ! Des révisions aux résultats, nous suivons le quotidien d’Abdoulaye, Maxence, Salim et Sabera, en terminale au lycée Mozart du Blanc-Mesnil (93). Aujourd’hui, leurs idées sur les sujets qui peuvent tomber.

Au stade ou devant le petit écran, des millions de Français vont bientôt faire leurs pronostics pour l’Euro 2016. Les lycéens aussi font monter les paris. Sifflé le 15 juin, leur match à eux se jouera dans les murs blancs d’une salle de classe. Abdoulaye, Maxence, Sabera et Salim ont réfléchi aux sujets qui pourraient tomber au bac dans l’une des matières phares de leur filière. Ces quatre jeunes de terminale ES, STMG et S ont accepté de livrer, semaine après semaine, au « Parisien » - « Aujourd’hui en France » leur quotidien de candidat. Ils sont élèves au lycée Mozart, un établissement du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis), classé numéro un de notre palmarès des lycées 2016 pour ses qualités d’accompagnement des jeunes. Cette semaine, nous avons demandé à des professeurs d’arbitrer leurs « pronos ». « Le mieux, sourit Edouard Morice, directeur des cours Thalès, spécialiste de la préparation aux concours, reste de ne faire aucune impasse sur les révisions. »

« Peut-être sur le Moyen-Orient… » Abdoulaye, 18 ans, en ES



Abdoulaye éclate de rire : « J’espère me tromper », annonce le futur bachelier. Car le sujet qu’il pressent en histoire-géo, une importante matière en ES (coefficient 5), ne lui plaît pas du tout. « J’ai bien peur que ça tombe sur le Moyen-Orient en épreuve majeure d’histoire, genre Quel est l’impact du conflit sur les Occidentaux. C’est super dur. C’est notre plus grand chapitre, il y a plein de choses à retenir. Sinon, peut-être sur l’Europe : Les différentes phases qui l’ont amenée à avoir une place importante dans la mondialisation », explique le fan de foot, qui va beaucoup réviser cette matière qu’il juge « méthodique ». Pour la géographie, qu’il pressent en sujet « mineur », il mise sur les Etats-Unis. Une bonne raison pour les bachoter… « A 21 ans, je serai majeur là-bas, j’irai bien y faire un tour. Ça fait rêver ! »

LE CONSEIL DU PROF

Certes, les sujets d’histoire-géographie n’ont jamais de lien direct avec l’actualité, mais Emmanuel Favre « verrait bien », dit-il, un sujet d’histoire sur le Proche-Orient. « Le Proche-Orient, une région en conflit de 1945 à nous jours. C’est difficile, mais intéressant », note le professeur du lycée Prévert de Longjumeau. Lui qui enseigne depuis quinze ans parie aussi sur un thème qui est très peu tombé : les médias. « Les médias, en France, pendant les crises politiques est crédible. »

Ce qu’il faut retenir. « Soigner la qualité d’expression. Bien écrire peut noyer le poisson quand on rame sur les connaissances trop précises. L’histoire, comme la géo, sont des disciplines où on affirme et où on démontre. Il faut se forcer à utiliser des mots de liaison comme en effet, donc… Enfin, l’écueil est de confondre argument et exemple. Or, il faut un argument plus un exemple. »


« Le contrat de travail, c’est d’actualité » Sabera, 18 ans, en STMG



Dans le lycée de Sabera, il y a eu plusieurs profs en grève et des manifestations contre la loi Travail. Alors le petit doigt de la jeune femme se dit que le sujet d’économie-droit, une des matières phares de son bac technologique, pourrait être en lien avec l’actualité. « Quel est le rôle d’un contrat de travail ou quels sont les droits d’un employé licencié, c’est dans l’air du temps. En économie, j’imagine : La flexibilité du travail peut-elle enrayer le chômage ? » estime la lycéenne qui appréhende cette épreuve. « J’ai tout juste la moyenne. Il faut apprendre tout un tas de notions. » Sabera va réviser en faisant des exercices, y compris du bac 2015. « On ne sait jamais, des questions peuvent retomber ! »

LE CONSEIL DU PROF

Elle ne veut pas doucher les espoirs de Sabera, mais Monique, professeur d’éco-droit au lycée Prévert de Longjumeau, note que le thème du contrat de travail est déjà sorti deux fois ces dernières années. « Pourquoi pas quelque chose autour de la vie privée. Un salarié peut-il tout publier sur les réseaux sociaux, même sur son mur personnel ? résonne avec des affaires juridiques récentes. Qu’est-ce qu’une société ? Peut-on copier une marque ? sont dans le programme. Comme il y a eu la COP21, on peut imaginer une question comme La croissance est-elle souhaitable pour l’avenir de la planète ? »

Ce qu’il faut retenir. « Les copies sont truffées d’avis personnels. Or, ce n’est pas le café du commerce. Il faut développer une analyse selon la méthode de l’argument juridique. Seule la règle de droit compte ! »


« La liberté peut tenir la corde » Maxence, 17 ans, en ES



L’épreuve reine, celle qui inaugurera l’examen le 15 juin. Comme beaucoup d’élèves, Maxence redoute la philosophie. Avec une moyenne entre 10 et 12, ce n’est pas la matière forte du lycéen studieux. « Si je me rate sur la première épreuve, j’ai peur d’être démoralisé », admet-il. Le jour J, Maxence imagine découvrir une question sur la liberté, l’Etat ou la justice. « La liberté peut tenir la corde. Ça pourrait être Faire ce que l’on veut, est-ce être libre ? ou La liberté conduit-elle à la violence ? prédit-il. On pourrait mobiliser des auteurs comme Hobbes ou Kant », explique celui qui a adoré le cours sur Marx et la propriété privée. Le sujet aurait le mérite de résonner avec son actualité d’ado. « A 17 ans, on s’interroge sur la liberté. On en parle beaucoup, jusqu’à Nuit debout. J’y ai d’ailleurs fait un tour, mais juste pour voir. »

LE CONSEIL DU PROF

L’an passé, l’art et la conscience sont tombés. Alors, cette année, Sophie Schulze, prof de philo au lycée Rousseau de Montmorency et aux cours Thalès, pressent un sujet autour de la philosophie politique ou du travail. « La politique est-elle une science ? Peut-il y avoir une société sans Etat ? Le travail est-il un droit ? Cela pourrait être de beaux sujets », note-t-elle, tout en trouvant « crédibles » les propositions de Maxence. « En général, chaque sujet mobilise deux notions. » Attention, l’art peut très bien s’inviter dans la filière S et la science dans la filière L.

Ce qu’il faut retenir. « Une bonne copie se voit à la qualité de la réflexion, ce n’est pas un cours appris par cœur que l’on ressort. Inutile, donc, de multiplier les citations d’auteur. Deux, pertinentes, suffisent. »


« Grosse probabilité… pour les probabilités » Salim, 17 ans, en S



Salim est un matheux, de son bulletin — il a 15 de moyenne dans cette matière — à sa façon d’envisager ses révisions. « Je dois réviser principalement les maths car c’est mon plus gros coefficient, mais ne pas minimiser les autres matières : le bac, c’est une note générale, pas une somme de connaissances », affirme le lycéen. Son équation mentale l’a amené à cette conclusion : « Je pressens un exercice mêlant des suites et des probabilités. Les fonctions, ça risque de tomber, et les probabilités, c’est quasiment certain. » Le futur ingénieur imagine bien un exercice de géométrie dans l’espace : « Calculez l’aire d’une pyramide qui se trouve à l’intérieur d’un cube », annonce-t-il. Parce qu’il ne compte faire « aucune impasse », Salim prépare un planning de révisions, au millimètre près. « C’est déjà un exercice en soi », plaisante-t-il.

LE CONSEIL DU PROF

Sur le format, « il n’y aura pas de surprise. Les trois à cinq exercices sont assez traditionnels », assure Nicolas Mouity. Le prof de maths à La Celle-Saint-Cloud (78) et aux cours Thalès n’exclut pas, en revanche, quelques soubresauts dans les thèmes à développer. « La mode est à la disparition du nombre complexe. Ce qui pourrait surprendre est un exercice intégral sur les complexes. Pas impossible ! » « On n’a jamais vu un bac sans un exercice de probabilité. Un exercice sur les suites paraît aussi incontournable. Cette année, je vois bien un algorithme », note-t-il.

Ce qu’il faut retenir. « Rendre une copie propre est indispensable. Certains font tous les exercices mais raturent et n’encadrent rien. Cela joue sur la psychologie du correcteur. Autre chose, la réponse est importante, mais le cheminement l’est encore plus. Il ne faut pas passer outre ! »


Consultez aussi


Bac 2016 : 3 sujets possibles pour la philo
Conseils de révisions : à quelques semaines ou jours des examens.
Quiz de révisions du Bac : testez votre niveau matière par matière...
Les sujets probables du Bac : ciblez vos révisions...
Les résultats du Bac : officiels et gratuits, en direct des académies...


Réagir sur le Forum Orientation

Contact
07.06.2016

Retour au dossier Pratique
Pratique : Bac 2016 : les pronos et avis des profs sur les sujets qui peuvent tomber : Imprimer
Derniers articles "Pratique"

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Pratique : consultez aussi...

orientation
Université. Et si vous contribuiez à sauver les réserves zoologiques de l'UPMC ?

Université. Et si vous contribuiez à sauver les réserves zoologiques de l'UPMC ?

Pour préserver, réinstaller et mettre en valeur la collection unique de zoologie, connue des scientifiques du monde entier, la Fondation de l’UPMC fait le pari risqué du financement participatif pour récolter la somme de 15 000 €.

En quête de sponsors pour le 4L Trophy

En quête de sponsors pour le 4L Trophy

Les équipages du 4L Trophy 2017 recherchent en ce moment leurs sponsors : exemple ici avec un équipage d'étudiants de l'Université de technologie de Compiègne !

Adok, une start-up née sous X

Adok, une start-up née sous X

« L’IDÉE m’est venue lorsque je faisais des présentations en entreprise : je n’avais qu’une tablette pour cinq ou six participants, c’était tout sauf pratique ! Je me suis dit qu’il fallait trouver un nouvel outil de présentation, plus interactif. »

Loyer, transports... Le coût de la vie augmente encore pour les étudiants

Loyer, transports... Le coût de la vie augmente encore pour les étudiants

L’augmentation du coût de la vie enfonce un peu plus à chaque rentrée les étudiants dans la précarité. » Le constat de l'Union nationale des étudiants de France (Unef), est clair : le coût de la vie étudiante connaît à la rentrée 2016 une nouvelle...

Baby-sitting : Quel salaire négocier ?

Baby-sitting : Quel salaire négocier ?

8,76 € DE L’HEURE. Tel est le tarif net moyen de garde d’enfant en France en 2016, d’après un rapport publié hier par Yoopies. Un chiffre établi à partir des tarifs déclarés par les 350 000 baby-sitters inscrites sur le Facebook de la garde d’enfants.

Alban, le prof d'anglais qui cartonne sur le Web

Alban, le prof d'anglais qui cartonne sur le Web

Alban dispense toutes les semaines des cours d’anglais gratuits et en vidéo sur Internet. Il réunit des milliers d’élèves de tous âges et de toute la France.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Euridis Paris
Euridis Business School est la grande école de commerce spécialisée dans la...
EISTI - Ecole Internationale des Sciences du Traitement de l'Information
L'EISTI conjugue sciences de l'information, mathématiques, physique,...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.