Orientationécoles

Concours d'écoles : exemples de prix et gratuité pour les boursiers

Concours : Quelques exemples de prix de grands concours, le ministère met l’accent sur les bourses

orientation ecoles Concours d'écoles : exemples de prix et gratuité pour les boursiers Concours : Quelques exemples de prix de grands concours, le ministère met l’accent sur les bourses bourses concours ecoles, boursier concours entree ecole

Très chers concours ! Quelques exemples de prix de grands concours, le ministère lui met l’accent sur les bourses.

Exemple de prix des concours


Rares sont les établissements pour lesquels les concours sont gratuits, à part l’ENS (Ecole normale supérieure) ou l’Ecole navale de Brest. Seuls les élèves boursiers (les revenus de la famille ne devant pas excéder 33 100 € par an) sont exemptés des frais ou bénéficient de réductions. Voici quelques tarifs pour cette année ( Inscription gratuite pour les boursiers si rien n’est indiqué) :

ÉCOLES DE COMMERCE. Ecricome : 410 € (pour 3 écoles) ; Audencia grande école : 150 €. ESC Dijon Bourgogne : 50 €. Essec : 155 € ; HEC : 155 €

ÉCOLES D’INGÉNIEURS. Ecole polytechnique : 90 € ; concours commun Mines Ponts : 265 € ; Centrale Lyon : 95 €.

SCIENCES HUMAINES. Sciences-po Paris : 140 €. IEP (concours commun aux instituts d’études politiques d’Aix, Grand Paris/Ouest, Lille, Lyon, Rennes, Strasbourg et Toulouse) : 180 € (60 € pour les boursiers) ; Ecole supérieure de journalisme de Lille : 250 € (50 € pour les boursiers).

ÉCOLES D’ART. Supinfocom : 90 € (y compris pour les boursiers). Ecole nationale supérieure d’art de Limoges : 36 € (19 € pour les boursiers)

Le ministère met l’accent sur les bourses


Les prix des inscriptions aux concours sont-ils un élément discriminant de plus entre les élèves issus de milieux modestes et des classes moyennes et les plus argentés ? S’il n’existe pas d’étude portant précisément sur cette question, la sociologue Marie Duru-Bellat, spécialiste des sciences de l’éducation, estime que « ce phénomène peut jouer à la marge. Il est difficile d’isoler ce mécanisme de tous les autres éléments qui le précèdent dans le parcours d’un élève, explique-t-elle. Ce qui est certain, c’est que les inégalités ne baissent pas dans les cursus privés et qu’elles ont même tendance à s’accroître. »

Laissée de côté par les syndicats d’étudiants, qui préfèrent porter le fer et leurs efforts sur les études publiques, la question de l’accès aux écoles « n’est pas du ressort », non plus, du ministère de l’Enseignement supérieur. Celui-ci n’a aucun pouvoir sur les institutions privées, mis à part celui de valoriser les initiatives destinées à construire un ascenseur social pour des populations jusqu’ici éloignées des diplômes ultra valorisés.

Un nouvel échelon 0 - Plusieurs écoles de commerce, par exemple, développent les « concours passerelles » accessibles après un IUT ou une licence professionnelle et dont les frais d’inscription sont moins élevés. L’augmentation du nombre d’élèves boursiers profite aussi aux étudiants les moins aisés. Depuis septembre, le ministère a créé, outre une augmentation des aides pour les plus pauvres, un nouvel échelon 0 qui donne à 52 600 élèves supplémentaires des classes moyennes l’accès à la gratuité des concours. Au total, l’enseignement supérieur comptabilise aujourd’hui 644 310 boursiers, toutes filières confondues. Et ils sont, pratiquement dans toutes les écoles, dispensés des frais liés aux concours.

Christel Brigaudeau et Maud Jardin

Retour au dossier écoles
écoles : Concours d'écoles : exemples de prix et gratuité pour les boursiers
Imprimer

Commentaires / Réactions

écoles : consultez aussi...

Rentrée 2020 et Covid-19 : amphis bondés, étudiants révoltés

Rentrée 2020 et Covid-19 : amphis bondés, étudiants révoltés

Les amphis sont souvent très (trop) remplis en début d'année, ce que dénonce de nombreux étudiants chaque année, mais avec la crise sanitaire, cette rentrée est d'autant plus explosive...

Journées du Patrimoine 2020 : les universités et grandes écoles ouvrent leurs portes

Journées du Patrimoine 2020 : les universités et grandes écoles ouvrent leurs portes

Découvrez les campus qui se bougent pour la 37e édition des Journées Européennes du Patrimoine qui permettent de pousser les portes de lieux insolites, souvent inaccessibles ou avec des visites guidées spéciales.

Quelle économie, entreprises, métiers… demain ?

Quelle économie, entreprises, métiers… demain ?

Vidéos en partenariat avec l'école de management EBS PARIS. Les étudiants s’interrogent sur leur avenir, leur impact sur le monde de demain.

Coronavirus. L'école d'ingénieurs a recruté à distance

Coronavirus. L'école d'ingénieurs a recruté à distance

À Beauvais (Oise), l’institut UniLaSalle, spécialisé dans les sciences de la terre, le Covid-19 a rebattu les cartes de la mobilité internationale.

Universités, Grandes écoles... à quoi va ressembler cette rentrée 2020 ?

Universités, Grandes écoles... à quoi va ressembler cette rentrée 2020 ?

C’est la rentrée dans beaucoup d’universités et d’écoles qui ouvrent à nouveau leurs portes ce lundi, et vont commencer à accueillir leurs premiers étudiants dans les tout prochains jours.

Inscription en septembre - Où s'inscrire à la rentrée ?

Inscription en septembre - Où s'inscrire à la rentrée ?

Les vacances sont bientôt terminées... il n'est pas trop tard pour choisir votre établissement et s'inscrire ou même changer d'avis et se réorienter ! Fac, écoles spécialisées... les pistes pour trouver votre formation à la rentrée de septembre.

Ecoles à la Une

EMC - Ecole supérieure des Métiers de l'Image, du son et de la création 2D.3D
• L'EMC est spécialisée dans les formations artistiques en alternance et...
EM Normandie
Créée en 1871 au Havre, l’EM Normandie est l'une des plus anciennes écoles...
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, école publique la CCI Paris Île-de-France, forme plus de 1400...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter

L'actu du Parisien Etudiant, examens, bons plans, soirées, orientation... *

Inscription réussie - Merci.


* En complétant votre adresse électronique, vous validez les Conditions Générales d’Utilisation et acceptez que Le Parisien, responsable de traitement, traite vos données pour vous permettre de recevoir les actualités Le Parisien Etudiant. Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de protection de vos données personnelles : Politique de confidentialité.