OrientationUniversités

Blocage des facs : le «10/20 pour tous» aux examens c'est possible ?

Les étudiants grévistes demandent une note de 10/20 minimum aux futurs partiels... un «semestre gratuit» : une revendication farfelue ?

Blocage des facs : le «10/20 pour tous» aux examens c'est possible ? - etudiant, facs bloquées, manifestations, universités bloquées, mobilisation, semestre, partiels, examens,

Les étudiants de plusieurs universités réclament l’obtention automatique de leur semestre, alors que leur université est bloquée par le mouvement de contestation de la « sélection à l’entrée » à la fac.

A Paris, une étudiante sort de l’« AG » au sein de laquelle vient d’être décrété un blocage « illimité » du site de Tolbiac. Comme dans d’autres facs françaises, les élèves de cette annexe de l’université Panthéon Sorbonne (Paris-I) protestent contre la « loi Vidal », accusée d’instaurer une sélection parmi les candidats. « On va continuer de bloquer jusqu’au retrait du projet de loi, annonce l’étudiante. Et on demande à la direction de mettre 10 sur 20 à tout le monde aux partiels. »

La revendication pourrait prêter à sourire. Elle n’a pourtant rien de farfelue. D’abord, parce qu’elle est bien accordée par certaines universités lors de mouvements étudiants d’ampleur. « De manière exceptionnelle », tempère-t-on au ministère de l’Enseignement supérieur, où l’on refuse d’envisager ce scénario pour le moment.

Gwendoline, diplômée en sociologie, se rappelle ainsi avoir reçu la moyenne d’office à ses partiels au cours de sa licence à l’université Paris VIII. En 2007, ce site basé à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) avait été bloqué en contestation de la « loi Pécresse », censée favoriser l’autonomie des universités.

Contactée, l’Union nationale des étudiants de France (Unef) assure de son côté que de nombreux étudiants auraient bénéficié de ce traitement en 2016, à la suite des mouvements contre la loi Travail. Le syndicat étudiant n’a pas encore décidé s’il soutenait ou non la revendication actuelle, évoquée au cours des assemblées générales tenues au sein de différentes universités.

« Il faut que les diplômes gardent leur valeur »



En principe, la décision de valider automatiquement un semestre peut notamment être prise par la Commission de la formation et de la vie universitaire de chaque faculté. Celle-ci, composée d’enseignants et de représentants d’élèves, fixe d’une part les règles relatives aux examens et garantit, d’autre part, les libertés politiques et syndicales des étudiants.

Mercredi 4 avril, la ministre Frédérique Vidal a toutefois écarté ce scénario sur France 2. « On ne va pas à l’université pour avoir des notes, on va à l’université pour apprendre des choses, a-t-elle fait valoir. Il faut que les diplômes gardent leur valeur, donc évidemment, si ces étudiants ne vont pas aux examens, ils n’auront pas 10 ».

Là où les élèves n’ont pas eu de cours, « les examens seront adaptés, précise l’entourage de la ministre. Nous donnerons des consignes pour qu’ils ne portent pas sur des points qui n’ont pas fait l’objet de cours. Mais les partiels auront lieu ». Et d’évoquer l’autorité des présidents d’université, qui « ont toutes les prérogatives sur leur campus ». Or, le premier d’entre eux, Gilles Roussel, à la tête de la Conférence des présidents d’université, a déjà exprimé son soutien au gouvernement.

« Les étudiants ne peuvent être victimes de leur mobilisation »



Interrogé par Le Parisien, Hervé Christofol, secrétaire général du Syndicat national de l’enseignement supérieur (Snesup) n’en démord pas. « Les étudiants ne peuvent pas être victimes de leur mobilisation », plaide-t-il. Avant d’ajouter : « Et encore faut-il, de toute façon, que les examens puissent se tenir ! ». Frédéric Vidal, Ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation. a bien confirmé jeudi 5 avril que les examens auraient bien lieu.

Quoi qu’il en soit, les validations automatiques sont aussi, parfois, le fait d’actions plus individuelles… Ex-étudiant en histoire à l’université de Jussieu (Paris VII), Christian se souvient d’un enseignant qui, au début des années 2000, avait décidé de ne pas attribuer à ses copies de notes inférieures à 10/20, à la suite de quelques semaines de perturbations dans la fac. « Il était proche de ses étudiants et soutenait tout simplement notre mouvement », confie Christian. Qui s’était évité toute révision pour l’obtention de cette matière, pourtant nécessaire à la validation de son DEUG.

R.K. (@robinkorda) avec Ch.B.

Retour au dossier Universités
Universités : Blocage des facs : le «10/20 pour tous» aux examens c'est possible ?

Universités : consultez aussi...

Covid-19. Inquiets pour leur santé, des étudiants bloquent les partiels

Covid-19. Inquiets pour leur santé, des étudiants bloquent les partiels

Ils étaient des centaines lundi à l’université Paris-Est Créteil pour leurs épreuves de droit, finalement reportées. Dans le Val-d’Oise et dans l’Essonne, ils sont également nombreux à vouloir privilégier le distanciel

Covid-19 : vers un retour des étudiants en présentiel à 50% «à partir de la mi-mai», annonce Vidal

Covid-19 : vers un retour des étudiants en présentiel à 50% «à partir de la mi-mai», annonce Vidal

Dans une interview à 20 Minutes, la ministre de l’Enseignement supérieur a dévoilé les modalités d’organisation de la scolarité des étudiants en fin d’année, et notamment le déroulement des examens.

Covid-19. BTS, bac, brevet : les épreuves sont maintenues... les annonces à retenir du Ministre Blanquer

Covid-19. BTS, bac, brevet : les épreuves sont maintenues... les annonces à retenir du Ministre Blanquer

Tous les examens et concours prévus en mai et en juin sont maintenus en présentiel. Des autotests vont être proposés aux lycéens.

Examens maintenus ou controle continu : incompréhension et inquiétude chez les étudiants

Examens maintenus ou controle continu : incompréhension et inquiétude chez les étudiants

Si le gouvernement a annulé la tenue de partiels en présentiel pour le mois d’avril, il a autorisé plusieurs exceptions, notamment pour les étudiants en santé ou pour les épreuves de contrôle continu.

Covid-19. Les partiels à l'université auront lieu à distance du 5 avril au 2 mai

Covid-19. Les partiels à l'université auront lieu à distance du 5 avril au 2 mai

Durant le confinement les examens à l’université ne pourront se tenir en présentiel du 5 avril au 2 mai, sauf exceptions.

Covid-19. Fermeture des écoles et lycées, vacances modifiées... ce qui change à partir du 6 avril

Covid-19. Fermeture des écoles et lycées, vacances modifiées... ce qui change à partir du 6 avril

Les mesures en vigueur dans 19 départements n’ayant pas fait baisser la troisième vague de l’épidémie de Covid-19, le président de la République a annoncé ce mercredi de nouvelles dispositions.


Ecoles à la Une

Devenir Auditeur Indépendant
Portail d'informations. Savais-tu qu’un commissaire aux comptes s’appelait...
Edhec Business School
Cinq campus basés à Lille, Nice, Londres, Paris et Singapour - Rejoignez...
ESIEE-IT - L'école de l'expertise numérique
Formations en alternance et en temps plein de post Bac à Bac+5 Ingénieur –...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation



Dernières Offres publiées

Les dernières offres de stages et alternance

offre Alternance Apprenti Mécanicien Automobile H/F

Apprenti Mécanicien Automobile H/F

Alternance
Entreprise : GROUPE PAROT (Cahors - 46)

Toutes les offres : stages, alternance, cdd, cdi...