En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Universités

BTS ou DUT, un choix délicat

BTS et DUT offrent une formation en 2 ans spécialisée sur un métier... quelles différences existent et comment choisir sa formation ?

Intégrer une filière courte, pratique et très spécialisée, peut se révéler une bonne option. Car, en temps de crise, le diplôme obtenu est un vrai tremplin vers l'emploi. A condition de bien choisir le métier au départ.

Chaque année, on recense près de 90 000 étudiants qui quittent l'enseignement supérieur sans avoir réussi à obtenir de diplôme.

Après le bac, pour éviter l'échec, il est essentiel de choisir un cursus adapté à son caractère. L'université demande par exemple une très grande autodiscipline, indépendance.
La tentation de sécher les cours en amphithéâtre est grande, et, en dehors des cours, l'étudiant doit se fixer et conserver un rythme de travail soutenu.

Dans un Institut universitaire de technologie (IUT) comme en Section de technicien supérieur (STS), les étudiants peuvent bénéficier d'un plus grand suivi grâce à des effectifs réduits et au contrôle régulier des connaissances. En préparant un diplôme professionnel en deux ans, qu'il s'agisse d'un Brevet de technicien supérieur (BTS) ou d'un Diplôme universitaire de technologie (DUT), les étudiants évitent aussi de s'épuiser dans des études longues.

Le BTS s'effectue dans un lycée. Il offre une qualification appréciée des employeurs. On compte une centaine de spécialités réparties dans quatre secteurs : industriel, tertiaire, santé-paramédical, arts appliqués. Les cours s'étalent sur près de 30 heures par semaine et les stages sur 8 à 12 semaines par an. 60 % des étudiants choisissent d'entrer dans la vie active une fois leur diplôme en poche. Ils assurent en général des tâches d'encadrement en tant que collaborateur d'un ingénieur ou d'un chef de service.

Le DUT se prépare dans un IUT intégré à l'Université. Il forme soit des techniciens supérieurs qui, à l'issue de leurs études, travailleront en priorité dans le secteur industriel ou agricole, soit des employés de haut niveau qui pourront exercer des activités de services (dans le commerce, le tourisme, les transports, les services aux personnes...).

Environ deux tiers des étudiants des IUT sont issus d'un bac général et un tiers d'un bac technologique. L'enseignement dispensé, un peu plus théorique qu'en STS, compte environ 35 heures de cours magistraux et, au minimum, 10 semaines de stage. A la différence du BTS, une majorité de diplômés (60 %) de DUT préfèrent continuer leurs études en école d'ingénieurs ou de commerce. Un conseil : choisissez d'abord votre métier, puis arrêtez ensuite votre choix sur le diplôme le mieux adapté, BTS ou DUT.

DUT ou BTS ? Le recap des différences

DUT   BTS-BTSA

Etudes à l'université (public)

 

Etudes en lycée ou en école (privé)

Encadrement : jusqu'à 250 élèves par promotion

 

30 élèves par classe

Profils : 65,5% ont un bac général ; 29% un bac techno ; 3% un bac pro

 

34% ont un bac techno ; 27,5% un bac professionnel ; 18,5% un bac général

42 spécialités au choix

 

136 spécialités au choix

Examens : contrôle continu tout au long de la formation

 

examen final et contrôle en cours de formation

Enseignements. Une matière majeure qui garantit le cœur de compétences du DUT et des modules complémentaires vers l'insertion professionnelle ou la poursuites d'études

 

Accompagnement personnalisé en 1ere année. Préparation de l'insertion professionnelle ou la poursuite d'études en 2e année

50 % d'enseignement professionnel

 

2/3 d'enseignement professionnel

Stage de 10 semaines au minium + projets tutorés

 

Stage de 8 à 16 semaines

Débouchés : 82% des diplômés poursuivent leurs études

 

53% des diplômés poursuivent leurs études

Coût : frais universitaire fixé par l'état (195 euros/an)   de 200 à 2000 euros / an (selon les lycées et spécialité)
DUT   BTS-BTSA

Etudes à l'université (public)

 

Etudes en lycée ou en école (privé)

Encadrement : jusqu'à 250 élèves par promotion

 

30 élèves par classe

Profils : 65,5% ont un bac général ; 29% un bac techno ; 3% un bac pro

 

34% ont un bac techno ; 27,5% un bac professionnel ; 18,5% un bac général

42 spécialités au choix

 

136 spécialités au choix

Examens : contrôle continu tout au long de la formation

 

examen final et contrôle en cours de formation

Enseignements. Une matière majeure qui garantit le cœur de compétences du DUT et des modules complémentaires vers l'insertion professionnelle ou la poursuites d'études

 

Accompagnement personnalisé en 1ere année. Préparation de l'insertion professionnelle ou la poursuite d'études en 2e année

50 % d'enseignement professionnel

 

2/3 d'enseignement professionnel

Stage de 10 semaines au minium + projets tutorés

 

Stage de 8 à 16 semaines

Débouchés : 82% des diplômés poursuivent leurs études

 

53% des diplômés poursuivent leurs études

Coût : frais universitaire fixé par l'état (195 euros/an)   de 200 à 2000 euros / an (selon les lycées et spécialité)


Consultez aussi :
Plus d'infos sur le BTS
Plus d'infos sur le DUT
APB - les conseils pour s'inscrire en BTS et en DUT

Cet article a été rédigé par Bruno Fay.

Illustration : Christophe Sabourin (à droite), responsable des stages a l'IUT de Senart-Fontainebleau, manipule un robot avec un smartphone devant ses élèves. DUT Génie industriel et maintenance (GIM) - Les titulaires du DUT GIM deviennent agents de maîtrise, responsables maintenance, chefs de projets en bureau d'études ou assistants ingénieurs collaborant directement avec les ingénieurs...


Réagir sur le Forum Universités

LE PARISIEN
14.01.2015

Retour au dossier Universités
Universités : BTS ou DUT, un choix délicat
Imprimer

Universités : consultez aussi...

orientation
Sélection à l'université. Des prérequis qui fâchent...

Sélection à l'université. Des prérequis qui fâchent...

Pour mettre fin au tirage au sort à l'entrée de l’université... les prérequis sont ils la bonne solution ?

Débat. Faut-il instaurer une sélection à la fac ?

Débat. Faut-il instaurer une sélection à la fac ?

Voix Express du Parisien : à votre avis, faut-il instaurer une sélection à l'entrée à l'université ? 5 avis / témoignage... propos recueillis par Margaux Dussaud.

Examen du concours de médecine : incidents à répétition sur les sujets

Examen du concours de médecine : incidents à répétition sur les sujets

Les couacs à répétition ne concernent pas que le bac. Près de 9 000 étudiants en 6 e année de médecine ont été contraints de repasser, hier, deux épreuves d’internat initialement programmées lundi et mercredi.

APB - La ministre Frédérique Vidal veut mettre fin au tirage au sort à la fac

APB - La ministre Frédérique Vidal veut mettre fin au tirage au sort à la fac

Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur, a accordé sa première interview au Parisien. L’ancienne présidente de l’université de Nice compte mettre fin dès 2018 à la procédure très décriée de tirage au sort.

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Les jeunes bacheliers qui arrivent à trouver une place à l'université sont confrontés aux aléas de la fac : amphithéâtres bondés, matériel vétuste, manque d'encadrement. Une expérience qui peut vite décourager.

Pourquoi les facs françaises sont saturées

Pourquoi les facs françaises sont saturées

C'est la hantise de ceux qui passent l'épreuve de philosophie du baccalauréat ce jeudi : tous n'auront pas de place dans la fac de leur choix.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...
CFA d'Alembert
Le CFA d'Alembert est l'une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui...
IPAG Business School
Située dans l'un des plus beaux quartiers de l'une des plus belles villes du...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.