En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Jobs / Stages > Comment décrocher un poste

Jobs/Stages

Comment décrocher un poste

Pour postuler avec succès à un emploi, mieux vaut mettre tous les atouts de son côté.

Que vous soyez en quête d’un premier poste, chômeur ou salarié désirant changer de branche… trouver un travail en ces temps difficiles nécessite de bien définir son projet professionnel et d’adopter une démarche méthodique. Voici, étape par étape, nos conseils pour une recherche d’emploi efficace.

Dressez un bilan de vos points forts et de vos défauts

« Dans la recherche d’emploi, il ne faut pas être seul », explique Edouard-Nicolas Dubar* consultant en recrutement chez Transearch. Il est souvent très utile d’analyser ses aptitudes, ses compétences et ses motivations avec sa famille, des amis et d’autres relations. Cela permet de mettre en valeur ses points forts et de cibler ses défauts. Plus onéreux, un bilan de compétences peut être une solution adaptée pour définir ses priorités professionnelles et l’orientation à donner à sa carrière. Il prend la forme d’entretiens individuels ou collectifs, lesquels se repartissent sur plusieurs semaines.
Il est aussi judicieux de fréquenter les réseaux sociaux professionnels : Viadeo, Linkedin et même Facebook, tout en faisant attention à ce qu’on y montre. Ces réseaux Internet ne sont pas encore complètement développés en France, mais les négliger deviendra à coup sûr une erreur avec le temps.

Rédigez avec soin votre CV

Le CV doit donner l’envie au recruteur de vous rencontrer. Il doit être cohérent avec votre personnalité. Certains petits détails feront la différence. Nommer votre document Word avec votre nom accompagné des lettres CV est impératif pour que le recruteur puisse vous retrouver facilement dans ses mails. Si vous joignez une photo — non obligatoire —, elle doit correspondre à l’image que vous souhaitez donner de vous-même. Le texte doit mettre en évidence une compétence forte ou une réussite particulière de votre parcours. N’hésitez pas à les mettre en gras. Si vous avez été au chômage, l’inscrire dans votre CV ne vous nuira pas mais glissez-le sobrement sans trop disserter sur le sujet. « Si un candidat a été au chômage il y a cinq ans, le recruteur n’y accorde aucune importance », explique même Edouard-Nicolas Dubar. Enfin, faites attention à l’orthographe : une faute est, dans beaucoup de cas, rédhibitoire.
Il faut enfin glisser des mots clés, par exemple « opérateur téléphonique » pour une candidature chez SFR, Bouygues ou Orange. Votre CV a en effet aujourd’hui plus de chances d’être parcouru en première lecture par une machine que par une personne. Plus de 90 % des entreprises du CAC 40 en utilisent pour opérer une première sélection et de plus en plus de PME s’y mettent. Encore une fois, il est important de regrouper son entourage et de demander l’avis de chacun sur son curriculum. Si chacun de vos proches a une perception différente de votre personnalité à la lecture du CV, il faut le reprendre.

Envoyez le maximum de candidatures par mail

En ce qui concerne la lettre de motivation, la tendance aujourd’hui est plus au mail de motivation, moins formaté que la lettre. Le recruteur s’en satisfera la plupart du temps, sauf s’il exige une lettre. Le mail doit donner l’envie au recruteur d’ouvrir le curriculum en pièce jointe. Il doit accrocher, vous présenter, expliquer clairement ce que vous demandez et vos disponibilités. A noter qu’aujourd’hui 98 % des candidatures se font par Internet. Dans un premier temps, il est préférable d' « arroser » le plus large possible. Envoyez le maximum de demandes pour ensuite cibler les réponses qui conviennent le mieux à votre profil. Concernant les courriers, il est indispensable de soigner la lettre de motivation sous peine de la voir finir dans la corbeille du recruteur.

Simulez l’entretien d’embauche avec des amis

L’entretien d’embauche, il faut le préparer. Il n’est pas facile de bien se vendre et y aller sans entraînement est très rapidement détecté par votre interlocuteur. Il est nécessaire de simuler l’entretien avec un groupe d’amis en jouant par exemple un jeu de rôle. De même, se documenter sur l’entreprise et son actualité ne peut que faire gagner des points durant le rendezvous. Il est également utile de s’informer sur le recruteur, sur son poste dans l’entreprise (professionnel du recrutement, opérationnel, président, etc...).
Si vous craignez d’être stressé durant la rencontre, souvenez-vous que le recruteur lui-même peut être sous pression. Sa hiérarchie peut en effet lui imposer un recrutement rapide et de qualité. Il est donc souvent important de mettre en confiance son interlocuteur. Soyez très à l’écoute et n’hésitez pas à le questionner sur l’histoire du poste et les compétences nécessaires pour l’exercer.

Montrez au recruteur qu’il sera agréable de travailler avec vous

Durant l’entretien, évitez les mots familiers très employés du style « job ». Il faut savoir que la personne en face de vous verra très rapidement si vous êtes compétent. La différence se fera alors sur votre capital sympathie. Lui arracher un sourire reste le meilleur signe de réussite. Le recruteur doit trouver quelqu’un avec qui il sera agréable de travailler. La dimension relationnelle fait émerger les bons candidats.
Point encourageant pour certains : la crise est propice à l’embauche de profils habituellement peu privilégiés par les recruteurs. Les superdiplômés et les cadres supérieurs ont souvent des exigences trop élevées. Ce qui laisse plus d’opportunités aux jeunes, aux chômeurs et seniors de faire leur trou. Pour ceux-là, la disponibilité reste la compétence la plus demandée étant donné l’urgence dans laquelle doivent agir les recruteurs.


Consultez aussi
Job d'été : mode d'emploi, conseils et offres pour décrocher votre job d'été.
8 employeurs à la recherche de jeunes pour l'été
Les jobs d'été les plus cool
Jobs d'été : 6 règles d'or pour décrocher votre job étudiant de cet été
Témoignage de Bérangère en recherche de Job d'été
Le BAFA : la solution pour vos jobs d'été ! MATHIAS THÉPOT
Paru dans le Parisien, supplément "Coup de pouce pour l'emploi" du 29/09/2010

*« Trouver un emploi en temps de crise » de Edouard-Nicolas Dubar. Collection l’Express Emploi


Réagir sur le Forum Job étudiant / stage / emploi

Pierre Antoine
01.03.2012

Retour au dossier Stages/jobs
Stages/jobs : Comment décrocher un poste
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Stages/jobs : consultez aussi...

orientation
L'alternance : un booster pour l'emploi - Cahier spécial Le Parisien Etudiant

L'alternance : un booster pour l'emploi - Cahier spécial Le Parisien Etudiant

Très prisée des jeunes comme des entreprises, qui l’utilisent de plus en plus comme un outil de pré-recrutement, l’alternance est un effet de levier pour l’insertion professionnelle. Décryptage d’une formule aux nombreux atouts.

Jobs d'été : 4 offres complètement incroyables

Jobs d'été : 4 offres complètement incroyables

Les recrutements pour des jobs incroyables - mais vrais - se multiplient. Pas moins de quatre « meilleurs boulots » sont proposés en ce moment. Desjobs d'été vraiment cool.

Le Top 20 des employeurs qui font le plus rêver les étudiants français en 2017

Le Top 20 des employeurs qui font le plus rêver les étudiants français en 2017

Les étudiants français sont de lus en plus séduits par le "Made in France" et les petites structures qui prônent une forte culture entrepreneuriale.

Job d'été : profitez des forums emploi dans toute la France

Job d'été : profitez des forums emploi dans toute la France

Le CIDJ organise une journée spéciale dédiée au job d'été le 14 mars prochain. Envie de travailler chez Monoprix, Tie Rack ou dans un magasin Eric Bompard, entre autres ? Ou au moins de voir comment cela se passe ?

Un concours de start-up étudiantes dans... des oeufs !

Un concours de start-up étudiantes dans... des oeufs !

A Val-d'Isère, des entrepreneurs en herbe ont eu le temps d'une montée en télécabine pour convaincre un jury de la pertinence leur projet. Retour sur cette expérience insolite : certains ont même passé un entretien d'embauche sur des skis !

Premier emploi : plus des 2/3 des jeunes estiment que l'école prépare mal à l'insertion pro

Premier emploi : plus des 2/3 des jeunes estiment que l'école prépare mal à l'insertion pro

Selon une étude, les jeunes Français jugent l’accès à la vie professionnelle difficile et considèrent que l’école les prépare mal.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Sup de Vente, l'école supérieure de vente de la CCI Paris Ile-de-France
Forte d’une expérience de plus de 25 ans, Sup de Vente est aujourd’hui...
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...
ESMAE - Ecole des professionnels du recrutement et de l’intérim
Devenez acteurs des métiers du recrutement et de l’intérim. Les fonctions...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.