En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > écoles

Ecole post-bac : les raisons d’intégrer une formation sans passer par une prépa

Les écoles post-bac, sans prépa : avantages de ces établissements qui ont acquis leurs lettres de noblesse.

orientation ecoles Ecole post-bac : les raisons d’intégrer une formation sans passer par une prépa Les écoles post-bac, sans prépa : avantages de ces établissements qui ont acquis leurs lettres de noblesse. ecole sans prepa, apb ecole sans prepa, pab ecoles formations post bac,

Etudiants à l'entrée de l'IPAG, Business School, Ecole Superieure de Commerce et de Gestion.

Consultez aussi :

Les écoles sans prépa présentent beaucoup d’avantages pour les élèves qui veulent éviter deux ans de dur labeur en classes préparatoires. Tour d’horizon de ces établissements qui ont acquis leurs lettres de noblesse.

Si l’on s’intéresse au top, force est de constater la montée en puissance des programmes accessibles après bac. L’Iéseg, l’Essca ou encore l’EM Normandie font indéniablement partie désormais des meilleures institutions européennes. Bien classées dans tous les palmarès, ces écoles disposent également de reconnaissances académiques. Plusieurs concours communs regroupent d’ailleurs les meilleurs établissements et accueillent chaque année des milliers de candidats. Sésame, Link et Accès sont à cet égard très bien identifiés pour les études post-bac.

Une pression moindre


Le premier avantage d’une école après bac réside bien entendu dans le fait que la pression est moindre. « Dans les prépas il y a un parfois un fort esprit de compétition et durant deux années, il faut considérer que l’on se coupe du monde », estime Théo, qui a préféré suivre l’EM Normandie. « Dès la rentrée, on est confronté à la réalité du terrain ou à l’international. Pas besoin d’attendre pour se retrouver dans le concret ». Mais la charge de travail est tout de même là et les programmes proposés offrent des contenus denses : séjours et stages dans le monde, spécialisations variées et surtout une bonne insertion. Les grandes entreprises l’ont d’ailleurs compris depuis longtemps en leur offrant de belles opportunités.

Une proximité avec les entreprises


« La profondeur de formation en 5 ans pour des métiers de manageurs est indéniablement plus importante chez nous. On peut considérer que nos futurs diplômés acquièrent une plus grande proximité avec les entreprises et disposent donc de meilleurs réflexes professionnels », commente Guillaume Bigot, directeur général de l’IPAG. « J’ajoute qu’en matière de comportement, les jeunes que nous accueillons ont le temps de mûrir et de s’épanouir. Ce qui est fondamental entre 18 et 22 ans. Nous prenons vraiment soin d’eux. »

Une sélection de plus en plus grande


En matière de reconnaissance académique, les faits parlent d’eux-mêmes. Dans tous les palmarès, dont celui du Parisien Etudiant qui sort chaque année au mois de mai, près d’un tiers des écoles de commerce sont accessibles après le bac. Ce qui en fait naturellement des établissements de plus en plus sélectifs. « Il est d’ailleurs beaucoup plus facile d’entrer dans certaines écoles supérieures de commerce que chez nous », ajoute Guillaume Bigot.
Alors, sans remettre en cause la valeur des prépas où se retrouve encore la “crème de la crème” qui poursuivra à HEC, l’Essec, l’Escp Europe, l’Edhec ou encore l’EM Lyon, sachez qu’une autre voie est possible. Une autre voie d’excellence !

Ingénieurs sans passer par la prépa


De nombreuses écoles accueillent les bacheliers. On pense bien sûr aux INSA (Institut national des sciences appliquées), mais ils ne sont pas les seuls. Les universités proposent notamment le réseau Polytech partout en France. D’autres concours communs se sont également structurés pour ouvrir l’accès à plusieurs institutions et, in fine, une centaine d’écoles d’ingénieurs sont accessibles directement après le bac, pour cinq années d’études. Une trentaine d’écoles “solitaires” recrutent après le bac sans faire partie d’une procédure commune.
Bon à savoir : les ingénieurs peuvent suivre une spécialisation, durant leurs cinq ans d’études ou après, comme leurs homologues après les classes préparatoires scientifiques.


Le Parisien Etudiant spécial APB 2017 :


> Comment réussir son inscription sur APB ? : Nos 5 conseils...
> Les formations qui recrutent hors APB
> Étudier à l’étranger ça se prépare / Témoignage de Violette
> Les raisons d’intégrer une école post-bac
> 3 conseils pour réussir sa rentrée en classe prépa
> Université : les filières sélectives, une alternative aux prépas
> Bons plans culture, ciné, musique, événements avec la FFBDE
> Interview du chanteur Vianney : son parcours d'études
> BTS/DUT : au plus près des besoins des entreprises


Réagir sur le Forum Ecoles

Gilbert
21.02.2017

Retour au dossier écoles
écoles : Ecole post-bac : les raisons d’intégrer une formation sans passer par une prépa
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

écoles : consultez aussi...

orientation
Concours d'écoles : se préparer efficacement aux épreuves écrites

Concours d'écoles : se préparer efficacement aux épreuves écrites

Les vacances de Février étant maintenant derrière nous, nous entrons officiellement dans la dernière ligne droite avant les concours. Cette période doit permettre à tous les étudiants de peaufiner leurs révisions, tout en gardant du temps pour soi...

Ces grandes écoles qui s'inspirent des stratégies militaires pour enseigner le management

Ces grandes écoles qui s'inspirent des stratégies militaires pour enseigner le management

S’inspirer de la stratégie militaire pour réussir en entreprise. L’idée est devenue aujourd’hui à la mode dans les écoles de commerce. Edhec, Neoma… De plus en plus d’établissements envoient leurs élèves en stage d’immersion dans l’armée.

Palmarès des Bachelors du Parisien Étudiant : le classement 2017

Palmarès des Bachelors du Parisien Étudiant : le classement 2017

Le classement 2017 des programmes Bachelors des écoles de commerce / management par Le Parisien Etudiant. Fondé sur des critères simples et clairs, il apporte un éclairage supplémentaire pour choisir sa future formation.

Hult : un nouveau mode d’apprentissage basé sur la pratique

Hult : un nouveau mode d’apprentissage basé sur la pratique

L’école américaine, Hult International Business School, propose une méthodologie axée sur la pratique. Reportage dans son campus londonien "A new kind of business school"

Bachelor & Ecoles d'ingénieurs : « La France manque de cadres intermédiaires »

Bachelor & Ecoles d'ingénieurs : « La France manque de cadres intermédiaires »

Dans le cadre de notre dossier spécial Bachelor " la formation qui monte" - Témoignage de Sylvain Orsat, Directeur général de l’EIGSI La Rochelle (école d’ingénieurs)

Bachelor : les écoles d'ingénieurs aussi

Bachelor : les écoles d'ingénieurs aussi

Depuis environ deux ans, le bachelor fait son apparition dans les écoles d’ingénieurs. L’École nationale supérieure des arts et métiers (Ensam) a été la première, en 2014, à créer un bachelor de technologie.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ESRA - Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle
Le groupe ESRA est une école de cinéma (Paris, Rennes, Nice) proposant des...
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...
ESSYM - Ecole Supérieure des Systèmes de Management
L’ESSYM est l’une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui forment...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.