En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Universités

Classement du Times des meilleures universités dans le monde : la France de moins en moins représentée

Le mensuel britannique Times Higher Education a publié son classement annuel des meilleures universités et des plus réputées

Le mensuel britannique Times Higher Education a publié son classement annuel des universités et grandes écoles. Les établissements américains trônent toujours en tête du tableau, l’Europe progresse globalement, mais la réputation de ses universités recule.

Le California et le Massachussetts Institute of Technology, les universités de Stanford, d’Harvard, de Princeton ou de Berkeley. Ces noms résonnent dans le monde entier comme un signe d’excellence. Ils figurent cette année encore, parmi les meilleures universités du monde, selon le classement annuel du magazine britannique Times Higher Education. Avec 7 établissements parmi les 10 premiers, les Etats-Unis imposent une nouvelle fois leur suprématie sur l’éducation supérieure mondiale.

La France, loin derrière, recule encore. Quatre universités françaises se plaçaient dans le top 100 l’an dernier. Dans le classement 2013-14, elles ne sont plus que trois à représenter l’enseignement de l’hexagone : l’Ecole Normale Supérieure (65e), l’Ecole Polytechnique (70e) et l’Université Pierre et Marie Curie (96e). Mais la France n’est pas la seule à voir certaines de ses universités déclassées. L’Australie et le Canada perdent chacun un établissement dans le top 100. Tout comme les Etats-Unis qui possèdent néanmoins encore 46 universités parmi les 100 meilleures du monde.

L’Europe, avec 35 établissements dans le tableau anglais, n’a cependant pas à rougir, puisque l’Allemagne voit deux de ses universités rentrer dans le classement. Le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la Suède et la Finlande sont également en progression en nombre d’établissements pour l’année 2013-14. L’université d’Oxford parvient à garder la seconde place du podium et l’Angleterre est le seul pays à pouvoir challenger les Etats-Unis dans le top 10.



Un classement complémentaire : par réputation


La suprématie américaine parmi les meilleures universités mondiales est d’autant plus incontestable lorsqu’il s’agit du prestige de ses établissements. Dans un jugement hautement subjectif, un second classement du Times Higher Education "Times Higher Education World Reputation Rankings 2014" évalue la réputation des universités en matière de recherche et d’enseignement sous la forme d’un sondage auprès de spécialistes de chaque discipline. L’université d’Harvard obtient ainsi la note ultime de 100% de bonne réputation. Huit universités américaines se retrouvent dans ce top 10, entourant deux établissements britanniques (Cambridge et Oxford) et évinçant pour la première fois l’Université de Tokyo. Les Etats-Unis détiennent également 46 places sur les 100 premières, devant 26 universités européennes et 16 asiatiques.

Dans ce classement, les universités françaises ne jouissent pas d’une grande réputation internationale. L’université Paris-Sud et l’école Polytechnique sont cette année, sorties du classement par réputation. Seuls deux établissements français : la Sorbonne et l’Université Pierre et Marie Curie se maintiennent dans le bas du classement des 100 premières universités mondiales. Pas de trace de l’Ecole Normale Supérieure dans ce top 100 par réputation alors qu’elle est le premier établissement français dans le classement principal du Times Higher Education.

L’Australie, mais aussi certains pays européens comme le Royaume-Uni, la Suède ou les Pays-Bas se voient également perdre des places dans ce classement par réputation, Ce qui ne reflète pas la tendance à la hausse de ces pays dans le classement principal du magazine. Seule l’Allemagne progresse sur les deux tableaux.



Sources : www.timeshighereducation.co.uk

Les différents classements universitaires internationaux sont fortement utilisés dans les choix d’orientation de nombreux étudiants. Mais si ils sont de bons outils d’évaluation de la qualité et des performances des institutions, il est difficile de réduire la formation universitaire à une simple hiérarchie. Ils sont de plus en plus nombreux chaque année, entre le plus ancien réalisé par l’Université de Shanghai ou plus étonnant, le classement des campus les plus écologiques.

Le classement mondial des universités du Times Higher Education est le seul à prendre en compte de façon aussi importante la mission de recherche, en plus des enseignements ou de la dimension internationale des établissements. Il est souvent critiqué pour dévaluer les universités qui n’utiliseraient pas l’anglais comme langue de recherche. Les établissements anglophones sont a priori en partie mieux notés aux vues du plus grand nombre de publications dans cette langue. Il reste par ailleurs difficile de classer les relations entre étudiants et professeurs, les qualités des formations ou le niveau des cours.

Adèle




Le Parisien Etudiant et son partenaire Voyage-Langue vous proposent une sélection des meilleurs séjours linguistiques à prix réduits : bénéficiez d'un code promo exclusif pour vos séjours.


Réagir sur le Forum Universités

Adèle
18.03.2014

Retour au dossier Universités
Universités : Classement du Times des meilleures universités dans le monde : la France de moins en moins représentée
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Universités : consultez aussi...

orientation
Examen du concours de médecine : incidents à répétition sur les sujets

Examen du concours de médecine : incidents à répétition sur les sujets

Les couacs à répétition ne concernent pas que le bac. Près de 9 000 étudiants en 6 e année de médecine ont été contraints de repasser, hier, deux épreuves d’internat initialement programmées lundi et mercredi.

APB - La ministre Frédérique Vidal veut mettre fin au tirage au sort à la fac

APB - La ministre Frédérique Vidal veut mettre fin au tirage au sort à la fac

Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur, a accordé sa première interview au Parisien. L’ancienne présidente de l’université de Nice compte mettre fin dès 2018 à la procédure très décriée de tirage au sort.

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Les jeunes bacheliers qui arrivent à trouver une place à l'université sont confrontés aux aléas de la fac : amphithéâtres bondés, matériel vétuste, manque d'encadrement. Une expérience qui peut vite décourager.

Pourquoi les facs françaises sont saturées

Pourquoi les facs françaises sont saturées

C'est la hantise de ceux qui passent l'épreuve de philosophie du baccalauréat ce jeudi : tous n'auront pas de place dans la fac de leur choix.

APB. Tirage au sort en médecine : plus de 800 étudiants en liste d'attente

APB. Tirage au sort en médecine : plus de 800 étudiants en liste d'attente

857 jeunes remplissant toutes les conditions pour entrer en licence de santé ont pourtant été retoqués, après tirage au sort. Face au tollé, le ministère a promis hier de leur trouver une solution

Soigner son orthographe fait aussi progresser en maths

Soigner son orthographe fait aussi progresser en maths

Une étude montre que l'entraînement à la grammaire et à la syntaxe aide à réduire l'échec universitaire.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...
ENGDE - Ecole supérieure de gestion et expertise comptable
Etablissement d'enseignement supérieur privé spécialisé depuis 1965 dans...
ESRA - Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle
Le groupe ESRA est une école de cinéma (Paris, Rennes, Nice) proposant des...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.