En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Bac

Bac 2015 : 3 sujets probables pour la philo

Consultez 3 sujets qui peuvent tomber pour la philosophie cette année au Bac, avec les amorces, auteurs, thèmes à maîtriser.

Pour vous aider dans vos révisions du Bac 2015, Nicolas Chaignot Delage, professeur de Philosophie au Lycée Kastler-Guitton à La Roche-sur-Yon et chercheur en sciences humaines du travail nous propose ses 3 sujets potentiels, qui peuvent tomber cette année, avec les fiches de synthèse associées.

Consultez aussi :
>> Une appli mobile pour réviser le bac philo
>> Quiz de révision du Bac philo par série

Sujet n°1 (pour les terminales littéraires) :

Dois-je craindre autrui ou espérer de lui ?


L'analyse du sujet
La notion qui apparaît évidemment centrale et incontournable est celle d'autrui. Toutefois, la formulation du sujet oriente le candidat vers un vaste champ de notions telles que le sujet et sa conscience, la morale et la société et plus indirectement les enjeux du désir et du bonheur et de la diversité culturelle.
« autrui » : le concept renvoie à l'idée de l'alter ego. Autrui est un autre que moi. Il est différent de moi (apparences physiques, traits de caractères, etc.). Mais il est aussi un autre moi et il m'est semblable et égal en tant que personne humaine.
« Dois-je » : le début de la question soulève l'idée d'un devoir pour le sujet. S'agit-il d'une obligation morale ou plutôt d'une implication logique liée à un postulat implicite ?
« craindre autrui ou espérer de lui » : le terme « ou » évoque l'idée d'une alternative entre 2 sentiments, la crainte et l'espoir. Cette formulation doit éveiller l'interrogation du candidat sur la dimension de l'ambivalence. La vérité ne se situerait-elle pas dans l'idée d'un juste milieu ?

Quel est le dilemme fondamental posé par le sujet ?
Le sujet tourne autour du problème de la considération d'autrui et de la nature des relations que le sujet humain peut construire avec les autres sujets. Considérer autrui ne se déduit-il pas de la manière de penser la nature de l'homme ? Or, aucune philosophie n'a pu définitivement trancher cette question. Tout va dépendre en dernière instance de la capacité de l'homme à être moral et de sa volonté de construire une véritable humanité.

Une amorce possible :
« Je suis un homme et rien de ce qui est humain ne m'est étranger » Térence, IIe siècle

Les auteurs que l'on peut mobiliser :
Hobbes, Rousseau, Kant, Lévi-Strauss, M. Tournier, Schopenhauer

Un plan possible :
I – Autrui est la condition de mon existence, pour le meilleur et pour le pire...
II – Considérer autrui revient à penser la nature humaine : l'homme est-il bon ou mauvais par essence ?
III – Du rejet naturel de l'autre à la possibilité de l'amitié : le respect et la confiance comme condition de l'humanité de l'homme

Sujet n°2 (pour les terminales économiques et sociales) :

La recherche de la vérité est-elle libératrice ?


L'analyse du sujet
La question de la vérité est la notion principale. La notion de liberté, qui lui est secondaire, oriente le sujet. Les enjeux du rapport entre la raison et le réel et donc la question de la connaissance, de son sens par rapport à l'existence, sont implicitement posés et constituent en quelque sorte les termes du débat.
« La recherche de la vérité » : Il faut rappeler que la vérité porte avant tout sur la propriété d'une affirmation ou non sur la chose elle-même. Elle ne peut se dissocier du langage dans laquelle elle s'élabore. Il faut distinguer 2 dimensions essentielles de la vérité qui sont aussi 2 formes d'exigence de la raison : la vérité-adéquation (l'accord avec la réalité décrite) et la vérité-cohérence (la logique ou le principe de non-contradiction du discours avec lui-même). L'idée de « recherche » est importante et suggère que l'action est en train de se faire et n'est pas terminée, voire qu’elle est interminable.
« est-elle » : l'usage du verbe « être » signifie qu'un jugement est attendu, affirmatif ou négatif. Le sujet invite le candidat à porter une appréciation objective sur « la recherche de la vérité ».
« libératrice » : le terme renvoie à l'idée d'une libération, au sens d'une émancipation, par rapport à une contrainte extérieure ou intérieure.

Quel est le dilemme fondamental posé par le sujet ?
Le sens commun tend à considérer que la recherche scientifique ou philosophique est une démarche plutôt vaine car elle est incertaine mais aussi parce qu'elle peut être douloureuse (quitter ses illusions n'est jamais facile). La quête de vérité est certes incertaine, mais n'est-elle pas en définitive moins contraignante et la condition d'une vie authentique et donc libre ?

Une amorce possible :
Le paradoxe du Crétois : Epiménide le Crétois dit « tous les Crétois sont des menteurs ». Cette phrase est-elle vraie ou fausse ? Elle n'est ni vraie ni fausse et aboutit vraisemblablement à une impossibilité logique.

Les auteurs que l'on peut mobiliser :
Platon (avec l'allégorie de la caverne), Descartes et la découverte du cogito, Nietzsche et l'irrationalisme, Russell et les limites de la raison.

Un plan possible :
I – Rechercher la vérité est une démarche difficile, parfois douloureuse, mais surtout incertaine : le travail du scientifique et du philosophe
II – Distinguer le vrai du faux permet d'atteindre la lucidité : la vérité par opposition à l'erreur, à l'illusion et au mensonge
III – Sortir de l'ignorance est l'exigence même d'une vie authentiquement libre

Sujet n°3 (pour les terminales scientifiques) :

Le travail nous rend-il plus humain ?


L'analyse du sujet
La notion qui apparaît comme principale est celle du travail et secondairement, celle de la nature humaine. Le sujet pose implicitement les enjeux de la culture, de la technique et de la morale.

« Le travail » : il peut être défini comme l'ensemble des activités humaines coordonnées en vue de produire ce qui est utile ou jugé tel. L'étymologie latin tripalium, « instrument de torture » nous informe aussi de la nature pénible et l'idée d'une contrainte imposée par la nature ou par les hommes sur d'autres hommes. Le candidat sera amené à penser l'ambivalence du travail pour l'homme.
« rend-il » : Le verbe rendre suggère l'idée d'une causalité (une relation de cause à effets) induite par le travail. Un synonyme serait le verbe occasionner et à partir de là, on peut penser à l'idée d'une conséquence.
« Plus humain » : le superlatif « plus » sous-entend l'idée d'un développement positif, d'un accroissement, d'une expansion. Par « humain », on peut entendre toutes les caractéristiques spécifiques de l'homme et qui constitueraient sa nature : la conscience, la raison, la liberté, la morale et ce qui le distingue de la nature en général, et tout qui relève du fait de la culture, à savoir le langage, l'art, l'histoire et la religion. Mais, « être humain » veut aussi dire être sensible à l'autre, se mettre à sa place, comprendre sa souffrance, et renvoie donc à l'altruisme.

Quel est le dilemme fondamental posé par le sujet ?
L'adjectif « humain » est le terme le moins évident du sujet. La mise en évidence de son équivocité va permettre de réfléchir de différentes manières (l'être humain avec la nature, les hommes en société). Le sujet peut être reformulé ainsi. Le travail, en tant qu'activité spécifiquement humaine, est-il facteur de développement de l'humanité de l'homme ?

Une amorce possible :
L'actualité de la souffrance au travail.

Les auteurs que l'on peut mobiliser :
K. Marx, Platon, Aristote, Hegel, Kojève, A. Smith, H. Jonas, H. Arendt.

Un plan possible
I – Le travail est le propre de l'homme et la condition du développement de ses facultés
II – La division du travail peut conduire à l'inhumanité de l'exploitation et de l'aliénation de l'homme par l'homme
III – Les conditions de l'humanité de l'homme dans le travail : la civilisation par le droit et la moralisation par une éthique de la responsabilité

Bonne chance à tous et bon courage pour les dernières révisions !

Une appli pour réviser la philo


Quiz Bac Philo, Une appli gratuite de Nomad Education pour bien préparer et réussir son épreuve de philo, quelle que soit sa série.
Tout le programme et de nombreuses biographies de philosophes à découvrir.
A télécharger sur www.nomadeducation.fr

Consultez aussi


Bac 2014 : les sujets et corrigés de la philosophie
Conseils de révisions
Quiz de révisions du Bac : testez votre niveau matière par matière...
Les sujets probables du Bac : ciblez vos révisions...
Les résultats du Bac : officiels et gratuits, en direct des académies...


Réagir sur le Forum Bac

Contact
14.06.2015

Retour au dossier Bac
Bac : Bac 2015 : 3 sujets probables pour la philo : Imprimer
Derniers articles "Bac"

Bac : consultez aussi...

orientation
Etude sur le sommeil : dormir entre deux révisions permet de retenir mieux et plus longtemps

Etude sur le sommeil : dormir entre deux révisions permet de retenir mieux et plus longtemps

Une étude française sur le sommeil des étudiants révèle une nouvelle stratégie pour réussir ses examens. Sans surprise, dormir pour être en forme et mieux enregistrer ses fiches porte ses fruits. Mieux encore, récupérer entre deux révisions boosterait...

Bourse de mérite. L'aide au mérite rétablie

Bourse de mérite. L'aide au mérite rétablie

La bourse de mérite est une aide pour les élèves ayant de très bons résultats pendant leurs études : une aide financière en plus pour les "Mentions très bien". Les meilleurs étudiants de licence ne sont plus concernés par l'aide.

Bilan APB 2016 : 56% des étudiants ont eu leur voeu #1 et moins de filières en tension

Bilan APB 2016 : 56% des étudiants ont eu leur voeu #1 et moins de filières en tension

À l’issue de la procédure normale de l’Admission Post-Bac, la ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche fait le bilan de la procédure normale d'APB2016

Résultats du Bac : pourquoi et comment les banques draguent les bacheliers

Résultats du Bac : pourquoi et comment les banques draguent les bacheliers

Baccalauréat option cadeaux - Les résultats sont à peine tombés que les banques s’arrachent les néodiplômés à coup d’offres promotionnelles, de primes à la mention ou de jeux...

Résultats du Bac : une mention peut vous rapporter gros !

Résultats du Bac : une mention peut vous rapporter gros !

En plus de remplir votre CV, votre Bac remplit votre porte-monnaie. Les banques vous courtisent en vous faisant ouvrir un compte mais aussi les collectivités (mairie et conseils régionaux) qui veulent pousser à l'exemplarité ! Profitez en !

Bac 2016 : nouveau record de note avec 21,22 de moyenne générale

Bac 2016 : nouveau record de note avec 21,22 de moyenne générale

Émilie Laurent, 19 ans a obtenue la moyenne record de 21,22 / 20. Qui dit mieux ? 3 candidats au Bac ont obtenu des notes hallucinantes au Bac. Le record de 2013 est battu !

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Atelier Prép'art
Le projet de Prép’Art est de délivrer un enseignement culturel et...
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...
CFA d'Alembert
Le CFA d'Alembert est l'une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.