En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Formations

Combien gagne... un conseiller en management

Chaque semaine découvrez un métier et un salaire...

MICHEL P. ne pouvait rêver mieux comme fin de carrière. Depuis 1998, cet homme de 59 ans dirige AGS Consultants, une entreprise de conseil en management qu'il a créée. « Avant, j'étais associé non diplômé dans un cabinet d'expertise comptable mais à la suite de problèmes de santé j'ai dû lever le pied. »

C'est donc pour choisir son nombre d'heures de travail que Michel décide de se mettre à son compte. Dans la foulée, il change de métier et se lance dans le conseil pour aider des PDG à gérer leur société. Certes, les études d'économie, de droit ou encore de commerce peuvent mener au conseil mais selon lui, le plus important c'est d' « avoir fait du terrain pour pouvoir ensuite en parler. Le mieux est d'avoir travaillé au moins une dizaine d'années pour communiquer son expérience ». Et de l'expérience, Michel en a.

Salaire : En début de carrière : en moyenne 2 000 euros net mensuels. En fin de carrière : en moyenne 8 000 euros net mensuels.

Après deux ans de classe préparatoire, il intègre l'Ecole supérieure de commerce d'Amiens (Somme) et valide parallèlement deux années de droit. Le jeune diplômé exerce ensuite chez Valeo, d'abord en tant qu'auditeur interne puis comme contrôleur de gestion. Après son licenciement, Michel part dans le Sud et démarre son activité d'expertise comptable, jusqu'en 1998. Aujourd'hui, il ne regrette pas d'avoir changé de voie. « Je suis très libre dans ce que je fais et j'aime ce climat de confiance. Ce qui me plaît le plus ? Voir le résultat de mes efforts dans l'application de mes conseils. »

Michel exerce en moyenne quatre jours par semaine et n'a qu'une dizaine de clients. «Malgré ce temps de travail modéré je gagne très bien ma vie, explique le conseiller. En tant que gérant majoritaire non salarié, je prélève chaque mois un acompte de 4 000 euros sur mes résultats et je touche à la fin de l'année des dividendes. » Leur montant est variable, puisqu'il équivaut au bénéfice après prélèvement des acomptes, des charges sociales et des frais de déplacement. « Chaque année, je gagne entre 60 000 et 70 000 euros », estime Michel, qui précise que son salaire est inférieur de 30 % à celui d'un conseiller en management à Paris. Son prochain projet ? « Travailler encore quatre ou cinq ans, et puis profiter de ma retraite. »

SOPHIE PAMS

Article paru dans le Parisien Eco du Lundi 22 Juin 2009

Métiers liés : Conseiller expert, Conseiller en organisation,


Réagir sur le Forum Orientation

LE PARISIEN
11.06.2010

Retour au dossier Formations
Formations : Combien gagne... un conseiller en management
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Formations : consultez aussi...

orientation
International. Découvrir et s'enrichir des cultures des autres continents

International. Découvrir et s'enrichir des cultures des autres continents

En échange universitaire, sur un campus à l’étranger ou en stage en entreprise, les possibilités d’acquérir une expérience multiculturelle sont variées.

Écoles. Les business schools misent sur l'alternance

Écoles. Les business schools misent sur l'alternance

La formule a trouvé sa place dans les écoles de commerce. Pour les étudiants, c’est avoir un pied dans l’entreprise et pouvoir mettre en application les apprentissages théoriques.

Pourquoi les plus prestigieuses business schools sont-elles américaines ?

Pourquoi les plus prestigieuses business schools sont-elles américaines ?

L'invité - Rick Levin : ancien président de l’Université Yale et directeur général de Coursera. Faut-il être riche pour entrer dans les meilleures business schools ?

APB - Une pétition contre le tirage au sort des étudiants

APB - Une pétition contre le tirage au sort des étudiants

Une circulaire parue discrètement fin avril, officialise la méthode de sélection par "tirage au sort" pour l'entrée à l'Université... beaucoup d'étudiants s'en insurgent et une pétition vient d'être lancé pour demander au nouveau gouvernement d'agir.

APB : Nos conseils pour ordonner vos voeux d'orientation

APB : Nos conseils pour ordonner vos voeux d'orientation

Vous avez jusqu'au 31 mai minuit pour modifier l’ordre de leurs vœux dans le logiciel d’orientation post-bac APB. Un moment stratégique pour les élèves. Les solutions pour s’en sortir.

Alternance. Une mauvaise image auprès des familles

Alternance. Une mauvaise image auprès des familles

François Hollande avait fixé l’objectif de 500 000 apprentis. Mais en 2016, seuls 405 000 élèves ont signé un contrat leur permettant de suivre une formation tout en travaillant dans leur domaine.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ENGDE - Ecole supérieure de gestion et expertise comptable
Etablissement d'enseignement supérieur privé spécialisé depuis 1965 dans...
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, l'école du i-management de la CCI Paris Ile-de-France, forme chaque...
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.