En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Formation > Alternance

En immersion ! Comment les étudiants en alternance vivent-ils cette expérience ?

Autonomie, responsabilité, maturité professionnelle... beaucoup de pression et très vite : comment gérer ?

Pour les étudiants, l’alternance coïncide généralement avec leurs premiers pas dans l’entreprise. Une expérience aussi intense qu’instructive. Comment la vivent-ils ? Sont-ils prêts pour relever le challenge ?

Une entreprise qui accueille un alternant recrute en fait un “collaborateur à part entière”. Très rapidement, on lui demande autonomie, responsabilité, maturité professionnelle. Comme l’explique Cédric Mendes, de Colas, « nos alternants remplissent des missions au cours desquelles ils ont l’occasion de faire leurs preuves. Certes, ils sont encadrés mais nous les mettons immédiatement dans le bain. »

Des compétences, vite !


Aujourd’hui chez AstraZeneca, laboratoire pharmaceutique, et ancien d’EDHEC Business School, Ziad Hojeij voulait terminer ses études sur une note résolument professionnelle. Il a donc choisi l’apprentissage. En intégrant l’EDHEC, il a bénéficié d’entrée de jeu d’une immersion de trois mois dans son entreprise d’accueil, AstraZeneca :« Pendant cette période, je pensais juste à acquérir les connaissances suffisantes pour me fondre dans la peau d’un chef de produit. » Puis, le rythme s’équilibre : trois semaines en entreprise, une semaine en cours.
« Mes managers m’ont rapidement confié des responsabilités. Tout en étant guidé par mon tuteur, on m’a accordé suffisamment d’autonomie pour que je prenne des initiatives et développe mon savoir-faire. » Pendant la 2e année de son apprentissage, Ziad est envoyé à la maison-mère du groupe, à Londres. Il s’agit d’une mission de deux mois au cours de laquelle il contribue au développement d’une plateforme de mise à disposition de cours sur une étude clinique en cardiologie. « Cette plateforme s’adresse aux forces de vente du monde entier. Je suis intervenu à trois niveaux : sur un plan technologique en interagissant avec les équipes informatiques basées à Washington, sur un plan médical en collaborant avec une agence de production de contenus, et sur un plan marketing en rappelant en quoi les résultats de cette étude sont cohérents avec la communication sur le produit. »

L’expérience est concluante.


« Grâce à cette mission, j’ai appris à gérer un projet dans un contexte multiculturel. Plus largement, ces deux années d’apprentissage m’ont permis de me sentir comme un vrai professionnel et la durée de l’apprentissage est un vrai avantage par rapport à un stage de six mois ! » Et pour preuve, quelques mois avant la fin de ses études, un poste de chef de produit s’est libéré chez AstraZeneca. Quelques entretiens plus tard, Ziad a été recruté, en CDI cette fois.

Quand l’étudiant devient un pro…


Ce n’est pas de l’alternance, mais ça y ressemble très fortement. Certainement une innovation pédagogique qui, à l’heure où le savoir-faire prime sur les connaissances, est susceptible de se généraliser. Depuis 2012, Kedge Business School propose les Internats du Management. À partir du master, un groupe de cinq étudiants se voit confier une mission de consulting par une entreprise. Celle-ci dure six mois, période pendant laquelle ils continuent à suivre des cours. « La mission se caractérise par sa dimension stratégique et liée à l’innovation. La SNCF a sollicité nos étudiants sur l’économie circulaire, une grosse PME sur l’acquisition de croissance externe… Au bout de la mission, l’entreprise recrute un ou plusieurs étudiant (s) en stage de six mois », explique Nathalie Hector, directrice du programme Grande École. Ce stage est plutôt bien rémunéré : autour de 1 200 euros brut par mois. « Ce dispositif s’inspire clairement de l’alternance mais présente davantage de flexibilité. Et les étudiants engagés deviennent forcément plus attractifs aux yeux des recruteurs. »

AVIS D’EXPERT




Rémy Galland - PDG de l’École Multimédia.

« Les pros du digital restent des apprentis toute leur vie »

Quelles formations sont concernées par l’alternance au sein de l’École Multimédia ?
L’alternance est notre activité principale. Elle concerne donc de nombreuses formations : graphiste multimédia, développeur web, chef de projet web, directeur artistique multimédia pour les bac+2 et bac+3, pour n’en citer que quelques unes. Nous proposons également des mastères offrant un excellent niveau de spécialisation et de qualification, comme les mastères Développement Applications Mobiles, Motion Design, UX Design, ou encore Game Programming, des profils pointus très recherchés par les entreprises.

Quels sont les résultats en termes d’insertion professionnelle ?
Notre organisme de formation est l’un des mieux positionnés sur le marché du digital. Nous sommes très connus des professionnels et bénéficions d’un volume d’entreprises conséquent. En outre, nous avons la chance d’évoluer dans un secteur où l’offre d’emploi reste importante malgré la crise. Nos taux d’insertion le montrent clairement : à l’issue de leur formation en alternance, 90% des jeunes sont embauchés, dont 80 % restent dans la même entreprise.

En quoi l’alternance répond-elle aux besoins des entreprises dans le
domaine du digital ?

Le secteur du digital évolue très vite. Certains domaines, comme celui des applications mobiles par exemple, sont en plein essor. L’alternance constitue un bon moyen de rester au plus près des besoins des entreprises et des évolutions des pratiques. Les professionnels du digital sont en quelque sorte des apprentis toute leur vie, car ils ne cessent d’apprendre.



Consultez aussi :
Retour au dossier spécial alternance


Réagir sur le Forum Alternance

Le Parisien
12.01.2015

Retour au dossier Alternance
Alternance : En immersion ! Comment les étudiants en alternance vivent-ils cette expérience ? : Imprimer
Derniers articles "Alternance"

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Alternance : consultez aussi...

orientation
Alternance. Comment trouver un emploi/contrat grâce aux réseaux sociaux

Alternance. Comment trouver un emploi/contrat grâce aux réseaux sociaux

LinkedIn, Twitter, Facebook sont aujourd’hui des alliés précieux pour obtenir un contrat d’alternance. Encore faut-il savoir en tirer le meilleur parti.

Les talents de demain passent par l'alternance

Les talents de demain passent par l'alternance

Grand Angle - En tête à tête avec Nicolas Stalin, directeur de PPA (Pôle Paris Alternance)

Alternance : à la conquête de l'entreprise - Cahier spécial Le Parisien Etudiant

Alternance : à la conquête de l'entreprise - Cahier spécial Le Parisien Etudiant

Obtenir un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation relève parfois du parcours du combattant. Toutes les pistes pour vous aider dans notre cahier spécial Le Parisien Etudiant, à retrouver ce mardi 10 janvier en kiosque et sur notre site internet

Montpellier Business School  - Alternance : la diversité au cœur

Montpellier Business School - Alternance : la diversité au cœur

Grand Angle - En tête à tête avec Didier Jourdan, directeur général de Montpellier Business School

Alternance : 5 astuces pour accrocher un recruteur

Alternance : 5 astuces pour accrocher un recruteur

Pour vous aider à trouver un contrat en alternance, voici 5 points à vérifier lors de vos candidatures.

Alternance & tuteur : un rôle à haute valeur ajoutée

Alternance & tuteur : un rôle à haute valeur ajoutée

Pendant les périodes en entreprise, l'alternant peut compter sur le soutien indéfectible de son tuteur. De lui dépend le développement de ses compétences. 66% des jeunes estiment que la réussite de l’alternance dépend de la relation avec le tuteur.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
IPAG Business School
Située dans l'un des plus beaux quartiers de l'une des plus belles villes du...
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...
ESSYM - Ecole Supérieure des Systèmes de Management
L’ESSYM est l’une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui forment...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.