En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Pratique

Comment concilier révisions et l'Euro 2016 de football ?

Bac, Brevet, exams... C’est la question pour bon nombre d’élèves, à quelques jours du premier écrit.

« Moi, je réviserai à la mi-temps... » Comment concilier révisions et Euro ? C’est la question pour bon nombre d’élèves, à quelques jours du premier écrit. Au lycée Mozart du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis), chacun a sa recette. Ou pas !

« C’est inévitable, soupire Youssef, élève de terminale ES. Je vais devoir faire des impasses. » Pour le bac ? « Mais non, pour le foot ! Je ne vais pas pouvoir tout regarder, je vais faire l’impasse sur quelques matchs pour réviser », explique le jeune homme, attablé hier après-midi dans une salle du lycée Mozart, au Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis), pour une séance de travail en petit groupe avec le prof de maths. Cahiers ou télé ? A quelques jours du coup d’envoi du bachot — l’épreuve inaugurale de philosophie débute mercredi à 8 heures —, le dilemme se pose à bon nombre d’élèves de terminale… et donne quelques sueurs froides à leurs profs et encadrants.

15% des élèves seront perturbés...


« La concurrence de l’Euro va être problématique pour certains, je dirais que cela va impacter les révisions d’environ 15 % des élèves », pronostique Frédéric Brouzes, le proviseur du lycée Mozart. Il se souvient que, dans un autre établissement du sud de la France, il y a six ans, pendant le Mondial de foot en Afrique du Sud, le lycée avait dû brancher une télé dans l’établissement… pour éviter la désertion des élèves ! Pas question pour le prof devenu proviseur de tenter l’expérience cette année. « Les temps ont changé », dit-il. Dehors, dans la cour ensoleillée, ce sont sur leurs smartphones que les ados se tiennent informés.

« Moi, je dois rentabiliser mon abonnement à beIN Sports »


« Moi, je ne réviserai pas le bac français, je dois rentabiliser mon abonnement à beIN Sports », lance, bravache, un jeune de 1 re ES (économique et sociale) assis sur un banc avec ses copains. Baskets, vestes de survêtement… Tous portent au moins un vêtement lié au foot. « Moi, je réviserai à la mi-temps ! rigole un autre. Et, en plus, c’est en ce moment les finales de NBA, qui passent la nuit. Je me couche tard… »

Pourtant, Méline, professeur d’EPS (éducation physique et sportive), ne croit pas que l’Euro changera les habitudes de ses élèves. « Entre la Ligue 1, les championnats étrangers, etc., ils regardent des matchs toute l’année, tous les jours. Leur culture footballistique est gigantesque. » Mais voilà, parmi les jeunes, on le souligne : l’Euro 2016 n’est pas une compétition comme les autres, parce qu’elle se passe en France, et même juste à côté d’ici, au Blanc-Mesnil. Le stade municipal, près du lycée, doit accueillir les entraînements des joueurs d’Allemagne et de Suède, avec, parmi eux, la star Zlatan Ibrahimovic. « Mais on ne pourra pas y accéder… » tempère une élève de terminale dans la salle de maths.

De toute façon, c’est à la maison que la plupart des élèves rencontrés hier ont prévu de vibrer. Tara, bonne élève et fan des Bleus, va « se faire le petit drapeau bleu-blanc-rouge sur les joues » pour suivre chez elle le match d’ouverture...

Abdoulaye, en terminale ES, endossera devant son écran son maillot blanc de l’équipe de France, reçu récemment en cadeau d’anniversaire. « Exceptionnellement, je vais aussi m’arrêter de réviser un peu plus tôt dans l’après-midi pour me préparer pour le match, me mettre dans le bain pour bien en profiter », confie le jeune homme, qui s’est concocté un planning de révisions « adapté au calendrier de l’Euro ». Salim, en terminale ES, préfère le basket et la boxe, mais il regardera aussi le match d’ouverture, « et d’autres, mais seulement si j’ai bien avancé, explique ce cartésien. J’aime bien le sport, mais ce ne sont pas les footballeurs qui me donneront le bac » ! D’ailleurs, quand on lui demande ses pronostics, il répond : « Dans quelle matière ? »

Christel Brigaudeau

Aussi à noter : dans une moindre mesure, la fête de la musique le mardi 21 viendra perturber aussi les candidats au bac avant la dernière journée d'examens (mercredi 22 juin : Mathématiques et Physiques chimie)

Consultez aussi

Spécial BAC 2016 : les sujets et corrigés, conseils de préparation...
Dates du Bac : épreuve par épreuve
Conseils de révisions : à quelques jours ou heures des examens
Quiz de révisions du Bac : testez votre niveau matière par matière...
Les sujets probables du Bac : ciblez vos révisions...
Les résultats du Bac : officiels et gratuits, en direct des académies...


Réagir sur le Forum Orientation

Contact
10.06.2016

Retour au dossier Pratique
Pratique : Comment concilier révisions et l'Euro 2016 de football ? : Imprimer
Derniers articles "Pratique"

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Pratique : consultez aussi...

orientation
4L Trophy : partez 10 jours au Maroc et devenez reporter pour Le Parisien Etudiant

4L Trophy : partez 10 jours au Maroc et devenez reporter pour Le Parisien Etudiant

Du 16 au 26 février 2017 : partez 10 jours au Maroc suivre le 4L Trophy et devenez reporter pour Le Parisien Etudiant. Participez maintenant à notre jeu concours !

4L Trophy : en famille pour la 20e édition !

4L Trophy : en famille pour la 20e édition !

Père-fils Pour les 20 ans du 4L Trophy, Alain, 48 ans, et Alexandre, 20 ans, vont participer en duo à la course de 4L organisée chaque année au Maroc.

Université. Et si vous contribuiez à sauver les réserves zoologiques de l'UPMC ?

Université. Et si vous contribuiez à sauver les réserves zoologiques de l'UPMC ?

Pour préserver, réinstaller et mettre en valeur la collection unique de zoologie, connue des scientifiques du monde entier, la Fondation de l’UPMC fait le pari risqué du financement participatif pour récolter la somme de 15 000 €.

En quête de sponsors pour le 4L Trophy

En quête de sponsors pour le 4L Trophy

Les équipages du 4L Trophy 2017 recherchent en ce moment leurs sponsors : exemple ici avec un équipage d'étudiants de l'Université de technologie de Compiègne !

Adok, une start-up née sous X

Adok, une start-up née sous X

« L’IDÉE m’est venue lorsque je faisais des présentations en entreprise : je n’avais qu’une tablette pour cinq ou six participants, c’était tout sauf pratique ! Je me suis dit qu’il fallait trouver un nouvel outil de présentation, plus interactif. »

Loyer, transports... Le coût de la vie augmente encore pour les étudiants

Loyer, transports... Le coût de la vie augmente encore pour les étudiants

L’augmentation du coût de la vie enfonce un peu plus à chaque rentrée les étudiants dans la précarité. » Le constat de l'Union nationale des étudiants de France (Unef), est clair : le coût de la vie étudiante connaît à la rentrée 2016 une nouvelle...

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...
ESRA - Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle
Le groupe ESRA est une école de cinéma (Paris, Rennes, Nice) proposant des...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.