En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Universités

Parcours - David Carreira : « je n’aurai jamais pensé que je puisse faire éco à la Sorbonne »

David Carreira a fait une escale rapide à Paris pour la promotion de son nouvel album baptisé « Tout Recommencer »

David Carreira n’a que 23 ans et déjà un bon vécu d’artiste derrière lui puisqu’il a déjà enregistré deux albums précédemment. Cependant, ce sera bien son premier opus qui sortira en France et pour lequel il rêve de reconnaissance. Avec quelques collaborations artistiques dont Tal, Snoop Dog ou encore Tunisiano, David Carreira s’est bien entouré. Le parcours de ce jeune artiste vaut le détour.

Son parcours :


David grandit à Dourdan et se prend au jeu de l’école à partir du CM2, classe qu’il redoublera mais qui sera pour lui un véritable déclic. Il comprend alors l’intérêt des études. Son père l’emmène avec le reste de sa famille à Lisbonne où il effectuera ses études secondaires dans un lycée français. David y obtient un Bac Economique. Parallèlement, David passionné par la pratique du football, commence à être repéré par des recruteurs. Une blessure au genou lui fera faire une croix sur une possible carrière. Le choix des études s’impose alors à lui. David veut revenir en France et envoie des dossiers d’inscriptions à des universités parisiennes et c’est la Sorbonne qui lui donne une réponse favorable pour débuter un cursus d’économie.

Son début de carrière :


Le coup fil d’un producteur d’une série télévisée à succès au Portugal lui fera manquer sa rentrée universitaire et l’orientera définitivement vers une carrière artistique. Cette série, sorte de « High School Musical » fera de lui non seulement un acteur mais également un chanteur. Avec deux albums au compteur et une notoriété qui dépasse le Portugal, David garde la tête froide et prend tout cela avec détachement mais professionnalisme. Il n’en oublie pas sa famille qu’il remercie dans le titre« Obrigado la famille ».

Ses conseils :


«Ce sont les conseils que je peux donner à ma petite sœur et aux jeunes qui m’entourent. Va jusqu’au bac minimum et ensuite suis ton destin et ton cœur. Après il faut être honnête avec soi-même. A l’époque j’aurais pu choisir le football mais cela n’aurait pas été la bonne voie. »

Son interview par Benjamin DAHAN de la FFBDE


Réagir sur le Forum Universités

LE PARISIEN
11.09.2014

Retour au dossier Universités
Universités : Parcours - David Carreira : « je n’aurai jamais pensé que je puisse faire éco à la Sorbonne »
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Universités : consultez aussi...

orientation
Sélection à l'université. Des prérequis qui fâchent...

Sélection à l'université. Des prérequis qui fâchent...

Pour mettre fin au tirage au sort à l'entrée de l’université... les prérequis sont ils la bonne solution ?

Débat. Faut-il instaurer une sélection à la fac ?

Débat. Faut-il instaurer une sélection à la fac ?

Voix Express du Parisien : à votre avis, faut-il instaurer une sélection à l'entrée à l'université ? 5 avis / témoignage... propos recueillis par Margaux Dussaud.

Examen du concours de médecine : incidents à répétition sur les sujets

Examen du concours de médecine : incidents à répétition sur les sujets

Les couacs à répétition ne concernent pas que le bac. Près de 9 000 étudiants en 6 e année de médecine ont été contraints de repasser, hier, deux épreuves d’internat initialement programmées lundi et mercredi.

APB - La ministre Frédérique Vidal veut mettre fin au tirage au sort à la fac

APB - La ministre Frédérique Vidal veut mettre fin au tirage au sort à la fac

Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur, a accordé sa première interview au Parisien. L’ancienne présidente de l’université de Nice compte mettre fin dès 2018 à la procédure très décriée de tirage au sort.

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Les jeunes bacheliers qui arrivent à trouver une place à l'université sont confrontés aux aléas de la fac : amphithéâtres bondés, matériel vétuste, manque d'encadrement. Une expérience qui peut vite décourager.

Pourquoi les facs françaises sont saturées

Pourquoi les facs françaises sont saturées

C'est la hantise de ceux qui passent l'épreuve de philosophie du baccalauréat ce jeudi : tous n'auront pas de place dans la fac de leur choix.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
EISTI - Ecole Internationale des Sciences du Traitement de l'Information
L’EISTI est une école d’Ingénieurs en Informatique et en Mathématiques...
Créapole
CREAPOLE est une école de Design et de Création avec : - Un campus au coeur...
ISIS - Institut Supérieur de l'Image et du Son
L’institut Supérieur de l’Image et du Son, implanté dans le quartier du...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.