En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Pratique

La folie des concours culinaires gagne les étudiants

La cuisine intéresse aussi les élèves des grandes écoles. Ces dernières années, ils se lancent des défis au travers de concours interétablissements.

C’est le phénomène télé à la mode : les concours de cuisine. L’intérêt des élèves des grandes écoles pour la gastronomie ou l’œnologie n’est pas récent, comme en témoignent les nombreuses associations étudiantes sur ces thèmes. Ce qui l’est en revanche, c’est l’organisation de compétitions culinaires interétablissements. Comme toujours, les futurs diplômés innovent pour rendre les événements attractifs, solidaires ou leur donner une dimension professionnelle.

Convivialité
L’association les Goût’r’Mets d’EM Lyon business school, créée en 2003 pour faire découvrir la gastronomie aux élèves, a monté en 2010 son concours Chefs en herbe à Lyon (Rhône) avec l’Institut Bocuse, qui forme aux métiers de l’hôtellerie, de la restauration et des arts culinaires. « Les équipes sont composées d’élèves des deux établissements et de l’Ecole centrale de Lyon, explique Elise Tang, présidente de l’association. C’est un moment convivial qui réunit des passionnés, en accord avec l’esprit gastronomique lyonnais. » Le concours se tient fin novembre.

Créativité
Cook EM’All a été créé par des élèves d’EM Normandie en 2012. « Il met à l’honneur une cuisine créative et fait travailler ensemble des élèves venus de grandes écoles et d’écoles hôtelières », résume Anne-Sophie Minart, chargée de la communication de l’événement. L’organisation du concours s’inscrit dans un projet pédagogique et permet de développer des compétences clés pour de futurs manageurs: créativité, précision, réactivité et concentration. Le 7 avril, la finale s’est tenue devant les passants sur le marché Saint-Pierre à Caen (Calvados).

Solidarité
Cooking Challenge, le concours des élèves de Novancia n’est pas tout à fait comme les autres. La finale du 4 avril consistait bien sûr à remporter un prix de cuisine mais aussi à faire venir le plus de gens possible, moyennant 15 € (5 € pour les étudiants), pour reverser les gains de la soirée à l’association Petits Princes qui réalise les rêves d’enfants malades. « Ce projet, qui s’inscrit dans notre cursus, a été conçu en misant sur l’intérêt des étudiants pour la cuisine mais aussi sur leur esprit de solidarité », explique Chloé Bonnard, présidente. Quatre-vingts personnes ont assisté à la finale où les équipes de Novancia et de l’ESCE ont préparé un cocktail dînatoire. Cooking Challenge a pu reverser 460 € à l’association Petits Princes.

Entrepreneuriat
Au-delà de leur passion pour la cuisine, les élèves de l’association ISC Gourmand de l’ISC Paris témoignent de leur âme de futurs manageurs. Ils ont organisé le 16 mars le premier Salon Entrepreneuriat et arts culinaires. « L’association a poussé son concept de promotion de la gastronomie et de l’œnologie en créant un événement entrepreneurial », explique sa présidente, Marine Sully.

Le salon a été un succès avec 400 visiteurs, des entrepreneurs culinaires, une exposition de photos culinaires, des stands de produits, et des tables rondes sur le thème technologie et gastronomie ou la stratégie entrepreneuriale des start-up. « Ça a été un moment d’échanges professionnels et d’enthousiasme partagé », commente Julie, élève responsable de la communication.

Forme-t-on à la cuisine dans les grandes écoles ?



Certaines formations préparent leurs diplômés à placer leur expertise au service de la cuisine, de la restauration ou de l’agroalimentaire.

Parmi celles-ci, le MBA in hospitality management de l’Essec à Paris, qui fête ses 30 ans en 2013. Il forme de futurs dirigeants du secteur du tourisme et de l’hôtellerie- restauration.

De son côté, l’école d’agro LaSalle Beauvais (Oise) vient de monter une filière Culina au sein du parcours alimentation et santé. Il est centré sur la valorisation des matières premières alimentaires pour en extraire les propriétés fonctionnelles (moussante, stabilisante) pour l’industrie agroalimentaire. Un autre axe concerne la restauration collective, le management des équipes de cuisine, en tant qu’ingénieur des arts culinaires. L’Institut est associé avec l’école de cuisine Alain-Ducasse.

Pour ceux qui rêvent d’ouvrir un restaurant
Enfin, le pôle ESG MBA ouvre en juin un programme, Cooking business, dédié à ceux qui rêvent d’ouvrir un restaurant. Il est monté en partenariat avec l’Atelier des chefs. « Sur six mois, les participants auront 600 heures de cuisine et 600 heures de gestion, explique le directeur du pôle, Alain Kruger. Ils seront accompagnés dans la création de leur affaire, la réalisation du business model, la recherche de financements. Cette démarche est essentielle alors qu’un restaurant sur deux ferme au bout d’un an… »


D’autres compétitions

Le club cuisine d’AgroSup Dijon (Côte-d’Or) a organisé son premier concours Agro chef fin mars.

Toqu’Edhec a réuni le 28 mars des équipes de l’Edhec, HEI, Skema, l’ISA, Polytech Lille et Centrale Lille. L’association Gourm’Edhec organise aussi des dîners entre colocataires, inspirés d’une émission durant laquelle des personnes s’invitent à dîner.

Master Cook’it des étudiants de BEM a permis aux élèves de 6 ESC de s’affronter derrière les fourneaux le 13 avril pour sa 3e édition.

Les Toqués, concours national organisé par RMS, tiendra sa prochaine édition les 25 et 26 mai à Reims (Marne).

Dossier réalisé par Ariane Despierres-Féry
en partenariat avec Le Journal des Grandes Ecoles
Article paru dans le supplément éco du Parisien daté du lundi 15 avril 2013



Réagir sur le Forum Orientation

Le Parisien
25.04.2013

Retour au dossier Pratique
Pratique : La folie des concours culinaires gagne les étudiants : Imprimer
Derniers articles "Pratique"

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Pratique : consultez aussi...

orientation
Soutien scolaire - Bonnenote.fr le site polémique qui fait les devoirs à votre place

Soutien scolaire - Bonnenote.fr le site polémique qui fait les devoirs à votre place

A peine lancé, le service Bonnenote ravive la polémique sur ces sites qui proposent de faire les exercices des élèves à leur place, moyennant finances. Explications, éclairage juridique et test du service avec un prof de philo...

Soutient scolaire - Le TEST du site Bonnenote.fr : 25 € la copie, 8/20 à l’arrivée

Soutient scolaire - Le TEST du site Bonnenote.fr : 25 € la copie, 8/20 à l’arrivée

Arnaque patentée ou bon plan un brin immoral ? Notre test du site polémique "Bonnenote.fr" avec une dissertation de philosophie. Un professeur a corrigé pour nous le devoir commandé sur le site.

4L Trophy 2017 : le grand départ de la 20ème édition !

4L Trophy 2017 : le grand départ de la 20ème édition !

Jeudi 16 février 2017 : à la halle d’Iraty à Biarritz, village départ du 4L Trophy, les voitures sont alignées, les vérifications sont terminées et l’ambiance est à son apogée ! Attention au départ des 1450 voitures...

Paris n'est plus la meilleure ville étudiante au monde... détrônée par Montréal

Paris n'est plus la meilleure ville étudiante au monde... détrônée par Montréal

Montréal détrône Paris en tête du classement international QS Best Student Cities. Le Canada bénéficie d'une image plus attractive pour les étudiants. Paris et 4 autres villes françaises dans le top 100 global.

4L Trophy : "Nous sommes débrouillard, cela ne nous fait pas peur."

4L Trophy : "Nous sommes débrouillard, cela ne nous fait pas peur."

Saint-Leu : ces étudiants de l'IPAG, partent à l’assaut du 4L Trophy. Pour la bonne cause. Thomas Brunet et Corentin Varlot, 21 ans, participent à la 20e édition du raid étudiant 4L Trophy, qui s’élancera ce jeudi de Biarritz.

Ces étudiants jardinent comme… s’ils étaient sur Mars !

Ces étudiants jardinent comme… s’ils étaient sur Mars !

Faire pousser une plante verte sur la planète rouge. Voilà l’un des défis lancé aux six étudiants et au jeune ingénieur français de l'ISAE-Supaéro, en « mission » dans le désert de l’Utah, aux Etats-Unis.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Ecole EGO
« La grande illusion du monde des affaires est de croire que l’on peut...
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.