En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Jobs / Stages > Emploi : le numérique est une exception dans le...

Jobs/Stages

Emploi : le numérique est une exception dans le marasme économique actuel

AVIS D'EXPERT - Interview de Pierre Cannet, président fondateur du cabinet de recrutement Blue Search Conseil

Environ 450 000 créations d’emplois directs et indirects à l’horizon 2015... les formations en écoles spécialisées ou non explosent... 3 questions à Pierre Cannet, président fondateur du cabinet de recrutement Blue Search Conseil, cabinet spécialisé dans le recrutement des métiers de l'internet/multimédia.

Comment se caractérisent les opportunités d’emploi dans le numérique ?


Elles se résument en deux mots : exception digitale. Face au marasme économique actuel, le domaine du digital apparaît fortement créateur d’emplois cadres et non cadres. En plus des acteurs du secteur, les sociétés de la grande distribution, de la grande consommation, du luxe… recherchent des profils “digitaux”. Les métiers qui ont la cote sont ceux du département informatique, les responsables marketing en ligne, les experts e-commerce... Les directeurs commerciaux ou marketing qui comprennent bien les nouveaux canaux et relations avec le client et les interconnexions possibles entre eux sont aussi très recherchés.

Quelles sont les évolutions de carrière envisageables ?


En commençant sa carrière chez un acteur important du e-commerce, le salaire sera légèrement inférieur à une marque de grande consommation, mais l’évolution est beaucoup plus rapide. Là où il faut 3 ou 4 ans pour passer d’un niveau à l’autre, il faut 1 à 2 ans dans les sociétés du web. Le début des années 2000 était marqué par davantage de mobilité des salariés, tentés de changer rapidement d’entreprise. Les rythmes se sont légèrement ralentis, mais les cadres évoluent plus vite car les organigrammes changent vite.

Entre Bac+ 3 et Bac +5, comment s’y retrouver ?


L’économie numérique a besoin des deux, aussi bien de cadres que de techniciens. S’arrêter à Bac+3 peut rendre plus difficile l’évolution en grande entreprise, c’est moins vrai dans une start-up. Reste qu’à mon avis la seule hyper-spécialisation pertinente est sur les métiers informatiques. Je conseille en revanche aux diplômés des autres disciplines d’être le plus polyvalent possible pour favoriser les évolutions de carrière.

Consultez aussi :
> Les écoles du numérique : recrutements et formations en plein boom...

> Le 13 mars prochain : Forum Emploi Métier du Numérique à l'école Multimédia

Le digital recrute en mode « quatre-quarts »


1,5 millions d'emplois concernent le digital selon l'INSEE... avec des créations d'emplois chaque semaine : découvrez ce secteur très ouvert, quels métiers et profils sont concernés.


Les formations pour travailler dans le numérique


Si les métiers du numérique sont encore ouverts aux autodidactes, il est de plus en plus recommandé de suivre une formation adéquate pour accéder à des postes dans le digital. Mais quelle formation suivre ?


Article issu du Cahier spécial ETUDIANT du supplément Eco Le Parisien / Aujourd'hui en France du 25 février 2013.
Consultez l'ensemble du Cahier spécial ETUDIANT Orientation ici


Réagir sur le Forum Job étudiant / stage / emploi

Le Parisien
01.03.2013

Retour au dossier Stages/jobs
Stages/jobs : Emploi : le numérique est une exception dans le marasme économique actuel
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Stages/jobs : consultez aussi...

orientation
Un concours de start-up étudiantes dans... des oeufs !

Un concours de start-up étudiantes dans... des oeufs !

A Val-d'Isère, des entrepreneurs en herbe ont eu le temps d'une montée en télécabine pour convaincre un jury de la pertinence leur projet. Retour sur cette expérience insolite : certains ont même passé un entretien d'embauche sur des skis !

Job d'été : profitez des forums emploi dans toute la France

Job d'été : profitez des forums emploi dans toute la France

Le CIDJ organise une journée spéciale dédiée au job d'été le 14 mars prochain. Envie de travailler chez Monoprix, Tie Rack ou dans un magasin Eric Bompard, entre autres ? Ou au moins de voir comment cela se passe ?

Premier emploi : plus des 2/3 des jeunes estiment que l'école prépare mal à l'insertion pro

Premier emploi : plus des 2/3 des jeunes estiment que l'école prépare mal à l'insertion pro

Selon une étude, les jeunes Français jugent l’accès à la vie professionnelle difficile et considèrent que l’école les prépare mal.

Emploi. Le bachelor est un visa pour l'entreprise

Emploi. Le bachelor est un visa pour l'entreprise

Bien préparés à la vie active, les diplômés n’ont aucune difficulté à trouver un job : la majorité d’entre eux sont en poste six mois après leur sortie de l’école.

Secteur qui recrute : la distribution recherche toujours de nouveaux talents

Secteur qui recrute : la distribution recherche toujours de nouveaux talents

Avec plus de 3 millions de collaborateurs et près de 100 000 recrutements prévus cette année, le secteur de la distribution gagne à être connu. Avec ou sans diplôme.

Exemple de CV

Exemple de CV

8 exemples de CV : il s'agit d'exemples de CV pour vous aider et vous donner des idées de mise en page de CV. 8 exemples de CV gratuits - chaque CV est disponible à télécharger au format .rtf / word

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.