OrientationEcolesBachelor

Bachelors. Les formations spécialisées pour un projet professionnel précis

Management du luxe ou du sport, numérique, entrepreneuriat… Les formations spécialisées s’adressent surtout à ceux qui ont un projet professionnel.

ecoles bachelor Bachelors. Les formations spécialisées pour un projet professionnel précis Management du luxe ou du sport, numérique, entrepreneuriat… Les formations spécialisées s’adressent surtout à ceux qui ont un projet professionnel. bachelor, parisien étudiant, spécialisation, formations spécialisées

Crédit photo : Ecole Kedge

Consultez aussi :

Décidée, elle l’est ! En 3e année du bachelor tourisme du Groupe ESC Troyes, Camille Limosin sait depuis longtemps qu’elle veut travailler dans l’univers des loisirs.

« En terminale, je me suis d’abord renseignée sur la licence LEA (langue étrangère appliquée) à l’université mais il aurait fallu que j’attende la troisième année pour me spécialiser dans le tourisme. Comme je savais depuis un bout de temps que c’était ce qui m’intéressait, m’engager dans une formation générale aurait juste été une perte de temps », résume-t-elle.

Les étudiants qui, comme elle, ont une idée précise du domaine dans lequel ils veulent travailler, trouvent leur bonheur dans les bachelors. Côme Sarrailh s’épanouit ainsi dans le bachelor entrepreneuriat et innovation de l’Ipag Business School. « Pour pouvoir monter mon projet de vente de lunettes à domicile, j’avais besoin d’apprendre des choses plus concrètes et plus rapidement que dans un cursus généraliste. Là, tous les cours sont axés vers l’entrepreneuriat, que ce soit en marketing ou en comptabilité », explique-t-il.
En quittant le lycée, son objectif était d’aller jusqu’au master, mais il n’exclut pas, aujourd’hui, d’arrêter ses études au bout des trois ans si son projet d’entreprise décolle.

Spécialisation rime souvent avec insertion


Plus tôt on se spécialise, plus vite on se dirige vers la vie active. « Un étudiant qui est dans une logique de poursuite d’études préfère généralement rester dans un programme généraliste, commente Corinne Rougeau- Mauger, la directrice du bachelor de l’école de commerce, l’ISC. Seuls ceux qui ont un projet professionnel avancé choisissent une option très spécialisée. »
Avec une nuance tout de même. On retrouve parfois dans ces niches « des étudiants qui veulent “goûter” un domaine du management ou de la gestion avant l’entrée en master ».
Pour profils atypiques Enfin, les bachelors ont aussi su s’adapter aux profils atypiques. Celui du groupe ESC Clermont propose, depuis la rentrée 2017, une filière “Passion Sport”, en partenariat avec l’ASM Clermont Auvergne, le club de rugby de la région. Ce cursus, qui combine sport et enseignement académique, s’adresse tant aux rugbymen professionnels (dont la pratique nécessite des horaires aménagés) qu’aux passionnés en général qui, eux, souhaitent ajouter un vernis sportif à leur diplôme.

Témoignage

« Le sport me passionne mais je voulais faire un métier qui me stimule mentalement »


Bérénice Weiss, étudiante en 3e année de bachelor en management du Sport, chez Sports Management School.

De la danse classique au rugby, en passant par la natation et la gymnastique, Bérénice pratique le sport à haute dose depuis l’enfance. Après son bac littéraire, elle s’inscrit dans le bachelor en management du sport. Un choix évident… en apparence seulement !
« Le sport me passionne mais j’avais plutôt envie d’exercer un métier qui me stimule mentalement », explique-t-elle. À l’occasion d’un salon de l’orientation, la jeune femme découvre le bachelor de la Sports Management School : la combinaison idéale. « En première année, on était seulement quatre filles sur 60 dans la promo, dont une qui préparait les JO de Rio et n’était jamais là. Mais au fil des ans, on est plus nombreuses, une dizaine en troisième année. » L’intégration dans le groupe n’est pas un problème pour Bérénice, qui a pratiqué le rugby avec des garçons. « C’est vraiment bon enfant, la plupart des élèves sont sportifs et il y a un esprit d’équipe dans la promo, une cohésion, on ne se prend pas la tête. »
Après le bachelor, l’étudiante sportive envisage de poursuivre ses études dans la communication. « Mon but est d’être attachée de presse pour un club », confie-t-elle. En attendant, dans le cadre d’un Service civique à la fédération de canoë-kayak, elle optimise la communication des athlètes olympiques féminins.


Bachelors : notre dossier et palmarès 2018


Le Palmarès des bachelors : le classement 2018
Orientation. Le Bachelor, une bonne alternative à la prépa
Spécialisation. Les formations pour un projet professionnel précis
Bachelors & alternance : pour se frotter à l'entreprise
International. Un départ à l'étranger possible dès la première année
Bachelors et entrepreneuriat. Devenir son propre patron
Bac+3 ou Bac+5. Le bachelor : une étape avant le master ?
Bachelors. Concours communs ou coucours indépendants
Bachelors. BBA, les autres filières bachelor en 4 ans

Retour au dossier Bachelor
Bachelor : Bachelors. Les formations spécialisées pour un projet professionnel précis
Imprimer

Commentaires / Réactions

Bachelor : consultez aussi...

Palmarès des Bachelors du Parisien Étudiant : le classement 2020

Palmarès des Bachelors du Parisien Étudiant : le classement 2020

Le classement 2020 des programmes Bachelors des écoles de commerce / management par Le Parisien Etudiant. Fondé sur des critères simples et clairs, il apporte un éclairage supplémentaire pour choisir sa future formation.

Bachelor : le nouveau standard bac +3. Notre dossier et palmarès des meilleures formations

Bachelor : le nouveau standard bac +3. Notre dossier et palmarès des meilleures formations

Dossier spécial "Bachelors" ce mardi 10 mars avec Le Parisien Etudiant : disponible en kiosque et sur notre site.

Bachelors. Les écoles d'ingénieurs s'ouvrent elles aussi aux diplômes en 3 ans

Bachelors. Les écoles d'ingénieurs s'ouvrent elles aussi aux diplômes en 3 ans

Elles ont tardé à franchir le pas mais le mouvement est bien lancé. Les filières techniques s’ouvrent largement aux diplômes en trois ans

Reconnaissance du Bachelor : vers le grade de licence

Reconnaissance du Bachelor : vers le grade de licence

C’est fait. Les bachelors pourront bientôt obtenir la même reconnaissance qu’un bac +3 à l’université. Quels changements pour les étudiants ?

Etudes ou emploi ? Quelle suite après mon bachelor...

Etudes ou emploi ? Quelle suite après mon bachelor...

Poursuivre ses études au-delà des 3 ans reste l’option la plus suivie par les diplômés. Mais ils ont toutes leurs chances s’ils veulent intégrer une entreprise.

Un bachelor du troisième type mélant techno, langues et management

Un bachelor du troisième type mélant techno, langues et management

À la rentrée 2020, un nouveau double diplôme sera proposé aux étudiants de l’ISIT (langues-management interculturel) et l’EFREI (ingénieurs) désireux de suivre une formation combinant techno et expertises dans les langues

Ecoles à la Une

Sup de Vente, l'école supérieure de vente de la CCI Paris Ile-de-France
Présentation de l'école "Sup de Vente, l'école supérieure de vente de la...
CY Tech
CY SUP assure l’articulation des premiers cycles du territoire avec les...
Les Roches Management Hôtelier
DES OPPORTUNITÉS DE CARRIÈRE À L’INTERNATIONAL Nos liens privilégiés...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter

L'actu du Parisien Etudiant, examens, bons plans, soirées, orientation... *

Inscription réussie - Merci.


* En complétant votre adresse électronique, vous validez les Conditions Générales d’Utilisation et acceptez que Le Parisien, responsable de traitement, traite vos données pour vous permettre de recevoir les actualités Le Parisien Etudiant. Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de protection de vos données personnelles : Politique de confidentialité.