En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Formations

Combien gagne... un enseignant-chercheur en statistiques

Chaque semaine découvrez un métier et un salaire...

DEPUIS quatorze ans, Igor Nikiforov exerce à l'université de Troyes (Aube) et semble pleinement satisfait. Quand il aborde son avenir professionnel, il déclare immédiatement : « Je n'ai pas envie de bouger, je suis comblé à Troyes. » Il faut dire que cet homme russe de 58 ans a connu de nombreux changements professionnels. Après de longues études à Moscou, école de mathématiques, école de physique technique et études appliquées de mathématiques, il débute en tant qu'ingénieur de recherche dans un laboratoire d'industrie. « Dans ce travail, je me sentais emprisonné. Je ne pouvais pas faire ce que je voulais, je devais respecter les domaines de recherche de l'industrie qui m'employait », souligne-t-il...

Salaire : En début de carrière 1 700? net. En fin de carrière jusqu'à 5 000 euros net primes comprises.

« Un métier difficile mais passionnant »

En 1992, Igor décide alors de quitter la Russie pour la France. Après un passage rapide à l'Institut national de recherche en informatique et automatique, il obtient son premier poste d'enseignant- chercheur à l'Ecole polytechnique de Lille (Nord). Il y reste deux ans puis s'installe enfin à Troyes en 1995.

« Dans mon métier, je remplis trois missions : l'enseignement et la recherche, bien sûr, mais aussi du transfert technologique. Si une de mes théories intéresse une industrie, nous travaillons en collaboration pour la mettre en pratique », précise-t-il. Igor a un métier plus que prenant. Comme il l'explique : « Officiellement, je suis aux 35 heures. En réalité, mes journées sont bien plus longues. Ce n'est pas un métier facile mais c'est une vraie passion. » Et la rémunération est à la hauteur de l'effort. En plus du salaire mensuel, Igor peut toucher la PEDR (prime d'encadrement doctoral et de recherche), une prime qui varie de 3 500 à 6 500 euros par an. Celle-ci dépend des résultats de l'enseignant : travaux de recherches, encadrement de doctorats, publication d'articles? D'autres primes, en fonction des responsabilités administratives par exemple, peuvent être décernées. Calcul effectué, Igor gagne environ 5 000 euros par mois. « Lorsque l'on travaille en université plutôt qu'en laboratoire, le salaire diminue et la charge de travail augmente. Mais pour moi, il n'y a pas à hésiter. Je suis beaucoup plus libre aujourd'hui qu'il y a trente-cinq ans. »

SOPHIE PAMS

Article paru dans le Parisien Eco du Lundi 5 Octobre 2009

Métiers liés : Enseignant-chercheur, Chargé d'études Statistiques,


Réagir sur le Forum Orientation

Le Parisien
11.06.2010

Retour au dossier Formations
Formations : Combien gagne... un enseignant-chercheur en statistiques : Imprimer
Derniers articles "Formations"

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Formations : consultez aussi...

orientation
Reportage à Montréal : meilleure ville universitaire au monde

Reportage à Montréal : meilleure ville universitaire au monde

La métropole québécoise arrive en tête d'un palmarès mondial des villes étudiantes. Des Français scolarisés sur place mettent en avant l'esprit d'ouverture des universités et leurs performances.

Le Guide APB 2017 : en route vers le supérieur !

Le Guide APB 2017 : en route vers le supérieur !

Comment réussir son inscription sur APB ? Notre guide spécial APB 2017 à retrouver ce mardi 21 février en kiosque et sur notre site internet.

Inscriptions post bac : les formations qui recrutent hors APB

Inscriptions post bac : les formations qui recrutent hors APB

Bon nombre de formations ne sont pas présentes sur le portail : voici la liste des filières et écoles concernées que vous pouvez contacter directement pour vous inscrire sans passer par APB.

Ecole post-bac : les raisons d’intégrer une formation sans passer par une prépa

Ecole post-bac : les raisons d’intégrer une formation sans passer par une prépa

Les écoles sans prépa présentent beaucoup d’avantages pour les élèves qui veulent éviter deux ans de dur labeur en classes préparatoires. Tour d’horizon de ces établissements qui ont acquis leurs lettres de noblesse

Étudier à l'étranger ça se prépare : conseils et témoignage

Étudier à l'étranger ça se prépare : conseils et témoignage

Anticipation. Devenir bilingue, apprendre autrement, découvrir une autre culture, valoriser son CV…Partir faire ses études au-delà des frontières présente de nombreux avantages, mais ne s’improvise pas.

APB 2017 : 5 conseils pour réussir ses inscriptions post-bac

APB 2017 : 5 conseils pour réussir ses inscriptions post-bac

Jusqu’au 20 mars, les futurs bacheliers vont formuler leurs voeux d’orientation sur l’incontournable portail d’admission postbac. Nos conseils pour affronter ce passage obligé et mettre toutes les chances de son côté afin d’obtenir la formation souhaitée.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ESSYM - Ecole Supérieure des Systèmes de Management
L’ESSYM est l’une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui forment...
Atelier Prép'art
Le projet de Prép’Art est de délivrer un enseignement culturel et...
Ecole EGO
« La grande illusion du monde des affaires est de croire que l’on peut...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.