Orientationécoles

Ces étudiants, pros du drone, sont convoités par de grands groupes

Les inventeurs en herbe s’envolent vers le succès ! Fous de robotique, des étudiants développent des solutions innovantes pour les drones

Ces étudiants, pros du drone, sont convoités par de grands groupes -

Le Kremlin-Bicêtre. A quelques minutes d’Epitech, leur école d’informatique,les étudiants testent leur drone, conçu pour résister aux bourrasques. (LP/E.M.)

Consultez aussi :

Dans cet immeuble du Kremlin-Bicêtre, les habitants ne prêtent même plus attention aux curieuses expériences menées au fond de la cour pavée. Il ne s’agit pas d’une bande d’ados squatteurs. Mais presque.
À quelques mètres de leur école d’informatique Epitech, une joyeuse équipe d’étudiants aux cheveux longs fait souvent voler ses drones dans cette arrière-cour, à l’abri des regards.

«C’est interdit par la loi. Ici, on nous fout la paix», rit Antoine Davoine, 28 ans. Ordinateur allumé, commandes en mains, drone sur le sol. Chacun a son poste. Il est l’heure de vérifier la fiabilité de leur invention : un drone capable de résister aux bourrasques. Alors, avec un manche à balai accroché à l’appareil en vol, il tente de le déstabiliser en l’envoyant contre le mur mais il ne bouge pas. La méthode est au point. «D’habitude, c’est une canne à pêche mais elle s’est cassée. Les résidents nous voient tout le temps faire des trucs bizarres », plaisante Maxime Bourgeois, 27 ans.

Avec ses copains Pierre-Marie Laguet, 33 ans, Antoine Davoine, 28 ans et Kevin Lederman, 23 ans, ils ont créé leur start-up «Blackfoot R » en janvier 2015 bien avant d’obtenir leur diplôme prévu en septembre prochain. Leur entreprise réunit leurs deux projets de fin d’études. Une partie des copains a planché sur la stabilisation du drone et a remporté fin novembre le premier prix des cent meilleurs projets du concours Epitech 2016. Les autres ont mis au point un logiciel de modélisation 3D qui permet aux drones de filmer l’intérieur d’un espace et de retranscrire ces données sur une carte en trois dimensions.

Pour la centrale de Tchernobyl


Et leurs innovations intéressent déjà beaucoup. Bouygues Energie qui vient de remporter l’appel d’offres pour refaire le coffrage de la centrale de Tchernobyl veut utiliser leur drone qui résiste au vent. Ils pourront vérifier que les amas de béton s’emboîtent bien malgré le mauvais temps. Ce n’est pas tout. La multinationale Veolia, experte dans l’eau, leur a proposé un rendez-vous. Et la direction générale de l’armement les a aussi repérés. Grâce au logiciel 3D des garçons, ils pourraient filmer l’intérieur d’une zone à risque et mieux la sécuriser avant d’intervenir. De sacrées opportunités.

Des fous de robotique


Dans les étages de l’école, ces petits génies de la robotique mettent au point leur technologie pendant leur stage de fin d’études. «On s’est embauchés nous-mêmes comme stagiaires dans notre start-up », s’amuse Kevin. Car ils sont encore en phase d’apprentissage, suivis par un incubateur, une structure d’accompagnement des jeunes projets. «On est des techniciens, pas des business man. On doit apprendre », prévient Maxime. Et la petite troupe déborde d’idées. Ils ont la capacité de créer plein de machines. Les quatre copains vivent dans un loft à leur image. Dans la coloc, ils ont mis au point des robots spécialisés. Il suffit de demander aux volets de se fermer pour qu’ils s’exécutent. De bouger mollement la main de gauche à droite pour changer les chaînes de la télé…

Elsa Mari

Consultez aussi :

Les écoles d'informatique et du web
le Guide des métiers du Parisien
Grande école du numérique : des formations gratuites et labellisées

Retour au dossier écoles
écoles : Ces étudiants, pros du drone, sont convoités par de grands groupes

écoles : consultez aussi...

Classement des meilleures associations étudiantes de France 2021

Classement des meilleures associations étudiantes de France 2021

Quelles sont les associations étudiantes qui se bougent le plus en France : innovation, impact, responsabilité... 10e édition du Palmarès "Le Classement" dont Le Parisien Etudiant partenaire média.

Ecole de management : former aux soft skills mais aussi des managers « augmentés »

Ecole de management : former aux soft skills mais aussi des managers « augmentés »

Philippe Jamet, directeur de Paris School of Business détaille ses ambitions stratégiques pour 2025.

Covid-19. Cours en présentiel, échanges internationaux... une rentrée tout en prudence

Covid-19. Cours en présentiel, échanges internationaux... une rentrée tout en prudence

Les étudiants ont fait leur rentrée presque entièrement en présentiel. Pour les formations, une grande vigilance reste de mise.

Cours en présence ou en ligne : avantages et inconvénients

Cours en présence ou en ligne : avantages et inconvénients

Débat. Ils sont revenus en cours, partiellement, et décryptent avantages et inconvénients de l'enseignement à distance

Covid-19. «Le distanciel peut être une richesse pour les formations»

Covid-19. «Le distanciel peut être une richesse pour les formations»

3 questions à Jean-Christophe Hauguel Directeur Général De l'ISC Paris

Universités, écoles... pour des campus plus verts

Universités, écoles... pour des campus plus verts

Les cours de développement durable, c’est bien. Montrer l’exemple, c’est encore mieux. Les associations étudiantes s’y emploient


Ecoles à la Une

aivancity School for Technology Business & Society
aivancity school for technology, business & society Paris-Cachan est une...
Euridis Business School - Paris Lyon Toulouse Aix-Marseille et Nantes
Euridis Business School est la grande école de commerce spécialisée dans la...
EM Normandie
Créée en 1871 au Havre, l’EM Normandie est l'une des plus anciennes écoles...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation



Dernières Offres publiées

Les dernières offres de stages et alternance

ZAPPING FLYERS

+ d'événements