Le Parisien Etudiant   Imprimer cette page
Ecole d'ingénieur. Interview de Christophe Baujault Directeur général de l'ECE
« Ma première mission, c’est de libérer les énergies »
Mobilité, environnement, objets connectés et digitalisation : les futurs ingénieurs ont la chance de vivre une époque inspirante, se réjouit Christophe Baujault, Directeur général de l’ECE.

A quoi aspirent vos étudiants aujourd’hui ?


Ils aspirent d’abord à servir à quelque chose ! Ce qui me frappe le plus, c’est leur conscience du monde dans lequel nous vivons, et le fait qu’ils s’interrogent beaucoup sur les enjeux sociétaux, sur des sujets bien réels. Ils font preuve à la fois d’une grande créativité et de pragmatisme. Les questions environnementales ne sont pas pour eux un poncif, mais une série de problèmes à résoudre, le plus tôt possible.

Cela se traduit-il dans vos enseignements ?


Je pense que ma première mission, c’est de libérer les énergies, permettre aux étudiants d’exprimer leurs idées tout en les confrontant aux réalités scientifiques et techniques. Beaucoup de leurs projets pour l’ECE sont orientés vers des questions concrètes : en santé – comment dématérialiser le parcours médical d’un patient ? –, ou dans les domaines touchant à la protection de l’environnement (objets connectés en transport, en agriculture…). Même le toit de notre campus de Paris a été investi par un projet de nos étudiants, qui y font pousser courgettes, tomates et fraises !

Quelles sont les domaines phares de l’ECE ?


Nous formons des ingénieurs munis de compétences qui leur permettent de s’adapter aux technologies actuelles et futures. Cependant, des liens forts nous lient aux secteurs des réseaux (devenus objets connectés ou encore cybersécurité) et aux transports. Deux domaines qui se croisent tellement qu’on ne peut plus séparer high tech et industrie. Une voiture produite aujourd’hui contient 100 millions de lignes de code, 10 fois plus qu’un Boeing 747 ! Son cœur, c’est de l’UX. Or, l’automobile est une industrie de culture mécanique, et non logicielle. D’où le rôle si précieux de cette nouvelle génération d’ingénieurs, qui conjuguent de manière naturelle ces deux univers.

Après Bac 2019 - Bacheliers, à vous de jouer


Inscriptions. Oui, on peut encore s’inscrire ! 4 étapes pour vous aider.
Parcoursup : pendant l’été, les inscriptions continuent
Partir à l'étranger dès la première année, c'est rare mais possible !
Budget. Les principales dépenses à prévoir, et les rentrées possibles.
Entre réforme du bac et mise en place de Parcoursup, rencontre avec Jean-Marc Huart, Directeur général de l'enseignement scolaire.
Résultats du Bac 2019 : toutes les infos pour se préparer

Retour au dossier écoles d'ingénieurs

Par LE PARISIEN - Le 02.07.2019