En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Formations

Combien gagne... une sage femme

Chaque semaine découvrez un métier et un salaire...

JOURNÉE marathon en perspective pour Anne Le Ho. Comme chaque semaine, cette sage-femme assure les consultations prénatales à l'hôpital de Lorient (Morbihan). De 9 heures à 17 heures, elle enchaîne les rendez-vous avec les futures mamans. « Au minimum 19 consultations par jour, c'est l'objectif fixé par l'hôpital », précise la jeune femme, elle même mère de 3 enfants en bas âge. Au menu : suivi médical très strict des patientes, bien sûr, mais aussi écoute et dialogue. « On reçoit beaucoup de monde à Lorient, parce que de nombreuses maternités alentour ont fermé ».

Salaire : 1 770 euros net mensuel, en moyenne, en début de carrière dans le public. 2 840 euros net en fin de carrière.

Durant une semaine type, Anne consacre en moyenne une journée à cette activité, aux entretiens prénatals, ou à la préparation à l'accouchement. Elle enchaîne sur deux jours en salle de travail, où les sages-femme sont souvent seules à la manoeuvre pour gérer l'accouchement. Il lui arrive également d'assurer des gardes de nuit, ou durant les week-ends. Enfin, elle continue à suivre ses patientes après la naissance. « C'est un métier passionnant, mais le rythme est très fatigant pour l'organisme. Et c'est difficilement compatible avec la vie de famille.»

Un métier passion qu'Anne, avec ses 16 années d'ancienneté, n'exerce pas pour l'argent. Avec son échelon 4 de sage femme de classe supérieure, elle touche 2531,38 euros brut par mois. Son salaire a toutefois beaucoup progressé, puisque à ses débuts, en 1993, sa feuille de paie s'établissait à 8482 francs brut (1300 euros)...
En mars et en décembre, elle perçoit des primes de service de 210,69 euros et de 596,06 euros. Quant au travail de nuit et de week-end, il est rémunéré en plus: 44,89 euros pour une journée de 8 heures les samedi-dimanche et jours fériés, et 1,07 euros par heure entre 21 heures et 6 heures. Cerise sur le gâteau, chaque année, l'hôpital lui verse une « prime chaussure » de... 8,19 euros. «Nous salissons beaucoup nos chaussures en salle de travail, c'est pour que nous puissions nous payer de nouvelles paires », expliquet- elle, sourire en coin...
« Nos salaires ne sont pas élevés par rapport à notre niveau de responsabilités, et à nos qualifications ». Après son bac, cette jeune femme a suivi 4 années d'études (NDLR: aujourd'hui, pour devenir sage-femme, il faut avoir suivi la première année de médecine avant les 4 ans de spécialisation). Une formation où elle a multiplié les stages, notamment en maternité de jour et de nuit, et les week-end. Le tout sans indemnité.

VALÉRIE HACOT

Article paru dans le Parisien Eco du Lundi 20 Avril 2009

Métiers liés : Infirmier, Infirmière puéricultrice, Sage-femme,


Réagir sur le Forum Orientation

Contact
11.06.2010

Retour au dossier Formations
Formations : Combien gagne... une sage femme : Imprimer
Derniers articles "Formations"

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Formations : consultez aussi...

orientation
Alternance : de plus en plus dur de devenir apprenti

Alternance : de plus en plus dur de devenir apprenti

Le nombre de candidats à l’alternance ne cesse d’augmenter. Mais dénicher une entreprise formatrice n’a rien d’évident… Certains n’ont plus que quelques jours pour trouver.

Welcome Refugees. A Sciences-po, les réfugiés ont une deuxième chance

Welcome Refugees. A Sciences-po, les réfugiés ont une deuxième chance

Agés de 20 à 40 ans, une vingtaine de Syriens, Afghans, Bangladais, Kenyans et Irakiens ont rejoint le programme « Welcome Refugees » proposé par la prestigieuse école.

Inscriptions. Les salons pour aider les étudiants retardataires

Inscriptions. Les salons pour aider les étudiants retardataires

Étudiants, préparez votre rentrée, pas moins de trois salons sont dédiés à ceux qui n’ont pas encore trouvé ou définitivement choisi leur formation, cherchent un stage, un premier job ou un master

APB - Procédure complémentaire d'Admission Post Bac

APB - Procédure complémentaire d'Admission Post Bac

Pour les candidats indécis ou déçus, il existe une procédure complémentaire au système des Admissions Post Bac. Elle permet de mettre en relation les étudiants sans formation et les établissements offrant des places.

Bilan APB 2016 : 56% des étudiants ont eu leur voeu #1 et moins de filières en tension

Bilan APB 2016 : 56% des étudiants ont eu leur voeu #1 et moins de filières en tension

À l’issue de la procédure normale de l’Admission Post-Bac, la ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche fait le bilan de la procédure normale d'APB2016

Études à l'étranger : faites le bon choix !

Études à l'étranger : faites le bon choix !

Partir dans un autre pays pour décrocher un diplôme : cette perspective séduit plusieurs milliers de jeunes chaque année. Encore faut-il préparer minutieusement l'aventure pour éviter les mauvaises surprises.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
EMC - Ecole supérieure des métiers de l'image, du son et du multimédia
Visez l’expérience, Vivez l’alternance. Créée en 1989 par Jean-Paul...
ISIS - Institut Supérieur de l'Image et du Son
L’institut Supérieur de l’Image et du Son, implanté dans le quartier du...
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.