En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Formation > étranger

Devenez assistant de français à l'étranger

Une année à l'étranger pour assister un professeur de français ! Découvrez la mission d'assistant de français à l'étranger.

Le programme d’assistanat de français à l’étranger offre une expérience exceptionnelle aux étudiants, combinant travail et découverte d’un pays. Un projet qui se prépare de longs mois à l’avance, mais des inscriptions pour la rentrée 2014 sont encore possibles dans certains pays.
Les dernières sélections se clôturent le 28 avril.


Vivre une année scolaire à l’étranger, obtenir une première expérience professionnelle rémunérée, approfondir ses connaissances d’une langue et d’une culture étrangère : tels sont les avantages offerts par le programme d’assistanat à l’étranger. Le rôle d’un assistant de langue est d’assister un professeur de français et d’encourager les élèves (généralement lycéens) à s’exprimer à l’oral, avec des activités souvent plus ludiques que celles mises en pratique en cours classique. Le CIEP (Centre international d’études pédagogique) organisme public de référence dans l’éducation et les langues, affilié à l’Education nationale, confère aux assistants la mission de promouvoir le français et la culture française dans leur pays d’accueil.

Les conditions d’admission au programme d’assistanat varient grandement d’une destination à l’autre. Certains pays comme l’Australie n’acceptent que des candidats détenant au minimum une Licence 3 en LLCE Anglais, d’autres sont ouverts à toutes les filières. Hors cas exceptionnel dans certains pays, les candidats doivent être inscrits dans une université française lorsqu’ils postulent au programme. Les étudiants préparant les concours pour devenir professeurs sont bien sûr nombreux à partir en année d’assistanat. Pour certains, ces cours de français à l’étranger sont leur seule opportunité de se confronter à une classe avant de passer leurs concours. Certaines universités reconnaissent même une validation de cette année comme partie intégrante de leur cursus. La formation FLE (Français langue étrangère) est pour cela d’autant plus appréciée par les recruteurs.

Pour les futurs enseignants, mais pas seulement

Il n’est pas obligatoire de se destiner à l’enseignement pour postuler à un échange en assistanat. Un tel programme engendre une expérience dans l’encadrement, une connaissance linguistique et culturelle d’un pays, mais aussi tout simplement une expérience personnelle très forte. C’est une année de césure, pour s’ouvrir au monde, confronter son orientation professionnelle, vivre de grands moments de partage avec les élèves et les professeurs ou tout simplement peaufiner son niveau de langue en travaillant quelques heures par semaine. Les assistants de langues sont encouragés à s'engager dans les activités culturelles (soirées à thèmes, visites de musées, chorale...) et sportives (classe de neige, tournois...) proposées dans leur école. S’il s’agit aussi d’ajouter une belle expérience professionnelle à son CV, cette année reste pour beaucoup comme un souvenir de nombreuses rencontres inoubliables aux quatre coins du monde

Les conditions de travail sont tout aussi variées en fonction des pays. Les assistants doivent donner en moyenne entre 12 et 15 heures de cours par semaine (jusqu’à 40h en Amérique). Leur emploi du temps leur laisse pas mal de temps pour prendre eux-mêmes des cours de langue ou visiter le pays. Les rémunérations tournent généralement autour de 800€ avec des exceptions (2 059€ en Suisse alémanique ou 230€ aux Etats-Unis). Au cours des 7 à 11 mois en poste, les assistants peuvent également suivre des formations pour pouvoir faire passer des examens de DELF et DALF (diplômes officiels de certification des compétences en français) aux élèves étrangers. Une certification de plus à faire valoir sur son CV, qui permet de se faire de l’argent de poche en corrigeant quelques copies en fin d’année.

Environ 1 900 postes d’assistants de français sont à pourvoir chaque année dans les 21 pays participants. Les inscriptions dans la plupart des pays sont d’ores et déjà closes pour la rentrée 2014-2015, mais les inscriptions pour l’Allemagne, l’Autriche et la Chine sont ouvertes jusqu’au 28 avril 2014 sur le site du CIEP.

Témoignage de Loïc, assistant de français en Espagne et préparant l’agrégation d’espagnol


Mon année d’assistanat a été la grande confirmation de ma vocation. Pour moi c'est indéniable, ma vie professionnelle doit se faire et évoluer dans l’enseignement. J'ai eu la chance d'avoir des collègues qui ont eu confiance en moi et qui m'ont laissé prendre des initiatives, pour mon plus grand bonheur, et celui des élèves, puisque j'ai vraiment joué le jeu. On part à l'étranger pour transmettre bien plus qu'un savoir, qu'une langue, on part pour transmettre notre culture, nos coutumes, nos modes de vie et de pensée. Et ce qui est vraiment magique c'est bien de pouvoir les partager et de permettre aux élèves de faire la comparaison avec les leurs. Et je ne parle pas des nombreuses sorties ou activités que l'on peut leur proposer et qui sont reçues avec un enthousiasme impressionnant, puisque les enfants sont toujours extrêmement réceptifs lorsqu'il s'agit de découvrir de nouvelles choses. Le contact que l'on nous permet d'avoir avec eux est certainement le plus enrichissant.
Tout n'est pas tout rose tous les jours, mais personnellement, les élèves nous le rendent au centuple ! Pour mon départ, le lycée a organisé une fête, tous les élèves m’ont fait de nombreuses surprises (cadeaux, danses, chansons, ou tout simplement des mots de remerciement...) que je conserve encore. J'ai d'ailleurs gardé contact avec eux, via les réseaux sociaux ou par mails et c'est juste un pur bonheur !
Et quel bonheur là encore de savoir que plusieurs d'entre eux, aujourd’hui à l'université, ont décidé de suivre une carrière de philologie française... Et plus encore, deux de mes anciennes élèves m'ont affirmé qu'elles étaient tellement passionnées par la culture française que j'ai tenté de leur exposer, qu'elle comptent même faire leurs études en France... Que demander de plus ? Rien que d’y repenser je n'ai qu'une seule envie : prendre le premier avion et repartir les voir !

Adèle




Le Parisien Etudiant et son partenaire Voyage-Langue vous proposent une sélection des meilleurs séjours linguistiques à prix réduits : bénéficiez d'un code promo exclusif pour vos séjours.


Réagir sur le Forum Orientation

Adèle
23.04.2014

Retour au dossier étranger
étranger : Devenez assistant de français à l'étranger
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

étranger : consultez aussi...

orientation
Erasmus. Etudier en alternance à l'étranger... c'est possible !

Erasmus. Etudier en alternance à l'étranger... c'est possible !

Erasmus est encore trop réservé aux étudiants et pas assez aux apprentis. La ministre du Travail Muriel Pénicaud souhaite que davantage d’apprentis fassent des séjours à l'étranger.

Comment une gap year peut changer votre avenir

Comment une gap year peut changer votre avenir

Non, une année sabbatique n’est pas une année de vacances. Non, elle n’est pas réservée aux aventuriers qui veulent faire le tour du monde, ni aux actifs au bord du burnout. Comment réussir son année de césure : les conseils de Kaplan International.

Partir à l'étranger après le bac : une année sabbatique pour mieux s'orienter

Partir à l'étranger après le bac : une année sabbatique pour mieux s'orienter

Apprendre une langue, aller à la rencontre d’un pays, développer une culture internationale, valoriser son CV… Tous ceux qui ont étudié à l’étranger le disent : c’est une expérience enrichissante. Plusieurs voies sont possibles.

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Les jeunes bacheliers qui arrivent à trouver une place à l'université sont confrontés aux aléas de la fac : amphithéâtres bondés, matériel vétuste, manque d'encadrement. Une expérience qui peut vite décourager.

Ryanair va proposer des vols moins chers aux étudiants Erasmus

Ryanair va proposer des vols moins chers aux étudiants Erasmus

Ryanair a annoncé un partenariat exclusif avec Erasmus Student Network. Dès le mois de septembre, celui-ci permettra aux étudiants Erasmus de bénéficier notamment d'une réduction de 15% sur le prix de leur billet.

International. Découvrir et s'enrichir des cultures des autres continents

International. Découvrir et s'enrichir des cultures des autres continents

En échange universitaire, sur un campus à l’étranger ou en stage en entreprise, les possibilités d’acquérir une expérience multiculturelle sont variées.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...
Ecole EGO
« La grande illusion du monde des affaires est de croire que l’on peut...
CFA d'Alembert
Le CFA d'Alembert est l'une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.