Orientationécoles

Ecoles du numérique : préparer les nouveaux métiers du Marketing et de la Communication

Marketing et communication : les nouveaux médias à l’honneur

Avenir. Former en trois ans des professionnels opérationnels, agiles sur les réseaux sociaux et capables de répondre aux enjeux sans cesse renouvelés du numérique, c’est ce que proposent les écoles spécialisées.


Pour répondre à l’évolution des métiers du marketing et de la communication, certaines écoles lancent des formations spécifiques. « Chaque année nous remettons nos programmes à jour en fonction de la demande », explique Emmanuel Peter, codirecteur de l’IIM, l’Institut de l’internet et du multimédia à Paris-La Défense.

Une vaste palette de spécialités


Les établissements comme l’IIM, SupdeWeb, Sup’Internet, l’École supérieure du digital (ESD) ou l’École européenne des métiers d’internet (EEMI) proposent un premier niveau de formation en trois ans après le bac. À l’IIM, les étudiants du bachelor “chef de projet multimédia” découvrent en 1re année nombre de spécialités : marketing digital, développement web, création et design, animation 3D et jeux vidéo. C’est en 2e année qu’ils choisissent l’une ou l’autre. « Nous nous adressons à des jeunes qui veulent apprendre par le concret et voir le résultat de leur apprentissage », souligne Emmanuel Peter. Encadrés par un corps enseignant surtout constitué de professionnels, les élèves travaillent sur de réels besoins de sociétés.
Le Centre de formation des journalistes (CFJ) à Paris a lancé à la rentrée 2016, l’école “W”, consacrée aux métiers des contenus et de la création numérique. « Des fonctions actuellement occupées par des gens formés sur le tas », précise Cédric Rouquette, directeur des études du CFJ.

Préparer aux métiers de demain


L’école “W” forme à la maîtrise des outils numériques et des différents types d’écriture (texte, image, son). « Ces nouveaux métiers requièrent une capacité à travailler en mode projet, un esprit entrepreneurial, une bonne culture générale et bien sûr la maîtrise de l’anglais », ajoute-t-il. Le nouveau bachelor doit surtout apporter aux futurs diplômés les prérequis nécessaires pour s’adapter aux mutations à venir. Comme le rappelle Cédric Rouquette : « 60 % des métiers que vont exercer les 18-25 ans n’existent pas encore ».

- - - -
20 000 à 30 000 offres d’emploi dans le numérique par an, dont 10 000 sont des créations nettes. (Source : Syntec numérique 2014)
- - - -

Parcours

« J’ai été contacté sur LinkedIn »


Robin Godart, diplômé du Bachelor chef de projet Multimédia de l’iiM en 2015

Robin Godart voulait faire de l’informatique, mais il a eu du mal à trouver la formation qui lui convenait. Après un bac STI, il entre en BTS informatique de gestion, mais arrête avant de valider son diplôme. Il choisit finalement d’intégrer l’année préparatoire du bachelor Chef de projet multimédia de l’Institut de l’internet et du multimédia (IIM), à Paris-La Défense, plutôt que d’entrer en admission parallèle en deuxième année.

« Je ne voulais pas être perdu. Cette première année permet d’explorer différents domaines : le web et l’e-business, la communication digitale, la communication visuelle, le design interactif, les jeux vidéo et le cinéma d’animation. Elle m’a permis de conforter mon choix de faire du web », explique-t-il.
Robin est aujourd’hui Software Development Engineer à lafourchette.com où il développe des solutions pour les partenaires. « J’ai été contacté sur LinkedIn. À l’époque je faisais du développement chez Yoopies, une plateforme qui propose des baby-sitters et des nounous.
J’ai trouvé un emploi tout de suite après mon bachelor, j’ai même eu le choix », reconnait-il. Bien avant l’obtention de son diplôme, il avait déjà un pied dans l’entreprise. Dès la seconde année, les étudiants de l’IIM travaillent sur des projets réels, soumis par des entreprises, encadrés par des professionnels en activité et effectuent un stage de 4 à 6 mois en dernière année. En plus de tout cela, Robin travaillait à mi-temps dans une agence web durant sa formation. À 27 ans, il a déjà une belle expérience à son actif.


Ntahlie Tran

Sommaire du dossier spécial Bachelor


Le Palmarès des bachelors : le classement 2017. La force des marques
Les grandes écoles séduites par le Bachelor...
→ ... et les écoles d’ingénieurs aussi
→ APB, Concours, Admissions // : Comment intégrer un bachelor ?
→ Enseignements. Les écoles de commerce incluent le digital dans leur cursus
Témoignages d'étudiants. Téo, étudiant en 1re année, Bachelor in International Business et Romain en 3e année
→ Enseignements. L'ouverture internationale est l’un des atouts des programmes bachelor
→ Etranger. Hult L’autonomie anglo-saxonne des étudiants
→ Après un Bachelor. Après trois ans d’études, le master n’est plus très loin
→ Emploi. Le bachelor est un visa pour l’entreprise
→ Spécialisation. Marketing et communication : les nouveaux médias à l’honneur / Parcours. « J’ai été contacté sur LinkedIn »
→ Métiers & Bachelors. Un large panel de spécialisations disponibles


Retour au dossier écoles
écoles : Ecoles du numérique : préparer les nouveaux métiers du Marketing et de la Communication
Imprimer

Commentaires / Réactions

écoles : consultez aussi...

Le « StreetPacking » des étudiants parisiens

Le « StreetPacking » des étudiants parisiens

Les étudiants de l’École Professionnelle Supérieure d’Arts Graphiques de la Ville de Paris (EPSAA) ont investi le Palais Brongniart à Paris, place de la Bourse pour délivrer un message universel à tous les Parisiens : « Vous m’aviez manqué ».

Admissions parallèles : préparer dès cet été la rentrée et les concours 2021

Admissions parallèles : préparer dès cet été la rentrée et les concours 2021

Après une année mouvementée, comment mettre à profit les vacances d’été pour optimiser votre préparation aux concours 2021 ?

Quelle économie, entreprises, métiers… demain ?

Quelle économie, entreprises, métiers… demain ?

Vidéos en partenariat avec l'école de management EBS PARIS. Les étudiants s’interrogent sur leur avenir, leur impact sur le monde de demain.

Coronavirus et grandes écoles. « Notre rôle est de former des diplômés capables de faire face aux crises »

Coronavirus et grandes écoles. « Notre rôle est de former des diplômés capables de faire face aux crises »

Comment va se dérouler la rentrée dans les grandes écoles ? Quelles seront les grandes transformations ? Comment les entreprises vont réagir ?

Stages et Coronavirus. Comment les écoles et étudiants s'adaptent

Stages et Coronavirus. Comment les écoles et étudiants s'adaptent

A cause de l’épidémie de Covid-19, beaucoup d’étudiants se sont trouvés confrontés à des annulations de stages, ou à l’impossibilité d’en trouver un, notamment pour cet été.

Quand les étudiants de l'Essec innovent chez Engie

Quand les étudiants de l'Essec innovent chez Engie

Les étudiants de l'Essec ont fait fort. En imaginant une méthode d’analyse des données internes, ils ont éclairé la DRH sur l’engagement des 170 000 salariés. Retour sur cette initiative assez unique avec Gerard Guinamand, Chief Data Officer d’Engie.

Ecoles à la Une

EDC Paris Business School
EDC Paris Business School est une grande école de commerce et management...
Euridis Business School - Paris Lyon Toulouse Aix-Marseille et Nantes
Euridis Business School est la grande école de commerce spécialisée dans la...
Montpellier Business School
Fondée en 1897, membre de la Conférence des Grandes Écoles, Montpellier...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter

L'actu du Parisien Etudiant, examens, bons plans, soirées, orientation... *

Inscription réussie - Merci.


* En complétant votre adresse électronique, vous validez les Conditions Générales d’Utilisation et acceptez que Le Parisien, responsable de traitement, traite vos données pour vous permettre de recevoir les actualités Le Parisien Etudiant. Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de protection de vos données personnelles : Politique de confidentialité.