En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Formations

Combien gagne... une auxiliaire de vie scolaire

Chaque semaine découvrez un métier et un salaire...

PARCE qu'elle pense qu'on ne peut pas toute sa vie faire la même chose, Anne Virmaux, 51 ans, a décidé il y a un an de mettre son expérience de mère de famille au service d'enfants handicapés. Les raisons invoquées sont claires, le choix mûrement réfléchi : « J'avais envie de me rendre utile maintenant que mes enfants sont grands et indépendants. » Après avoir déposé une candidature spontanée et à l'issue d'un entretien, elle devient auxiliaire de vie scolaire (AVS). Sa mission ? Les accompagner dans leur scolarité et les aider à intégrer une classe ordinaire.

Salaire : 600 euros net par mois pour un contrat de vingt heures trentre par semaine.

« On ne choisit pas ce métier par hasard »

Le salaire n'est certes pas mirobolant, 600 euros net par mois pour un contrat de vingt heures trente par semaine, et les conditions de travail sont précaires : un AVS est souvent amené à changer d'établissement d'une année à l'autre. Mais qu'importe. « On ne choisit pas ce métier par hasard », déclare cet ancien agent de voyage. Né d'une volonté du gouvernement d'intégrer le handicap dans les écoles, ce contrat à durée déterminée, conclu dans la limite d'un engagement maximal de six ans, visait initialement les étudiants, désireux de combiner études et emploi. Finalement, les AVS sont majoritairement des femmes de 35-40 ans, « plus sensibles, attentives et concernées par la question ». Bien qu'elle trouve son métier « passionnant », Anne reconnaît cependant que les avantages ne sont pas nombreux. « Pas de défraiement, ni de treizième mois. Je n'ai pas à me plaindre non plus. Je suis payée sur douze mois et j'ai toutes les vacances scolaires. Sans oublier que je ne prépare pas mes cours, je ne corrige pas de copies et je n'ai pas de comptes à rendre à l'école. Je ne dépends que de l'inspection académique. Elle seule est en mesure de remettre en question mon travail. »
Actuellement, Anne s'occupe de deux enfants, Louis et Edouard, âgés de 7 ans et atteints de dyspraxie, une déficience de l'apprentissage causée par leur « très grande prématurité ». La maison départementale pour les personnes handicapées (MDPH) est chargée de centraliser les dossiers envoyés par les parents, de définir le degré de handicap et d'octroyer aux AVS un certain nombre d'heures d'accompagnement. « Huit heures et demie par semaine pour Louis et douze pour son frère jumeau. » Nourrit-elle des regrets ? « Un seul. Celui de m'attacher à eux, alors qu'on nous demande de ne pas créer de relation de dépendance. Après tout, c'est normal, je suis mère. »

FLORENT DEL ROCINO

Article paru dans le Parisien Eco du Lundi 19 Octobre 2009

Métiers liés : Auxiliaire de puériculture, Secrétaire d'administration scolaire et universitaire, Infirmière scolaire,


Réagir sur le Forum Orientation

Le Parisien
11.06.2010

Retour au dossier Formations
Formations : Combien gagne... une auxiliaire de vie scolaire : Imprimer
Derniers articles "Formations"

Formations : consultez aussi...

orientation
Reportage à Montréal : meilleure ville universitaire au monde

Reportage à Montréal : meilleure ville universitaire au monde

La métropole québécoise arrive en tête d'un palmarès mondial des villes étudiantes. Des Français scolarisés sur place mettent en avant l'esprit d'ouverture des universités et leurs performances.

Le Guide APB 2017 : en route vers le supérieur !

Le Guide APB 2017 : en route vers le supérieur !

Comment réussir son inscription sur APB ? Notre guide spécial APB 2017 à retrouver ce mardi 21 février en kiosque et sur notre site internet.

Inscriptions post bac : les formations qui recrutent hors APB

Inscriptions post bac : les formations qui recrutent hors APB

Bon nombre de formations ne sont pas présentes sur le portail : voici la liste des filières et écoles concernées que vous pouvez contacter directement pour vous inscrire sans passer par APB.

Ecole post-bac : les raisons d’intégrer une formation sans passer par une prépa

Ecole post-bac : les raisons d’intégrer une formation sans passer par une prépa

Les écoles sans prépa présentent beaucoup d’avantages pour les élèves qui veulent éviter deux ans de dur labeur en classes préparatoires. Tour d’horizon de ces établissements qui ont acquis leurs lettres de noblesse

Étudier à l'étranger ça se prépare : conseils et témoignage

Étudier à l'étranger ça se prépare : conseils et témoignage

Anticipation. Devenir bilingue, apprendre autrement, découvrir une autre culture, valoriser son CV…Partir faire ses études au-delà des frontières présente de nombreux avantages, mais ne s’improvise pas.

APB 2017 : 5 conseils pour réussir ses inscriptions post-bac

APB 2017 : 5 conseils pour réussir ses inscriptions post-bac

Jusqu’au 20 mars, les futurs bacheliers vont formuler leurs voeux d’orientation sur l’incontournable portail d’admission postbac. Nos conseils pour affronter ce passage obligé et mettre toutes les chances de son côté afin d’obtenir la formation souhaitée.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Créapole
CREAPOLE est une école de Design et de Création avec : - Un campus au coeur...
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...
ESMAE - Ecole des professionnels du recrutement et de l’intérim
Devenez acteurs des métiers du recrutement et de l’intérim. Les fonctions...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.