Le Parisien Etudiant   Imprimer cette page
Bac Pro 2019 : les corrigés de l'epreuve de Français
Première épreuve générale pour les bacs pros : le français, voici les corrigés sur lesquels les candidats ont planché ce lundi 17 juin 2019.
Les 92 séries pro ont aussi démarré le bac avec leur épreuve commune de Français ce lundi 17 juin 2019. Voici le corrigé type par l'un de nos professeurs.

=> Consultez ici le sujet complet de l'épreuve du Bac Français 2019 pour les séries pro

L'avis de la correctrice : Le sujet me paraît assez simple car il ne comporte pas de piège et correspond aux attentes de l'objet d'étude.

Objet d'étude : la parole en spectacle

1. Le corpus est composé d'un extrait du roman de B. Vian, "L’Écume des jours", de celui d'une pièce de théâtre, "Finissez vos phrases" et d'une photo de mimes au cirque.
L'unité de ce corpus est la place peu importante de la parole. En effet les non-dits, l'attitude, les intonations et le langage du corps en disent plus que les mots. L'autre point commun est la relation amoureuse entre un homme et une femme. La différence est dans la façon dont sont montrés les sentiments : avec la gestuelle dans les documents 1 et 3, et dans les intonations dans le document

2. Au début de leur rencontre, Colin est hésitant, il utilise des phrases courtes et interrogatives « vous la connaissez », « Êtes-vous arrangée par Duke ». La ponctuation montre également cette hésitation avec l'utilisation de points de suspension. De plus on trouve la répétition des termes « stupide, stupidité ».
A la fin de l'extrait on trouve le champs lexical du corps « main, épaule, doigt » qui montre le rapprochement physique des deux personnages. De plus l'hésitation de Colin du début est contrebalancée par les termes « encore, geste ferme, déterminé » qui montrent la détermination de Chloé.
Enfin l'extrait fini sur une hyperbole « abondant silence » et l'image « compter pour du beurre » afin de montrer la connexion entre les deux personnages.

3. Dans les documents 2 et 3, les personnages communiquent grâce au langage non verbal. Les mots n'ont pas d’importance ou sont inexistants.
Dans le document 2, ce sont les didascalies qui sont plus importantes que les paroles. Elles montrent la tonalité et donc les sentiments des personnages « intrigué, décidée,avec chaleur, tendrement ». Les questions n'ont pas de sens mais elle permettent de faire comprendre à l'autre ce qu'il ressent.
Dans les deux documents le langage du corps est important, les personnages se font comprendre grâce aux regards ( dans le document 3, ils se regardent dans les yeux), grâce à leur gestuelle (les mimes et leur mouvements, dans le document 2 « offrant son bras »).

Compétences d'écriture

Introduction :
Dans les différents arts, la parole se met en spectacle et prend différentes formes. Dans ce cadre on peut se demander si les émotions passent nécessairement par la parole.
Pour répondre à la question, l'argumentation sera composée en trois partie.
Dans une première partie, nous allons montrer que les émotions ont besoin de la parole :
• Les mots permettent d'expliciter un ressenti comme dans une déclaration d'amour. Dans Roméo et Juliette où les termes de Roméo à Juliette sont restés une référence dans les grandes histoires d'amour de l'histoire.
• Les mots donnent du sens comme dans les discours. Les émotions passent par les mots. Exemple : les discours de Martin Luther King et la répétition de « I have Dream ».
• Le langage permet d'être compris. Une déclaration, une argumentation ou un discours prononcés dans une langue ou un langage qui n'est pas compris ne feront pas passer toutes les émotions voulu par l'émetteur. En effet le récepteur doit comprendre le message et pour cela il faut passer par un langage commun.

Dans une deuxième partie, il faut montrer que la parole seule ne suffit pas et qu'elle a aussi besoin de la communication non-verbale pour faire passer des émotions :
• La gestuelle permet de comprendre des émotions. Les grands discours d'Hitler était accompagnés d'une gestuelle travaillée qui faisait passer l'émotion de la colère à son auditoire.
• L'écriture permet aussi de faire passer des émotions. Exemple dans une œuvre comme Kinder zimmer ou la ligne verte de S King où les histoires sont chargées d'émotions. Autre exemple dans le document 1
• Le regard permet de faire partager des émotions : les rires, les larmes ou l'amour. On peut le voir dans le document 3.
• La tonalité. On sent dans le ton de la voix quelles émotions veut faire passer l'émetteur. Exemple, dans le document 2, l'émotion de Martin Luther King dans son discours « I have dream », ou le partage d'un fou rire sans le comprendre.

Dans la troisième partie le candidat doit donner son propre avis en proposant au moins deux arguments et exemples différents : "Pour moi l'émotion passe essentiellement par …"

Conclusion
L'émotion doit passer par tout le langage qu'il soit verbal ou non verbal. La palette des émotions est très large et les expressions du visage, la gestuelle, le langage des yeux, la tonalité de la voix et le poids des mots permettent de faire passer à l'autre ou à un auditoire des sentiments personnels.

Consultez aussi :

Spécial BAC 2019 : les sujets et conseils de préparation...
Dates du Bac : épreuve par épreuve
Corrigés du bac : Les épreuves corrigées par nos profs sélectionnés
Les sujets probables du Bac : ciblez vos révisions...
Conseils de révisions : à quelques jours ou heures des examens
Quiz de révisions du Bac : testez votre niveau matière par matière...
Les alertes résultats du Bac : officiels et gratuits, en direct des académies...
Bac de Philo : derrière l'épaule d'un correcteur
Bac : pourquoi la philo ouvre le bal des épreuves ?

Alerte Mail Corrigés du Bac :


Retour au dossier Corrigés du Bac 2019

Par LE PARISIEN - Le 17.06.2019