Accueil > Orientation > Bac

Le BAC STI devient le Bac STI2D

La nouvelle filière STI2D s'ouvre pour les lycéens afin de permettre une meilleure préparation aux métiers de la technologie industrielle

LE NOUVEAU BAC STI2D

Suite à la réforme du lycée appliquée en 2011, le Bac STI est remplacé par le Bac STI2D ( Baccalauréat Sciences et Technologies de l'Industrie et du Développement Durable) afin de mieux préparer les élèves vers la vie active et les nouveaux besoins de l'industrie. La filière STI2D rentrera en vigueur en 2011 pour la rentrée en "première" et en 2012 pour les terminales et propose de nouvelles transformations, avec 4 spécialités. Ce nouveau Bac vous permet d'aborder des cours sur le développement durable et de travailler ensuite dans ce secteur.

Les 4 spécialités du Bac STI2D
Les enseignements du Bac STI2D sont basés sur un tronc commun généraliste (maths, physique-chimie, français, histoire-géo, LV1, EPS)... Les élèves doivent choisir en fin de seconde une des 4 spécialités... à noter qu'entre la première et la terminale, les mêmes spécialités sont proposées, et qu’il est possible de changer de spécialité en cours de formation.

-Innovation technologique et éco-conception : cette option vous permet de prétendre à des débouchés dans la conception de produits, mais aussi sa modification, ou son amélioration.

-Système d'information et numérique : cette spécialité porte sur l’analyse et la création de solutions techniques relatives au traitement des flux d’information

-Énergies et environnement : ce parcours aborde le domaine de l’énergie et sa gestion. Elle apporte les compétences nécessaires pour gérer les ressources énergétique, leur impact sur l’environnement et l’optimisation du cycle de vie.

-Architecture et construction : cette spécialité explore l'étude et la recherche de solutions architecturales et techniques relatives aux bâtiments et ouvrages.

Il est possible de choisir une option facultative parmi : EPS, art et atelier artistique. A la fin de la première, les élèves de STI2D passent des épreuves anticipées du Baccalauréat : français à l’écrit (coef.2) et à l’oral (coef.1) et histoire-géographie (coef.1)

Présentation en vidéo des 4 spécialités du Bac STI2D :

Lycée : aide à l'orientation pour la série STI2D par Education_nationale

Le BAC STI2D est il fait pour vous ?
Oui - Si vous aimez les technologies et les innovations, la science en générale, si vous avez un goût pour l'observation et l'analyse des produits techniques, innovants, et que vous souhaitez un enseignement plus concrèt et plus technologique que celui du BAC S (Scientifique).

Comment obtenir un BAC STI2D
Pour obtenir ce Bac Technologique, il faut avoir fait une seconde d'enseignement général.

Les points forts du BAC STI2D
Ces nouvelles options offrent une meilleure préparation pour aborder les études supérieures et vous permet d'aborder des matières spécialisées pour vous orienter plus facilement.

Poursuite d'études du BAC STI2D
Les BTS ou DUT sont prisées après un Bac Techno. Mais également des écoles d'ingénieurs, des classes prépa comme la TSI, technologies sciences industrielles, ou à l'université avec une licence de physique, chimie, ou technologie. Petit rappel : le Bac Technologique ne donne pas de savoir-faire professionnel, contrairement au bac professionnel, qui lui permet une insertion immédiate dans le milieu professionnel.

Débouchés du BAC STI2D
Les métiers dans le secteur de l'industrie, technologique, ou du développement durable sont souvent préconisés après un Bac STI2D. Vous pouvez par exemple devenir technicien de panneaux photovoltaique, ou encore technicien d'exploitation hydraulique, ou encore ingénieur en environnement. Mais ce ne sont que des idées... à creuser au fur et à mesure des années d'études !



Présentation du Bac STI qui sera en vigueur jusqu'en 2011 :
Ce Bac est principalement destiné à des élèves attirés par la fabrication, la conception, l'organisation et la gestion de projets industriels.

Le baccalauréat STI propose sept spécialités relevant du génie industriel :
> génie mécanique : Appareils ménagers, robots, automobiles... options : productique mécanique, systèmes motorisés, structures métalliques, matériaux souples, bois et matériaux associés, microtechniques
> génie électronique : Les élèves découvrent les techniques qui utilisent les signaux électriques pour capter, transmettre, mémoriser et traiter une information. Au menu : automatique, informatique industrielle, électronique et applications.
> génie électrotechnique : production et la maintenance d'automates programmables. Au menu : mécanique, automatisme, informatique indutrielle, électricité, électronique de puissance
> génie civil : métiers du bâtiment et des travaux publics, de la conception du projet jusqu'aux finitions.Les élèves découvrent les étapes des constructions (bâtiment-travaux publics).
Ils apprennent à préparer, suivre et gérer un chantier. Au menu : résistance des matériaux, physique des sols, phénomènes liés à la pression et au climat.
> génie énergétique : la production, la distribution, et l'utilisation de l'énergie.
> génie des matériaux : transformation industrielle et utilisation des matériaux. Un programme qui fait la part belle à la physique et à la chimie.
> génie optique : Pour le métier d'opticienlunetier ou le secteur de l'optique instrumentale. Au menu : optique, mécanique et électronique.

> Il comporte également une spécialité en arts appliqués qui privilégie l'étude des principes et des techniques du design (architecture d'intérieur, environnement, stylisme, création industrielle d'objets, communication visuelle). La différence par rapport à un bac général ? En bac STI, il y a en plus la mise en pratique des théories vues dans les disciplines scientifiques. Au programme : physique appliquée, informatique appliquée, étude des constructions (mécanique et construction), réalisation des ouvrages. Toutes les connaissances théoriques et pratiques sont destinées à poursuivre ses études après le bac.

Le Bac STI est accessible après une seconde générale et technologique.

Matières enseignées Chaque formation consacre un nombre important d'heures de cours à sa spécialité, mais les matières générales ne sont pas oubliées. Le français, une langue vivante étrangère, les mathématiques et le sport sont au programme. La philosophie apparaît en terminale. Il est possible de continuer l'apprentissage d'une 2ème langue étrangère (anglais, allemand, espagnol, chinois, ...) suivant les possibilités de l'établissement. Examens en fin de Première :
Oral de Français (Coefficient 2), Français Ecrit (Coefficient 2), Histoire-Géographie (Coefficient 1) Examens en fin de Terminale :
Très variable selon la spécialité choisie :
> liste des épreuves et coefficients du baccalauréat STI, sur le site Eduscol.

Débouchés : que faire après un Bac STI ?
Trois bacheliers STI sur cinq choisissent de poursuivre leurs études en brevet de technicien supérieur (BTS), un sur six en diplôme universitaire de technologie (DUT). Très peu choisissent de s'orienter en université ou école spécialisées alors que les prépas TSI (technologie et sciences industrielles) leurs sont réservés ! Les bacheliers STI ont donc de bonnes chances d'intégrer une école surtout si celle-ci a une vocation industrielle.

> Après la spécialité génie mécanique : BTS dans les sections productique-mécanique, mécanique et automatismes industriels, étude et réalisation d'outillages de mise en forme des matériaux. Et, en fonction des options suivies : BTS microtechniques, maintenance et après-vente automobile, maintenance et après-vente des engins de travaux publics et de manutention, moteurs à combustion interne, conception et réalisation de carrosserie, construction navale, productique bois et ameublement, réalisation d'ouvrages chaudronnés, constructions métalliques, industrie des matériaux souples, productique textile... D'autres bacheliers choisissent de préparer un DUT génie mécanique et productique, génie industriel et maintenance ou organisation et génie de la production...

> Après la spécialité génie électronique : BTS dans les sections électronique, électrotechnique, informatique et réseaux pour l'industrie et les services techniques, domotique, métiers de l'audiovisuel, contrôle industriel et régulation automatique... Les autres préparent un DUT génie électrique et informatique industrielle, génie industriel et maintenance, génie des télécommunications et réseaux, services et réseaux de communication, informatique, organisation et génie de la production.
> Après la spécialité génie électrotechnique : BTS dans les sections électrotechnique, informatique industrielle, maintenance industrielle, mécanique et automatismes industriels, contrôle industriel et régulation automatique, assistance technique d'ingénieur, génie optique, technico-commercial... D'autres préparent un DUT génie électrique et informatique industrielle, génie industriel et maintenance, génie des télécommunications et des réseaux, organisation et génie de la production...
> Après la spécialité génie civil : BTS dans les sections aménagement-finition, bâtiment, charpente-couverture (rare), constructions métalliques, domotique, fluides-énergie-environnement, études et économie de la construction, enveloppe du bâtiment : façades-étanchéité, géomètre-topographe, systèmes constructifs bois et habitat, agencement de l'environnement architectural, travaux publics... D'autres choisissent de préparer un DUT génie civil, génie thermique et énergie.
> Après la spécialité génie énergétique : BTS fluides-énergie-environnement. La section technico-commerciale peut aussi les intéresser. D'autres préparent un DUT génie thermique et énergie. Objectif : travailler comme thermicien à la production-distribution d'énergie, à la fabrication de fours et pompes. Des postes sont à pourvoir en climatisation, domotique et immotique.
> Après la spécialité génie des matériaux : BTS concernant les matériaux : traitement des matériaux, plasturgie, mise en forme des alliages moulés, mise en forme des matériaux par forgeage, réalisation d'ouvrages chaudronnés, industries céramiques... Les bacheliers peuvent aussi se diriger vers les DUT sciences et génie des matériaux, génie de l'emballage et du conditionnement, chimie (matériaux), éventuellement vers le DUT génie mécanique et productique. > Après la spécialité génie optique: BTS opticien-lunetier et génie optique. Le BTS microtechniques peut lui aussi vous intéresser, ainsi que d'autres, plus « transversaux », tels que les BTS technico-commercial, assistance technique d'ingénieur...
Les classes préparatoires technologies industrielles TSI accueillent en priorité les bacheliers STI avec un bon niveau en vue d'intégrer une école d'ingénieurs.
> Après la spécialité arts appliqués : BTS des arts appliqués, ou encore un diplôme des métiers d'art (DMA) en arts graphiques, arts du décor architectural, arts de l'habitat, mais aussi un diplôme des écoles d'art. Quant aux débouchés, ils concernent la publicité, l'édition, la mode... Outre les BTS du secteur, vous avez la possibilité de poursuivre vos études dans les écoles des beaux-arts et éventuellement à l'Université, pour des études plus théoriques.

Réagir sur le Forum Bac

Gabriel
04.04.2011

Retour au dossier Bac
Bac : Le BAC STI devient le Bac STI2D : Imprimer
Derniers articles "Bac"

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Bac : consultez aussi...

orientation
Dates du Bac 2015

Dates du Bac 2015

Les dates du Bac 2015, le calendrier du bac 2015 complet... des épreuves écrites du bac général, techno et pro, calendrier des résultats. Baccalauréat 2015.

Soutien scolaire par webcam : les sites qui peuvent vous aider

Soutien scolaire par webcam : les sites qui peuvent vous aider

La rentrée passée, certains élèves ont déjà du mal à suivre. Des plateformes proposent des cours particuliers en visioconférence (webcam).

Résultats du Bac 2014

Résultats du Bac 2014

Résultats du Bac officiels et gratuits - Admis, recalé, avec mention... consultez les résultats du BAC ou créez une alerte pour les résultats du Bac. préparer le rattrapage ? Mais aussi quelques stats sur les résultats de l'an dernier.

Bac : dix commandements pour réussir ses oraux de rattrapage

Bac : dix commandements pour réussir ses oraux de rattrapage

Statistiquement, la moitié de ces repêchés échouent. L’exposé oral est l’un des exercices les plus redoutés des élèves français. Nos 10 conseils pour réussir votre oral de rattrapage au bac

Patrons, acteurs, politiques... « J'ai réussi sans le bac »

Patrons, acteurs, politiques... « J'ai réussi sans le bac »

Tout le monde pense que le Bac est donné, mais c'est faux, 13% de candidats échouent chaque année. Tout le monde pense qu'on ne peut pas réussir sans le Bac... c'est faux aussi ! Exemples ici des réussites sans le bac.

Bac : Préparer l'oral de rattrapage

Bac : Préparer l'oral de rattrapage

Une fois les résultats obtenus, mais peut être que vous vous doutez déjà de certains échecs dans certaines matières, le temps passe vite... préparez dès maintenant votre stratégie et vos révisions.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
IFCV - Institut de Formation aux carrières de la Communication et de la Vente
L'IFCV est un centre de formation spécialisé dans les métiers du...
ITIC
Depuis 1986, l'ITIC a formé un grand nombre d'élèves aux...
EF - Education First
EF Education First - Séjour Linguistiques et programmes académiques à...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.

Sites du Groupe Amaury

Paris Job France Football L'equipe ASO Velo magazine Journal du Golf