En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > écoles

Ecoles du numérique : préparer les nouveaux métiers du Marketing et de la Communication

Marketing et communication : les nouveaux médias à l’honneur

Avenir. Former en trois ans des professionnels opérationnels, agiles sur les réseaux sociaux et capables de répondre aux enjeux sans cesse renouvelés du numérique, c’est ce que proposent les écoles spécialisées.


Pour répondre à l’évolution des métiers du marketing et de la communication, certaines écoles lancent des formations spécifiques. « Chaque année nous remettons nos programmes à jour en fonction de la demande »,
explique Emmanuel Peter, codirecteur de l’IIM, l’Institut de l’internet et du multimédia à Paris-La Défense.

Une vaste palette de spécialités
Les établissements comme l’IIM, SupdeWeb, Sup’Internet, l’École supérieure du digital (ESD) ou l’École européenne des métiers d’internet (EEMI) proposent un premier niveau de formation en trois ans après le bac. À l’IIM, les étudiants du bachelor “chef de projet multimédia” découvrent en 1re année nombre de spécialités : marketing digital, développement web, création et design, animation 3D et jeux vidéo. C’est en 2e année qu’ils choisissent l’une ou l’autre. « Nous nous adressons à des jeunes qui veulent apprendre par le concret et voir le résultat de leur apprentissage », souligne Emmanuel Peter. Encadrés par un corps enseignant surtout constitué de professionnels, les élèves travaillent sur de réels besoins de sociétés.
Le Centre de formation des journalistes (CFJ) à Paris a lancé à la rentrée 2016, l’école “W”, consacrée aux métiers des contenus et de la création numérique. « Des fonctions actuellement occupées par des gens formés sur le tas », précise Cédric Rouquette, directeur des études du CFJ.

Préparer aux métiers de demain
L’école “W” forme à la maîtrise des outils numériques et des différents types d’écriture (texte, image, son). « Ces nouveaux métiers requièrent une capacité à travailler en mode projet, un esprit entrepreneurial, une bonne culture générale et bien sûr la maîtrise de l’anglais », ajoute-t-il. Le nouveau bachelor doit surtout apporter aux futurs diplômés les prérequis nécessaires pour s’adapter aux mutations à venir. Comme le rappelle Cédric Rouquette : « 60 % des métiers que vont exercer les 18-25 ans n’existent pas encore ».

- - - -
20 000 à 30 000 offres d’emploi dans le numérique par an, dont 10 000 sont des créations nettes. (Source : Syntec numérique 2014)
- - - -

Parcours

« J’ai été contacté sur LinkedIn »


Robin Godart, diplômé du Bachelor chef de projet Multimédia de l’iiM en 2015

Robin Godart voulait faire de l’informatique, mais il a eu du mal à trouver la formation qui lui convenait. Après un bac STI, il entre en BTS informatique de gestion, mais arrête avant de valider son diplôme. Il choisit finalement d’intégrer l’année préparatoire du bachelor Chef de projet multimédia de l’Institut de l’internet et du multimédia (IIM), à Paris-La Défense, plutôt que d’entrer en admission parallèle en deuxième année.

« Je ne voulais pas être perdu. Cette première année permet d’explorer différents domaines : le web et l’e-business, la communication digitale, la communication visuelle, le design interactif, les jeux vidéo et le cinéma d’animation. Elle m’a permis de conforter mon choix de faire du web », explique-t-il.
Robin est aujourd’hui Software Development Engineer à lafourchette.com où il développe des solutions pour les partenaires. « J’ai été contacté sur LinkedIn. À l’époque je faisais du développement chez Yoopies, une plateforme qui propose des baby-sitters et des nounous.
J’ai trouvé un emploi tout de suite après mon bachelor, j’ai même eu le choix », reconnait-il. Bien avant l’obtention de son diplôme, il avait déjà un pied dans l’entreprise. Dès la seconde année, les étudiants de l’IIM travaillent sur des projets réels, soumis par des entreprises, encadrés par des professionnels en activité et effectuent un stage de 4 à 6 mois en dernière année. En plus de tout cela, Robin travaillait à mi-temps dans une agence web durant sa formation. À 27 ans, il a déjà une belle expérience à son actif.


Ntahlie Tran

Sommaire du dossier spécial Bachelor


Le Palmarès des bachelors : le classement 2017. La force des marques
Les grandes écoles séduites par le Bachelor...
→ ... et les écoles d’ingénieurs aussi
→ APB, Concours, Admissions // : Comment intégrer un bachelor ?
→ Enseignements. Les écoles de commerce incluent le digital dans leur cursus
Témoignages d'étudiants. Téo, étudiant en 1re année, Bachelor in International Business et Romain en 3e année
→ Enseignements. L'ouverture internationale est l’un des atouts des programmes bachelor
→ Etranger. Hult L’autonomie anglo-saxonne des étudiants
→ Après un Bachelor. Après trois ans d’études, le master n’est plus très loin
→ Emploi. Le bachelor est un visa pour l’entreprise
→ Spécialisation. Marketing et communication : les nouveaux médias à l’honneur / Parcours. « J’ai été contacté sur LinkedIn »
→ Métiers & Bachelors. Un large panel de spécialisations disponibles



Réagir sur le Forum Ecoles

LE PARISIEN
06.03.2017

Retour au dossier écoles
écoles : Ecoles du numérique : préparer les nouveaux métiers du Marketing et de la Communication
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

écoles : consultez aussi...

orientation
Participez au Trophée de la meilleure association étudiante 2017

Participez au Trophée de la meilleure association étudiante 2017

C’est parti ! Le Classement des associations est de retour pour sa 6e édition !

9e édition du Palmarès des Ecoles de Commerce du Parisien

9e édition du Palmarès des Ecoles de Commerce du Parisien

Le Parisien - Aujourd’hui en France publie la version 2017 de son Palmarès des Grandes Ecoles de Commerce. Post-prépa, post-bac... comment se positionnent les établissements les uns par rapport aux autres ?

Écoles. Des fabriques à start-upeurs, incubés et choyés

Écoles. Des fabriques à start-upeurs, incubés et choyés

Pour encourager l’esprit entrepreneurial, les écoles de management multiplient les dispositifs dédiés à la création d’entreprise.

Écoles. Comment financer efficacement ses études

Écoles. Comment financer efficacement ses études

Les écoles de commerce coûtent cher, sans compter le loyer à payer et les frais de transport. Quelques pistes, pour alléger le budget de ses parents

Ces écoles qui jouent la complémentarité des savoirs

Ces écoles qui jouent la complémentarité des savoirs

Afin de créer des synergies avec le monde de l’entreprise et pour stimuler la créativité et l’innovation de leurs élèves, des écoles choisissent de réunir leurs compétences.

International. Découvrir et s'enrichir des cultures des autres continents

International. Découvrir et s'enrichir des cultures des autres continents

En échange universitaire, sur un campus à l’étranger ou en stage en entreprise, les possibilités d’acquérir une expérience multiculturelle sont variées.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
EISTI - Ecole Internationale des Sciences du Traitement de l'Information
L’EISTI est une école d’Ingénieurs en Informatique et en Mathématiques...
Ifa A. Chauvin
l'Institut de Formation par Alternance Adolphe Chauvin, implanté à Osny dans...
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.