En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > écoles

Concours d'écoles : "150 000 copies à corriger"

Interview Philippe Regimbart, directeur des admissions et des concours à la CCI de Paris - Ile-de-France

orientation ecoles Concours d'écoles : "150 000 copies à corriger" Interview Philippe Regimbart, directeur des admissions et des concours à la CCI de Paris - Ile-de-France ecoles concours entreee cout entree ecole de commerce

Philippe REGIMBART Direction des Admissions et Concours chez Chambre de Commerce et d'Industrie Paris Île-de-France

Très chers concours ! Interview Philippe Regimbart, directeur des admissions et des concours à la CCI de Paris - Ile-de-France qui réagit à notre enquête sur le coût des inscriptions aux concours d'écoles supérieures.

A la tête de la direction des admissions et concours de la chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Paris - Ile-de-France, Philippe Regimbart dirige la banque commune d’épreuves (BCE) qui gère le concours donnant accès à une vingtaine d’écoles de commerce en France, dont les plus prestigieuses : HEC, l’Essec et l’ESCP.

Comment sont fixés les tarifs des concours ?


PHILIPPE REGIMBART. A la BCE, chaque école décide du montant de ses droits d’inscription. Certaines choisissent de se regrouper et mettent en place un prix commun, d’autres, comme HEC, gardent leur tarif propre. La majorité des écoles demande entre 145 € et 155 €. L’argent est collecté par notre organisme commun, la direction des admissions et concours (DAC). Nous en gardons la majeure partie pour organiser les épreuves écrites, le reste est reversé aux écoles qui se chargent de la tenue des oraux.

Pourquoi est-il si cher de postuler à des épreuves ?


Derrière un concours, il y a toute une armée. La majorité des frais sont liés aux dépenses de personnels, chargés de concevoir, de vérifier et de corriger les épreuves. Un concours de la BCE, c’est 150 000 copies à corriger et en général des devoirs conséquents, qui requièrent du temps et des compétences pour être évalués. On paye aussi la location d’une soixantaine de centres d’épreuves, les frais d’impression très sécurisés des exercices, le transport des copies, dont certaines arrivent de Papeete ou de Nouméa…

Les écoles tirent-elles des bénéfices des frais d’inscription ?


Sincèrement, je ne pense pas. La question du coût est discutée dans les écoles, elles en ont le souci. Même si des écoles ont augmenté leur tarif cette année, après plusieurs années de stabilité, elles essaient d’éviter des prix prohibitifs. Certaines choisissent d’ailleurs de ne pas répercuter sur leurs inscriptions la totalité de ce que coûte l’organisation des oraux.

Propos receuillis par Christel Brigaudeau.


Réagir sur le Forum Ecoles

Le Parisien
11.02.2014

Retour au dossier écoles
écoles : Concours d'écoles : "150 000 copies à corriger"
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

écoles : consultez aussi...

orientation
Concours d'écoles : se préparer efficacement aux épreuves écrites

Concours d'écoles : se préparer efficacement aux épreuves écrites

Les vacances de Février étant maintenant derrière nous, nous entrons officiellement dans la dernière ligne droite avant les concours. Cette période doit permettre à tous les étudiants de peaufiner leurs révisions, tout en gardant du temps pour soi...

Ces grandes écoles qui s'inspirent des stratégies militaires pour enseigner le management

Ces grandes écoles qui s'inspirent des stratégies militaires pour enseigner le management

S’inspirer de la stratégie militaire pour réussir en entreprise. L’idée est devenue aujourd’hui à la mode dans les écoles de commerce. Edhec, Neoma… De plus en plus d’établissements envoient leurs élèves en stage d’immersion dans l’armée.

Palmarès des Bachelors du Parisien Étudiant : le classement 2017

Palmarès des Bachelors du Parisien Étudiant : le classement 2017

Le classement 2017 des programmes Bachelors des écoles de commerce / management par Le Parisien Etudiant. Fondé sur des critères simples et clairs, il apporte un éclairage supplémentaire pour choisir sa future formation.

Hult : un nouveau mode d’apprentissage basé sur la pratique

Hult : un nouveau mode d’apprentissage basé sur la pratique

L’école américaine, Hult International Business School, propose une méthodologie axée sur la pratique. Reportage dans son campus londonien "A new kind of business school"

Bachelor & Ecoles d'ingénieurs : « La France manque de cadres intermédiaires »

Bachelor & Ecoles d'ingénieurs : « La France manque de cadres intermédiaires »

Dans le cadre de notre dossier spécial Bachelor " la formation qui monte" - Témoignage de Sylvain Orsat, Directeur général de l’EIGSI La Rochelle (école d’ingénieurs)

Bachelor : les écoles d'ingénieurs aussi

Bachelor : les écoles d'ingénieurs aussi

Depuis environ deux ans, le bachelor fait son apparition dans les écoles d’ingénieurs. L’École nationale supérieure des arts et métiers (Ensam) a été la première, en 2014, à créer un bachelor de technologie.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISIS - Institut Supérieur de l'Image et du Son
L’institut Supérieur de l’Image et du Son, implanté dans le quartier du...
ESSYM - Ecole Supérieure des Systèmes de Management
L’ESSYM, École Supérieure des SYstèmes de Management, est une école de la...
EMC - Ecole supérieure des métiers de l'image, du son et du multimédia
Visez l’expérience, Vivez l’alternance. Créée en 1989 par Jean-Paul...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.