Le Parisien Etudiant   Imprimer cette page
Bac ES et L : l'épreuve écrite anticipée de sciences en première
Ce qu’il faut savoir pour cartonner à l’épreuve anticipée de sciences en première ES et L, avec les conseils de Caroline Ladent.

A quoi ressemble l’épreuve ?


L’épreuve dure 1 heure 30 et s'organise autour de 3 parties différentes : la première partie notée sur 8 points, mélange physique- chimie, et SVT, les deux autres parties notées sur 6 points chacune, sont consacrées l’une à un thème de physique-chimie, l’autre à un thème de SVT. “L'exercice sur 8 points est plutôt une rédaction s'appuyant à la fois sur les connaissances du cours et sur les documents présentés, qui suppose de développer une argumentation scientifique, les deux autres exercices comprennent des questions auxquelles il faut répondre, en s’appuyant sur des documents fournis”, précise Caroline Ladent. Ces questions peuvent parfois prendre la forme d’un questionnaire à choix multiple dans le cas de l'exercice de SVT.
La partie 1 porte sur l'un des deux thèmes communs aux sciences de la vie et de la Terre et aux sciences physiques et chimiques, “Représentation visuelle” ou “Nourrir l'humanité”; la partie 2 porte sur celui de ces thèmes qui n’est pas tombé en partie 1, ou sur le thème “Défi énergétique”; la partie 3 porte sur le thème “Féminin/Masculin”, ou le thème commun qui n’est pas tombé en partie 1 ou 2. Ce qui signifie que sur les quatre thèmes étudiés dans l’année de première, au moins trois d’entre eux seront au bac.

Comment organiser son temps ?


Caroline Ladent conseille de consacrer 40 minutes à la partie 1, puis 20 à 25 minutes à chacune des deux autres parties, “pour s’assurer une bonne note il peut être utile de réviser avec les annales. La compétence “extraire et exploiter” des informations dans un document, utile en histoire-géographie ou en sciences économiques et sociales, fait vraiment la différence entre le candidat qui la maîtrise, et celui qui ne s’est pas assez entraîné”.

Quels sont les pièges à éviter ?


“Il n’y a pas vraiment de piège à redouter avec cette épreuve, explique l’enseignante. Elle repose exclusivement sur le programme de première L et ES, et pas sur le programme de seconde. C’est davantage une épreuve de culture scientifique qu’une épreuve purement scientifique. La plupart du temps, les élèves ont donc d’excellentes notes. A condition d’avoir bien révisé et de bien maîtriser les connaissances du cours, et de savoir bien rédiger, et être capable d’extraire et de synthétiser les informations contenues dans les documents distribués pour l’épreuve du bac”.

Le petit conseil en plus.


Une consigne absolue rappelée par Caroline Ladent : “Il faut bien rédiger la réponse à l’exercice 1, en prévoyant une introduction, qui présente la problématique du sujet, puis un développement, et une conclusion. Tout en évitant de paraphraser le document”. Dans cet exercice il faut aussi veiller à ne pas se limiter uniquement aux données fournies par les documents, mais aussi apporter vos connaissances tirées des cours.


L’épreuve en résumé


Durée : 1 heure 30
Coefficient : 2, en série ES comme en série L
Objectifs de l'épreuve : Selon les consignes officielles, l'épreuve anticipée de sciences doit permettre d'évaluer “les connaissances des candidats, leur capacité à les utiliser en situation, ainsi que leur capacité à exploiter des documents et à argumenter”, ainsi que “la mobilisation des connaissances et la mise en œuvre d'un raisonnement critique reposent sur des questions scientifiques en relation avec la vie courante ou avec une question sociétale”.

Retour au dossier Bac 2020

Par LE PARISIEN - Le 16.06.2019