En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou traceurs pour améliorer et personnaliser votre expérience, réaliser des statistiques d’audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d’intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux. En savoir plus

Accueil > Orientation > Ecoles > Prépa

Bachelors. Une bonne alternative à la prépa

Succès. Les bachelors ont la cote auprès des lycéens, au point de rivaliser avec les classes prépas en attirant de très bons profils.

ecoles prepa Bachelors. Une bonne alternative à la prépa Succès. Les bachelors ont la cote auprès des lycéens, au point de rivaliser avec les classes prépas en attirant de très bons profils. bachelor, parisien étudiant, lycéen, classe prépa, profil

Crédit phhoto : ISC - Rémy - Pierre RIBIERE/Agence 1835

Consultez aussi :

La grande école vous fait rêver mais vous ne vous projetez pas les deux prochaines années avec le nez dans vos livres ?

Alors, les bachelors peuvent répondre à vos aspirations. En l’espace de quelques années, Marie-Claude Pastureau, directrice du Réseau des EGC (écoles de gestion et commerce), a en effet vu le profil des étudiants évoluer. « Nous accueillons désormais des bacheliers qui auraient le niveau pour aller en prépa mais qui préfèrent se lancer dans une formation concrète. Ils savent, qu’à l’issue des trois ans, ils pourront réintégrer un programme grande école. »
Dans les meilleurs bachelors, environ la moitié des étudiants a ainsi décroché une mention bien ou très bien au bac. « Ce sont des élèves qui redoutent l’intensité de la classe prépa et son aspect concurrentiel », ajoute Denis Lescop, directeur du bachelor de Montpellier Business School. Quant aux parents, ils sont « rassurés » par la perspective du diplôme que la prépa ne propose pas..

Pratique et rassurant


Autre constat : les candidats au bachelor sont particulièrement pragmatiques. D’après Dan Evans, directeur des programmes d’Audencia Business School, « ils sont très impliqués dans leur avenir. Dès la rentrée, ils étudient toute la potentialité de l’école (stages, séjours à l’étranger, services) et optimisent leur parcours ». En bachelor, vous trouverez donc un rythme moins scolaire qu’en prépa et un encadrement plus serré qu’à l’université.
« Je suis assez timide et l’idée de suivre des cours en amphi me stressait, avoue Louisa Mary, étudiante en 3e année du Bachelor In International Business de Grenoble École de Management. En bachelor, on apprend vite à tous se connaître, c’est rassurant. » Un budget à prendre en compte Mais le bachelor a un prix. Il faut compter 4 000 € par an en moyenne dans les EGC. Et l’addition est encore plus salée pour les programmes appartenant à des grandes écoles : environ 10 000 €.
Pour rassurer les candidats les plus modestes, le directeur du bachelor de Montpellier Business School met en avant les différentes possibilités de financement : « Outre les bourses au mérite, les étudiants peuvent exercer un job étudiant au sein de l’école, en tant que tuteur par exemple, et sont rémunérés durant les nombreuses périodes de stage, ce qui les aide à supporter un peu mieux la charge. » Mais, ceux qui souhaitent s’arrêter, une fois leur bachelor terminé, doivent savoir qu’ils auront une rémunération de « 31 000 € bruts annuels, hors prime, en moyenne ». C’est un retour sur investissement plutôt intéressant.

CHIFFRE :
12 017 étudiants sont inscrits dans un bachelor de la Conférence des grandes écoles en 2017-2018. (Source : CGE)


De l’importance des labels


Au moment de choisir votre école, vous pouvez tenir compte des labels qui garantissent le sérieux de l’établissement.
1. Reconnaissance par l’État : signifie que l’école est contrôlée par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.
2. Diplôme certifié : indique qu’il est enregistré au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles) et valide les compétences professionnelles enseignées.
3. Visa de l’État : plus exigeant que la simple reconnaissance (voir point 1), il assure la qualité pédagogique de la formation.
4. EQUIS (European Quality Improvement System) et AACSB (Association to advance collegiate schools of business) sont deux labels internationaux détenus par certaines grandes écoles.


TÉMOIGNAGE

«  Mon objectif ultime était d’intégrer un programme grande école  »


Ornella Julia, étudiante en master 1 à Kedge

Durant son année de terminale scientifique, Ornella envisage un temps de s’inscrire en classe prépa avant de s’orienter vers un bachelor. « La prépa, c’est la voie royale pour accéder à une grande école, mais le rythme ne correspond pas à mon profil. »
Elle prend alors la décision de suivre le bachelor de l’école de commerce Kedge à Bordeaux où plusieurs arguments entrent en résonance avec ses aspirations : des séjours à l’étranger, des stages, une ambiance de campus à l’américaine, une petite promo comme au lycée et un diplôme à la clé. « Contrairement à la prépa, qui ne délivre pas de diplôme si on rate les concours, je trouve que c’est rassurant. »
Mais ce n’est qu’une étape pour Ornella, qui ne compte pas en rester là. « Le bac +5 est impératif, c’est compliqué de s’arrêter avant. Dans ma promotion, on est 85 % à avoir continué les études. La majorité de mes copains sont partis en mastères spécialisés à Kedge ou dans une autre école. Pour moi, l’objectif ultime restait le programme grande école ! »
Reçue à Neoma et Kedge, la Bordelaise choisit de rester dans son école pour les spécialisations proposées et les destinations à l’étranger. « Bien que je sois toujours dans le même environnement, le master change complètement du bachelor. J’ai intégré une énorme promotion, même les profs sont différents. » Par rapport aux étudiants issus de prépa, l’étudiante estime qu’elle a une bonne longueur d’avance sur son projet professionnel. « Je cumule des stages et j’ai déjà passé un semestre dans une université au Royaume-Uni. Je sais où je veux aller ! »


Bachelors : notre dossier et palmarès 2018


Le Palmarès des bachelors : le classement 2018
Orientation. Le Bachelor, une bonne alternative à la prépa
Spécialisation. Les formations pour un projet professionnel précis
Bachelors & alternance : pour se frotter à l'entreprise
International. Un départ à l'étranger possible dès la première année
Bachelors et entrepreneuriat. Devenir son propre patron
Bac+3 ou Bac+5. Le bachelor : une étape avant le master ?
Bachelors. Concours communs ou coucours indépendants
Bachelors. BBA, les autres filières bachelor en 4 ans



Réagir sur le Forum Orientation
Le Parisien

Le Parisien
06.03.2018

Retour au dossier Prépa
Prépa : Bachelors. Une bonne alternative à la prépa
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Prépa : consultez aussi...

La MANAA (Mise à Niveau en Arts Appliqués)

La MANAA (Mise à Niveau en Arts Appliqués)

Pour accéder à un BTS des arts appliqués ou un DMA (diplôme des métiers d’art). Si vous n’avez pas un bac de la spécialité (STD2A, BT ou BMA), vous devrez faire une année de mise à niveau en arts appliqué : la MANAA.

Les bacheliers en immersion à Polytechnique

Les bacheliers en immersion à Polytechnique

Une quarantaine d’adolescents sont accueillis au sein de la prestigieuse école afin de préparer leurs débuts dans le supérieur.

Concours d'écoles : se préparer efficacement aux épreuves écrites

Concours d'écoles : se préparer efficacement aux épreuves écrites

Les vacances de Février étant maintenant derrière nous, nous entrons officiellement dans la dernière ligne droite avant les concours. Cette période doit permettre à tous les étudiants de peaufiner leurs révisions, tout en gardant du temps pour soi...

Ecole post-bac : les raisons d’intégrer une formation sans passer par une prépa

Ecole post-bac : les raisons d’intégrer une formation sans passer par une prépa

Les écoles sans prépa présentent beaucoup d’avantages pour les élèves qui veulent éviter deux ans de dur labeur en classes préparatoires. Tour d’horizon de ces établissements qui ont acquis leurs lettres de noblesse

Classe prépa : 3 conseils pour optimiser sa rentrée

Classe prépa : 3 conseils pour optimiser sa rentrée

Entretien avec Alain Joyeux - Président de l’APHEC (Association des professeurs des classes préparatoires économiques et commerciales)

Concours d'écoles : dernière ligne droite pendant les vacances

Concours d'écoles : dernière ligne droite pendant les vacances

Les vacances, quelles vacances ? Lycéens ou étudiants, ils sont des milliers à préparer les concours pendant les congés de février. Pendant les vacances les stages pour préparer les concours d’entrée aux grands écoles ne désemplissent pas.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ESRA - Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle
Le groupe ESRA est une école de cinéma (Paris, Rennes, Nice) proposant des...
Web School Factory
Découvrez La Web School Factory, l'école d'un genre nouveau dans des métiers...
ESAM - Paris - Ecole Supérieure d'Administration et de Management
L’ESAM, l’école de management du Groupe IGS basée à Paris et à Lyon est...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements